Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 23/09/2017

      vous avez été

         1 171 465  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 07:54

 

Le jardin du Luxembourg

 est un jardin ouvert au public, situé dans le VIarrondissement de Paris.

Créé en 1612 à la demande de Marie de Médicis (née le 26 avril 1575 à Florence et morte le 3 juillet 1642 à Colognereine de France et de Navarre de 1600 à1610) pour accompagner le Palais du Luxembourg. il a fait l'objet d'une restauration dirigée par l'architecte Jean-François-Thérèse Chalgrin (né à Paris en 1739 et mort dans la même ville le 21 janvier 1811 sous le Premier Empire et appartient désormais au domaine du Sénat.

Frédéric Le Play

par André Joseph Allar (Toulon 1845 - Toulon 1926)

Cette statue a été érigée en 1906 à l'occasion de la célébration du centenaire de la naissance de Frédéric Le Play.
En application de la loi du 11 octobre 1941, relative à l'enlèvement et à la refonte des statues et monuments en alliages cuivreux situés dans les lieux publics et les locaux administratifs, la commission départementale de la Seine décide le 8 novembre de 1941 de livrer à la refonte la statue de Le Play ainsi que celle de Léon Cladel. Seule la statue de Le Play échappera à la fonte.
Elle sera retrouvée, en 1945, chez un marchand de fer au Blanc-Mesnil. Après restauration, elle sera remise en place en 1947.

Piédestal en marbre, statue en bronze
Inv. : 91-01396

Statue de Frédéric Le Play par André Joseph Allar
Statue de Frédéric Le Play par André Joseph Allar
Statue de Frédéric Le Play par André Joseph Allar

Frédéric Le Play,

Pierre-Guillaume-Frédéric Le Play

à La Rivière-Saint-Sauveur (Calvados) le 11 avril 1806, et mort à Paris le 5 avril 1882,

était un polytechnicien (Promotion X, 1825), ingénieur du corps des mines et sociologue paternaliste français se revendiquant de la tradition contre-révolutionnaire.

Il est l'auteur d'une enquête demeurée célèbre sur les "ouvriers européens" (1855); il est également le fondateur de la Société internationale des études pratiques d'économie sociale et de l'Union de la paix sociale.
Sous le Second Empire, Le Play fut conseiller d'Etat et réalisa de nombreuses études pour le gouvernement de Napoléon III. On le considère aujourd'hui comme l'un des précurseurs de la sociologie française. Le Play se réclame notamment du positivisme d'Auguste Comte, mais son approche est plus interventionniste et réformiste.

Soucieux de la "paix sociale", l'oeuvre de Le Play est empreinte d'un conservatisme et d'un paternalisme rigoureux qui portent la trace de penseurs comme Joseph de Maistre et Louis de Bonald. Grand défenseur des valeurs d'Ancien Régime (de la famille, de l'ordre social et du maintien des élites au pouvoir),

Le Play est également l'un des penseurs du corporatisme moderne et un théoricien de l'économie sociale.

Statue de Frédéric Le Play par André Joseph Allar

André-Joseph Allar

né le à Toulon, et mort dans la même ville le ,

est un sculpteur français.

Il est le fils d'un ouvrier de l'arsenal de Toulon. Entré dans une imprimerie comme apprenti, il est vite remarqué pour ses dons pour la gravure et la sculpture qu'il exprime en sculptant de vieux plombs d'imprimerie. Il est alors embauché dans une entreprise de sculpture à Toulon, puis entre à l'Ecole des beaux-arts de Marseille.
André Allar va à Paris pour se perfectionner en sculpture. Il est l'élève d'Eugène Guillaume (1822-1905), Antoine Laurent Dantan (1798-1878) et Jules Cavelier (1814-1894). Il obtient le grand prix de Rome en 1869 avec le bas-relief en plâtre "Alexandre buvant, tandis que son médecin Philippe lit la lettre de Parménion". Pendant son séjour à la Villa Médicis à Rome, de 1870 à 1873, il visite l'Italie (Toscane, Ombrie, Porto d’Anzio).
André Allar dont le talent est apprécié par les collectionneurs et amateurs d'art, reçoit de nombreuses distinctions. Il travaille pour le Palais de Justice, l'Opéra Comique et la galerie anatomique du Jardin des plantes et le Grand Palais.

