Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 23/09/2017

      vous avez été

         1 171 465  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 06:56

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

 

Première salle Saint Louis

Deux salles, réunies au XVIIIe siècle, dites

Première et Deuxième salle saint Louis

en souvenir des séjours du roi, occupent le premier étage du cœur historique du château : le donjon médiéval (dont témoigne l’épaisseur des murs). Il s’agit de l’antichambre et de la chambre du souverain, soit celle de Saint Louis, mais également Philippe le Bel, et ce jusqu’à Henri IV.

A partir de 1530, le roi pouvait se rendre directement à la chapelle en empruntant la galerie François Ier (à gauche).

C’est Louis XIII qui déplace la chambre royale plus loin.

La disposition actuelle en une seule grande pièce ouverte, n’évoquant plus du tout la chambre médiévale des rois, date du règne de Louis XV.

 

 La grande pendule de style Louis XIV 

a été copiée sur le groupe sculpté par

 Tuby au centre du bassin d’Apollon à Versailles.

Attribuée à Boulle (vers 1725), en bronze doré et marqueterie d’écailles de tortue, avec un cadran signé Mynuel, la pendule faisait partie des collections du Prince de Condé à Chantilly et n’est arrivée à Fontainebleau qu’en 1837, à la demande du roi Louis-Philippe.

André-Charles Boulle ( Paris - Paris) est un ébéniste, fondeur, ciseleur, doreur, et dessinateur français des XVIIe siècle et XVIIIe siècle. Ebéniste du roi, il fut le premier de son temps à appliquer du bronze doré à l'ébénisterie. Principal ébéniste de son siècle, sa longévité et son succès auprès de ses contemporains expliquent la profusion de ses œuvres.

 

Regards sur le plafond

Pendule "Le char d'Apollon", première salle Saint Louis au château de Fontainebleau
Pendule "Le char d'Apollon", première salle Saint Louis au château de Fontainebleau
Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 06:55

 

Séville

(en espagnol : Sevilla)

est une ville du Sud de l’Espagne, capitale de la province de Séville et de la communauté autonome d’Andalousie.
Située au centre d'une riche région agricole, traversée par le Guadalquivir et connectée à un important réseau de communication, la cité est le cœur économique, politique et culturel de l’Andalousie, et constitue l’une des plus importantes villes du pays mais aussi de l'Europe du Sud.

L'histoire de la ville

La devise de Séville est NO 8 DO.

Le 8 représente ici un écheveau de laine, madeja en espagnol.

La phrase se lit donc : no madeja do, contraction de No me ha dejadoelle ne m’a pas laissé ).

Cette formule fait référence au roi Alphonse X le Sage, lequel, chassé du pouvoir par son fils Sanche, futur Sanche IV, en 1282, se réfugie à Séville, l’une des très rares villes de sa couronne à lui être restées fidèles face à son fils rebelle. Il y meurt en 1284.

Le blason représente le roi Ferdinand III de Castille, conquérant de la ville en 1248, entouré de saint Isidore et de son frère saint Léandre qui furent tous deux archevêques de Séville aux VIe et VIIe siècles.

Pavillons de l'Exposition de 1929 à Séville (Andalousie)

L'Exposition ibéro-américaine de 1929

se tint à Séville (Espagne) du au .

Elle fut un des événements les plus importants du XXe siècle pour la capitale andalouse. L'inauguration, prévue à l'origine pour le , fut plusieurs fois repoussée pour des raisons politico-économiques, notamment à cause de la dictature de Miguel Primo de Rivera et de la Première Guerre mondiale.

Séville fut l'un des deux sites de l'Exposition générale espagnole de 1929.

En parallèle, Barcelone proposa une Exposition internationale.

 Le pavillon mudéjar de l'Expo ibéro-américaine,

actuel musée des coutumes et arts populaires.

Le mot mudéjar vient de l’arabe مدجّن (mudaʒʒan, domestique, domestiqué), qui donna, par altération en espagnol, mudéjar. C'est le nom donné aux musulmans d’Espagne devenus sujets des royaumes chrétiens après le XIe siècle, pendant la période de tolérance.

Prises de vue depuis le car d'excursion lors d'un tour de la ville

Prises de vue depuis le car d'excursion lors d'un tour de la ville

Pavillon des Etats-Unis

A l'origine il y avait trois bâtiments, aujourd'hui il n'en reste qu'un, le principal, un pavillon de style californien.