En 1905, il est élu membre de l’Académie des Beaux-Arts de Paris.

Repost 0
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 07:58

 

Lyon 

est une commune située au confluent du Rhône et de la Saône. C'est le chef-lieu de la métropole de Lyon, région Rhône-Alpes, et le siège du département du Rhône.

Ancienne capitale des Gaules au sein de l'Empire romain, Lyon est le siège d'un archevêché dont le titulaire porte le titre de primat des Gaules.

 

De gueules au lion rampant, lampassé d'argent au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or

Le cri de guerre de la ville de Lyon (en francoprovençal) attesté depuis 1273 est : 

Avant, Avant, Lion le melhor. 

Le Patineur

Le patineur, statue par César (Lyon)
Le patineur, statue par César (Lyon)
Le patineur, statue par César (Lyon)
Le patineur, statue par César (Lyon)
Le patineur, statue par César (Lyon)

César Baldaccini, dit César,
est un sculpteur français, né le 1er janvier 1921 à Marseille (Bouches-du-Rhône) et mort le 6 décembre 1998 à Paris
.

Autres oeuvres de César
>>>
Facel Véga
>>> Le centaure

Le patineur, statue par César (Lyon)
Repost 0
Published by cbx41 - dans Balade à Lyon
commenter cet article
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 07:56

 

Caen

est une ville du nord-ouest de la France, chef-lieu de la région Basse-Normandie, préfecture du département du Calvados, traversée par l’Orne.

 

545px-Blason ville fr Caen (Calvados) (Orn ext) svg

 De gueules au château donjonné d'une tour crénelée d'or, le tout ouvert, ajouré et maçonné de sable. 

Devise de la ville de Caen : 

 Un Dieu, un Roy. Une Foy, une Loy.

 

Situé au cœur du château de Guillaume le Conquérant, dans un bâtiment contemporain,

Le musée des Beaux-Arts de Caen

compte parmi les musées les plus importants de France en matière de peinture européenne des XVIe et XVIIsiècles (France, Italie, Flandres, Hollande), tandis que sa collection de gravures en fait l'un des lieux incontournables.

Jérôme

est, avec Grégoire le Grand, Augustin et Ambroise, l’un des quatre docteurs de l’Eglise latine.

Il est né vers 340 en Dalmatie ou en Vénétie. Il se forme à Rome auprès du célèbre grammairien Donat et, après avoir été baptisé, entreprend le pèlerinage vers la Terre sainte.

Il se retire ensuite dans le désert de Syrie pour faire pénitence et mener une vie d’ermite.

De retour à Rome, en 382, il est chargé par le pape Damase de réviser d’après l’original en hébreu et la version grecque, la traduction latine de la Bible (la Vulgate). Cette traduction est achevée en Palestine où le saint se retire après la mort du pape et y meurt en 420. Il est le patron des théologiens et des érudits.

Saint Jérôme, tableau de Lubin Baugin
Saint Jérôme, tableau de Lubin Baugin
Saint Jérôme, tableau de Lubin Baugin

Lubin Baugin

(né vers 1612 à Pithiviers ou à Courcelles-le-Roy à 12 km - mort en 1663 à Paris)

est un peintre français du XVIIe siècle.

Trois périodes peuvent se dégager dans son œuvre : une première de natures mortes (vers 1630), une seconde italianisante (vers 1640-1642), et une dernière caractéristique de ce classicisme austère que Jacques Thuillier a nommé atticisme parisien.

Repost 0
6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 07:56

 

Le jardin du Luxembourg

 est un jardin ouvert au public, situé dans le VIarrondissement de Paris.

Créé en 1612 à la demande de Marie de Médicis (née le 26 avril 1575 à Florence et morte le 3 juillet 1642 à Colognereine de France et de Navarre de 1600 à1610) pour accompagner le Palais du Luxembourg. il a fait l'objet d'une restauration dirigée par l'architecte Jean-François-Thérèse Chalgrin (né à Paris en 1739 et mort dans la même ville le 21 janvier 1811 sous le Premier Empire et appartient désormais au domaine du Sénat.

Lion de Nubie et sa proie

par Auguste Cain (1821-1894)

Le modèle en plâtre de ce groupe a été exposé au Salon de 1870 (n° 4317). Le modèle en plâtre a été acquis par l'Etat, en vertu d'une décision ministérielle en date du 11 juin 1870, moyennant la somme de 3.500 F. La commande de la fonte a été faite par un arrêté du mois d'août 1872. Le bronze a été mis en dépôt au Sénat en mars 1874 par la Direction des Beaux-arts.

H. : 2,20 ; L. : 2,60 ; Pr. : 1,06.
Bronze
Inv. : 91-01397

Lion de Nubie et sa proie par Auguste Cain
Lion de Nubie et sa proie par Auguste Cain
Lion de Nubie et sa proie par Auguste Cain

Auguste Nicolas Cain,

né le à Paris, ville où il est mort le ,

est un sculpteur animalier français.

Fils d’un boucher, il servit plusieurs années d’apprenti à son père avant de s’orienter vers la sculpture.
Il étudia alors avec Rude tout en fréquentant assiduement le Jardin des Plantes où il dessinait sur le vif les attitudes des fauves qui plus tard lui servirent de modèle.
Il reçut de nombreuses commandes de l’Etat :
- 4 lionnes de bronze qui flanquent aujourd'hui l'entrées du Louvre (Flore)
- 4 groupes de lions et tigres pour les Tuileries
Il créa surtout de pièces monumentales, représentant généralement des animaux sauvages et comprenant peu de figures humaines.

Repost 0
5 décembre 2015 6 05 /12 /décembre /2015 07:55

 

Lyon 

est une commune située au confluent du Rhône et de la Saône. C'est le chef-lieu de la métropole de Lyon, région Rhône-Alpes, et le siège du département du Rhône.

Ancienne capitale des Gaules au sein de l'Empire romain, Lyon est le siège d'un archevêché dont le titulaire porte le titre de primat des Gaules.

 

De gueules au lion rampant, lampassé d'argent au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or

Le cri de guerre de la ville de Lyon (en francoprovençal) attesté depuis 1273 est : 

Avant, Avant, Lion le melhor. 

La statue de Louise Labé

(3,50 m de haut en bronze)

représente la poétesse la Belle Cordière, des draperies et une gorge nue pour symboliser l'amour, cette passion qui habita toute sa vie.

 

Sonnet de la belle cordière

Après qu'un temps la grêle et le tonnerre
Au temps qu'Amour, d'hommes et Dieux vainqueur
Baise m'encor, rebaise-moi et baise
Claire Vénus, qui erres par les Cieux
Depuis qu'Amour cruel empoisonna
Deux ou trois fois bienheureux le retour
Diane étant en l'épaisseur d'un bois
D'un tel vouloir le serf point ne désire
Je fuis la ville, et temples, et tous lieux
Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie
Ne reprenez, Dames, si j'ai aimé
Ô beaux yeux bruns, ô regards détournés
Ô doux regards, ô yeux pleins de beauté
Ô longs désirs, ô espérances vaines
Oh ! si j'étais en ce beau sein ravie
Quelle grandeur rend l'homme vénérable

 

>>> Poèmes de Louise Labé

Louise Labé, statue par Ipoustéguy, place Louis Pradel (Lyon)
Louise Labé, statue par Ipoustéguy, place Louis Pradel (Lyon)
Louise Labé, statue par Ipoustéguy, place Louis Pradel (Lyon)
Louise Labé, statue par Ipoustéguy, place Louis Pradel (Lyon)

Louise Labé

née en 1524 à Lyon, morte le à Parcieux-en-Dombes où elle fut enterrée,

est une poétesse française surnommée La Belle Cordière.

Elle fait partie des poètes en activité à Lyon pendant la Renaissance.