C'est actuellement le siège de la fondation Valentin de Madariaga, qui propose des expositions temporaires et permanentes

 

Pavillons de l'Exposition de 1929 à Séville (Andalousie)
Pavillons de l'Exposition de 1929 à Séville (Andalousie)
Pavillons de l'Exposition de 1929 à Séville (Andalousie)

Le pavillon colombien

Actuel consulat de la Colombie à Séville

Pavillons de l'Exposition de 1929 à Séville (Andalousie)
Pavillons de l'Exposition de 1929 à Séville (Andalousie)
Pavillons de l'Exposition de 1929 à Séville (Andalousie)
Pavillons de l'Exposition de 1929 à Séville (Andalousie)
Pavillons de l'Exposition de 1929 à Séville (Andalousie)

Le pavillon argentin

 A l'heure actuelle, ce pavillon sert d’école de flamenco.

Ses couleurs jaune ocre et blanc communes à de nombreux bâtiments sont celles de la terre de Séville, l’Albero.

Pavillons de l'Exposition de 1929 à Séville (Andalousie)
Pavillons de l'Exposition de 1929 à Séville (Andalousie)

Pavillon du Guatemala

 (province de l’empire espagnol qui regroupait à elle seule le  Guatemala, la Chili et la Colombie)

Reproduction d'un temple typique guatémaltèque

Pavillons de l'Exposition de 1929 à Séville (Andalousie)
Repost 0
Published by cbx41 - dans Séville
commenter cet article
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 06:54

 

Le parc de Versailles

également appelé parc du château de Versailles,

est un parc qui s'étend sur 815 hectares sur le territoire de la commune de Versailles, dans les Yvelines en France.

Le parc représente en superficie environ un dixième de l'ancien domaine royal, réserve de chasse des rois, appelé le " Grand Parc ", dont l'emprise a été sensiblement réduite à la Révolution, et qui est gérée par l'établissement public du château et du domaine de Versailles.

Dans ce parc entièrement clos, se trouvent plusieurs monuments, tels : le château de Versailles, le Petit Trianon et le Grand Trianon, le Hameau de la Reine, ainsi que les jardins à la française du château de Versailles créés par André Le Nôtre. Le parc regroupe également les jardins des Trianons, dont le jardin de style anglo-chinois de Marie-Antoinette, le potager du roi et deux grandes pièces d'eau : le Grand Canal et la pièce d'eau des Suisses.

Corneille Van Clève, Mercure

Statue en gaine (*) de

Mercure

(lat. : Mercurius)

est le dieu du commerce, des voleurs, des voyages et messager des autres dieux dans la mythologie romaine, assimilé à l'Hermès grec.

Son nom est lié au mot latin merx (fr. : marchandise), mercari (fr. : commercer), et merces (fr. : salaire).

Ses attributs traditionnels sont la bourse, le plus souvent tenue à la main, le pétase ( chapeau rond de feutre ou de paille), le caducée (baguette de laurier ou d'olivier surmonté de deux ailes et entouré de deux serpents entrelacés. Le caducée sert à guérir les morsures de serpents et c'est pourquoi il en est orné.), des sandales ailées ainsi qu'un coq et/ou un bouc.

Le mot mercredi dérive étymologiquement de Mercure.

(*) En statuaire, la gaine est un piédestal s’évasant de bas en haut, servant à poser un buste, ou se reliant insensiblement à la naissance d’un buste ou d’une statue à mi-corps ou sans bras.

Lorsque le buste décoratif fait partie du socle il se dénomme terme, hermès, buste d’Hermès, on parle de figure engainée.

 

Corneille Van Clève, Mercure

Corneille Van Clève

Sculpteur français né à Paris le , décédé à Paris le

Fils d’une famille d’orfèvres, Van Clève fit son apprentissage dans l’atelier du sculpteur Michel Anguier.

Il fut admis à l'Académie royale de peinture et de sculpture en 1681, avec Polyphème.

Il fut nommé professeur en 1693, adjoint au recteur en 1706, directeur en 1711, recteur en 1715, chancelier en 1720.

 

Repost 0
1 août 2017 2 01 /08 /août /2017 06:57

 

L'Inde

dont le nom officiel actuel est

la République de l'Inde,

est un grand pays d'Asie du Sud. Sa superficie est d'environ 3,1 millions de kilomètres carrés (soit 5,6 fois la France) et sa population est de 1,1 milliard d'habitants (soit 18 fois la population française).

New Delhi est la capitale de l'Union indienne.

La monnaie est la roupie indienne.

 

Drapeau de l'Inde

Rashivilaya Yantra, instrument du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)

Jaipur

(en hindi जयपुर, de jai, victoire et pur, ville)

 est la capitale de l’Etat indien du Rajasthan.

Contrairement à la plupart des peuplements humains du sous-continent indien, où le moindre village a souvent plus de 2 000 ans, Jaipur est de fondation récente : c’est l'œuvre du mahârâja Jai Singh II, un râjput de la famille des Kachhwâhâ.

Référence

Jantar Mantar (ou Yantra Mandir)

Observatoire astronomique et astrologique du XVIIIe siècle.

Il est constitué d’une série d’instruments astronomiques, construits sur ordre du mahârâja Jai Singh II dans sa nouvelle capitale de Jaipur entre 1727 et 1733, dans le but d’établir les thèmes astraux et de déterminer les moments les plus propices pour les grands événements (mariages, déplacements…).

Le nom du site provient de yantra, instrument, et mandir, temple, soit le temple des instruments. Il aurait été appelé à l’origine Yantra Mantra, mantra signifiant formule.

Rashivilaya Yantra, instrument du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)
Rashivilaya Yantra, instrument du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)
Rashivilaya Yantra, instrument du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)

Rashivilaya Yantra

est composé de douze cadrans permettant la recherche des coordonnées elliptiques.

Ils sont chacun orientés vers un signe du Zodiaque.

Rashivilaya Yantra, instrument du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)
Rashivilaya Yantra, instrument du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)

 

Rashivilaya Yantra, instrument du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)

L'un des cadrans du Rashivilaya Yantra

Rashivilaya Yantra, instrument du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)
Rashivilaya Yantra, instrument du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)

 

Repost 0
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 06:54

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

 

 

Niccolò Tribolo ou Niccolò di Raffaello di Niccolò dei Pericoli,

dit Il Tribolo ou encore Maître à la Chausse Trappe

(né vers 1500, à Florence - mort le 7 septembre 1550)

est un architecte, sculpteur florentin, le plus important de la période du maniérisme, celui de la cour de Cosme Ier avant Bernardo Buontalenti.

 

Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 06:56

 

Séville

(en espagnol : Sevilla)

est une ville du Sud de l’Espagne, capitale de la province de Séville et de la communauté autonome d’Andalousie.
Située au centre d'une riche région agricole, traversée par le Guadalquivir et connectée à un important réseau de communication, la cité est le cœur économique, politique et culturel de l’Andalousie, et constitue l’une des plus importantes villes du pays mais aussi de l'Europe du Sud.

C’est également une ville au passé prestigieux, ayant légué un patrimoine artistique d’une immense richesse, ce qui en fait une des destinations touristiques les plus prisées d’Europe et l'auréole d’un certain prestige.

Ses monuments, les nombreux artistes qui y sont nés ou y ont œuvré, son histoire glorieuse, ses fêtes traditionnelles, mais aussi son climat, ont contribué à sa renommée.

L'histoire de la ville

Costumes traditionnels et calèches à Séville (Andalousie)

La devise de Séville est NO 8 DO.

Le 8 représente ici un écheveau de laine, madeja en espagnol.

La phrase se lit donc : no madeja do, contraction de No me ha dejadoelle ne m’a pas laissé ).

Cette formule fait référence au roi Alphonse X le Sage, lequel, chassé du pouvoir par son fils Sanche, futur Sanche IV, en 1282, se réfugie à Séville, l’une des très rares villes de sa couronne à lui être restées fidèles face à son fils rebelle. Il y meurt en 1284.

Le blason représente le roi Ferdinand III de Castille, conquérant de la ville en 1248, entouré de saint Isidore et de son frère saint Léandre qui furent tous deux archevêques de Séville aux VIe et VIIe siècles.

Costumes traditionnels

Costumes traditionnels et calèches à Séville (Andalousie)
Costumes traditionnels et calèches à Séville (Andalousie)
Costumes traditionnels et calèches à Séville (Andalousie)

Calèches aux abords de la cathédrale

Costumes traditionnels et calèches à Séville (Andalousie)
Costumes traditionnels et calèches à Séville (Andalousie)
Costumes traditionnels et calèches à Séville (Andalousie)
Costumes traditionnels et calèches à Séville (Andalousie)
Costumes traditionnels et calèches à Séville (Andalousie)
Costumes traditionnels et calèches à Séville (Andalousie)
Costumes traditionnels et calèches à Séville (Andalousie)
Costumes traditionnels et calèches à Séville (Andalousie)
Costumes traditionnels et calèches à Séville (Andalousie)
Repost 0
Published by cbx41 - dans Séville
commenter cet article
29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 06:55

 

Le parc de Versailles

également appelé parc du château de Versailles,

est un parc qui s'étend sur 815 hectares sur le territoire de la commune de Versailles, dans les Yvelines en France.

Le parc représente en superficie environ un dixième de l'ancien domaine royal, réserve de chasse des rois, appelé le " Grand Parc ", dont l'emprise a été sensiblement réduite à la Révolution, et qui est gérée par l'établissement public du château et du domaine de Versailles.

Dans ce parc entièrement clos, se trouvent plusieurs monuments, tels : le château de Versailles, le Petit Trianon et le Grand Trianon, le Hameau de la Reine, ainsi que les jardins à la française du château de Versailles créés par André Le Nôtre. Le parc regroupe également les jardins des Trianons, dont le jardin de style anglo-chinois de Marie-Antoinette, le potager du roi et deux grandes pièces d'eau : le Grand Canal et la pièce d'eau des Suisses.

Statue en gaine (*) de

Circé

(*) En statuaire, la gaine est un piédestal s’évasant de bas en haut, servant à poser un buste, ou se reliant insensiblement à la naissance d’un buste ou d’une statue à mi-corps ou sans bras.

Lorsque le buste décoratif fait partie du socle il se dénomme terme, hermès, buste d’Hermès, on parle de figure engainée.

Dans la mythologie grecque,

Circé

(en grec ancien Κίρκη / Kírkê, oiseau de proie)

est une magicienne très puissante, qualifiée par Homère de πολυφάρμακος / polyphármakos, c'est-à-dire particulièrement experte en de multiples drogues ou poisons, propres à opérer des métamorphoses.

Elle est connue tantôt comme une sorcière, tantôt comme une enchanteresse.

 

Laurent Magnier,

né en 1618 à Paris et mort le à Paris,

est un sculpteur français.

Il est le fils du sculpteur Pierre Magnier, natif de Beauvais et le père du sculpteur Philippe Magnier.

Il étudia la sculpture auprès de son père, avant de poursuivre ses études à Rome en 1638.

Laurent Magnier, Circé

 

Repost 0
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 06:54

 

L'Inde

dont le nom officiel actuel est

la République de l'Inde,

est un grand pays d'Asie du Sud. Sa superficie est d'environ 3,1 millions de kilomètres carrés (soit 5,6 fois la France) et sa population est de 1,1 milliard d'habitants (soit 18 fois la population française).

New Delhi est la capitale de l'Union indienne.

La monnaie est la roupie indienne.

 

Drapeau de l'Inde

Jaipur

(en hindi जयपुर, de jai, victoire et pur, ville)

 est la capitale de l’Etat indien du Rajasthan.

Contrairement à la plupart des peuplements humains du sous-continent indien, où le moindre village a souvent plus de 2 000 ans, Jaipur est de fondation récente : c’est l'œuvre du mahârâja Jai Singh II, un râjput de la famille des Kachhwâhâ.

Référence

Jantar Mantar (ou Yantra Mandir)

Observatoire astronomique et astrologique du XVIIIe siècle.

Il est constitué d’une série d’instruments astronomiques, construits sur ordre du mahârâja Jai Singh II dans sa nouvelle capitale de Jaipur entre 1727 et 1733, dans le but d’établir les thèmes astraux et de déterminer les moments les plus propices pour les grands événements (mariages, déplacements…).

Le nom du site provient de yantra, instrument, et mandir, temple, soit le temple des instruments. Il aurait été appelé à l’origine Yantra Mantra, mantra signifiant formule.

Jaya Prakash Yantra et Kapali Yantra, instruments du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)

Jaya Prakash Yantra

(ou Jai Prakash Yantra)

est composé de deux scaphés géants.

Le scaphé est un ancien type de cadran solaire, constitué d'un hémisphère concave, éventuellement tronqué.

Jaya Prakash Yantra et Kapali Yantra, instruments du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)
Jaya Prakash Yantra et Kapali Yantra, instruments du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)
Jaya Prakash Yantra et Kapali Yantra, instruments du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)

 

Jaya Prakash Yantra et Kapali Yantra, instruments du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)
Jaya Prakash Yantra et Kapali Yantra, instruments du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)

Kapali Yantra

est constitué de deux cavités hémisphériques complémentaires permettant de noter le franchissement d’une ligne repère par un astre.

Les hémisphères du Kapali Yantra portent des cartes du ciel différentes

Jaya Prakash Yantra et Kapali Yantra, instruments du Yantra Mandir (Jaipur, Inde)
Repost 0
27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 06:58

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

Anne de Pisseleu, duchesse d'Etampes,

née vers la fin de l'année 1508, au château de Fontaine-Lavaganne, et morte dans les premiers jours de septembre 1580, au château d'Heilly,

fut la favorite de Francois Ier jusqu'à la mort du roi.

Anne de Pisseleu,

par Jean Clouet, peintre portraitiste originaire des Pays-Bas bourguignons du XVIe siècle, né en 1480 à Bruxelles, mort en 1541 à Paris.

Biographie

Chambre de la duchesse d'Etampes, château de Fontainebleau

 

Chambre de la duchesse d'Etampes, château de Fontainebleau
Chambre de la duchesse d'Etampes, château de Fontainebleau
Chambre de la duchesse d'Etampes, château de Fontainebleau

L'Apothéose d'Alexandre

Alexandre le Grand

(en grec ancien : Ἀλέξανδρος ὁ Μέγας / Aléxandros ho Mégas ou Μέγας Ἀλέξανδρος / Mégas Aléxandros)

ou

Alexandre III de Macédoine

( Ἀλέξανδρος Γ' ὁ Μακεδών / Aléxandros III ho Makedốn),

né le à Pella (Grèce), mort le à Babylone (actuellement en Irak),

est un roi de Macédoine et l’un des personnages les plus célèbres de l’Antiquité.

Fils de Philippe II, élève d’Aristote et roi de Macédoine à partir de , il devint l’un des plus grands conquérants de l’histoire. Il fit de son petit royaume le maître de l’immense empire perse achéménide, s’avança jusqu’aux rives de l’Indus et fonda près de soixante-dix cités, dont la majorité porte le nom d’Alexandrie.

La notoriété d’Alexandre s’explique principalement par sa volonté de conquête de l'ensemble du monde connu. Cette aspiration, à la fois illusoire et pourtant presque réalisée, avant qu’il ne meure subitement à l’âge de trente-deux ans, a pour conséquence — durant un temps très court — une unité politique jamais retrouvée ensuite entre l’Occident et l’Orient.

Chambre de la duchesse d'Etampes, château de Fontainebleau
Chambre de la duchesse d'Etampes, château de Fontainebleau
Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article
26 juillet 2017 3 26 /07 /juillet /2017 06:56

 

Le parc de Versailles

également appelé parc du château de Versailles,

est un parc qui s'étend sur 815 hectares sur le territoire de la commune de Versailles, dans les Yvelines en France.

Le parc représente en superficie environ un dixième de l'ancien domaine royal, réserve de chasse des rois, appelé le " Grand Parc ", dont l'emprise a été sensiblement réduite à la Révolution, et qui est gérée par l'établissement public du château et du domaine de Versailles.

Dans ce parc entièrement clos, se trouvent plusieurs monuments, tels : le château de Versailles, le Petit Trianon et le Grand Trianon, le Hameau de la Reine, ainsi que les jardins à la française du château de Versailles créés par André Le Nôtre. Le parc regroupe également les jardins des Trianons, dont le jardin de style anglo-chinois de Marie-Antoinette, le potager du roi et deux grandes pièces d'eau : le Grand Canal et la pièce d'eau des Suisses.

L’Apollon du Belvédère

est une copie romaine en marbre de l'époque antonine d'après un original grec en bronze habituellement attribué à Léocharès, sculpteur de la deuxième moitié du IVe siècle av. J.C.

Elle représente le dieu Apollon en marche, tenant à la main ce qui était probablement un arc.

Elle est exposée au musée Pio-Clementino (musées du Vatican)

 

Apollon

(en grec ancien Ἀπόλλων / Apóllôn, en latin Apollo)

est le dieu grec des arts , du chant, de la musique, de la beauté masculine, de la poésie et conducteur des neuf muses.

Il est également le dieu des purifications et de la guérison, mais peut apporter la peste par son arc. 

Enfin, c'est l'un des principaux dieux capables de divination, consulté, entre autres, à Delphes, où il rendait ses oracles par la Pythie de Delphes.

Il a aussi été honoré par les Romains, qui l'ont adopté très rapidement sans changer son nom.

Dès le Ve siècle av. J.-C., ils l'adoptèrent pour ses pouvoirs guérisseurs et lui élevèrent des temples.

 

Pierre Mazeline ou Pierre Marceline,

est un sculpteur français né à Rouen en 1633 et mort le 7 février 1708 à Paris.

En 1668, il est agréé à l’Académie royale de peinture et de sculpture, avec un médaillon représentant Saint Jean l’Evangéliste.

Son activité a essentiellement porté sur le domaine de Versailles. On lui doit des sculptures du parc et des jardins du château de Versailles. Il a fait partie de l'équipe de sculpteurs animée par Charles Le Brun, Premier peintre du Roi, pour composer la statuaire du domaine.

Pierre Mazeline, Apollon du Belvédère

 

Repost 0