L'œuvre de Louise Labé, très mince en volume (662 vers), se compose d'un Débat de Folie et d'Amour (dans lequel Jean de La Fontaine a trouvé le sujet de l'une de ses fables, L'Amour et la Folie*), de trois Elégies et de vingt-quatre sonnets, lesquels expriment les tourments féminins de la passion.

Louise Labé, statue par Ipoustéguy, place Louis Pradel (Lyon)

Ipoustéguy

(Jean Robert, dit Ipoustéguy),

un des sculpteurs majeurs de la seconde moitié du XXe siècle.

Né en 1920 à Dun-sur-Meuse (Lorraine), il s'éteint dans sa ville natale en 2006.
Solitaire, il n'a suivi, ni initié, aucun courant, aucune école. Le Robert des noms propres le présente comme d'un «réalisme baroque et hallucinatoire».
Insatiable travailleur, il réalisera 600 sculptures, des centaines d'aquarelles, de dessins, de peintures. Pour beaucoup, ses œuvres monumentales sont visibles à travers le monde dans les plus grandes collections publiques.
Farouchement indépendant, il en paye le prix toute sa vie… et au-delà : trop absent des ouvrages de références, il n'a toujours pas reçu l'hommage public qu'il mérite. Admiré, controversé ; bouleversant ou dérangeant. Ipoustéguy ne laisse personne indifférent : le public en général, qu'il sait toucher par ses thèmes universels. Les intellectuels ou les artistes, par sa puissance expressive. ​

Référence >>> Ipousteguy

Jean de La Fontaine (1621-1695)

 

L'Amour et la Folie

Tout est mystère dans l'Amour,
Ses flèches, son Carquois, son Flambeau, son Enfance.
Ce n'est pas l'ouvrage d'un jour
Que d'épuiser cette Science.
Je ne prétends donc point tout expliquer ici.
Mon but est seulement de dire, à ma manière,
Comment l'Aveugle que voici
(C'est un Dieu), comment, dis-je, il perdit la lumière ;
Quelle suite eut ce mal, qui peut-être est un bien ;
J'en fais juge un Amant, et ne décide rien.
La Folie et l'Amour jouaient un jour ensemble.
Celui-ci n'était pas encor privé des yeux.
Une dispute vint : l'Amour veut qu'on assemble
Là-dessus le Conseil des Dieux.
L'autre n'eut pas la patience ;
Elle lui donne un coup si furieux,
Qu'il en perd la clarté des Cieux.
Vénus en demande vengeance.
Femme et mère, il suffit pour juger de ses cris :
Les Dieux en furent étourdis,
Et Jupiter, et Némésis,
Et les Juges d'Enfer, enfin toute la bande.
Elle représenta l'énormité du cas.
Son fils, sans un bâton, ne pouvait faire un pas :
Nulle peine n'était pour ce crime assez grande.
Le dommage devait être aussi réparé.
Quand on eut bien considéré
L'intérêt du Public, celui de la Partie,
Le résultat enfin de la suprême Cour
Fut de condamner la Folie.

Repost 0
Published by cbx41 - dans Balade à Lyon
commenter cet article
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 07:57

 

Caen

est une ville du nord-ouest de la France, chef-lieu de la région Basse-Normandie, préfecture du département du Calvados, traversée par l’Orne.

 

545px-Blason ville fr Caen (Calvados) (Orn ext) svg

 De gueules au château donjonné d'une tour crénelée d'or, le tout ouvert, ajouré et maçonné de sable. 

Devise de la ville de Caen : 

 Un Dieu, un Roy. Une Foy, une Loy.

Situé au cœur du château de Guillaume le Conquérant, dans un bâtiment contemporain,

le musée des Beaux-Arts de Caen

compte parmi les musées les plus importants de France en matière de peinture européenne des XVIe et XVIIsiècles (France, Italie, Flandres, Hollande), tandis que sa collection de gravures en fait l'un des lieux incontournables.

Sainte Famille, tableau de Jacques Blanchard
Sainte Famille, tableau de Jacques Blanchard
Sainte Famille, tableau de Jacques Blanchard

Jacques Blanchard,

né le à Paris où il est mort en 1638, est un peintre et graveur français.

Jacques Blanchard est une figure importante de la peinture parisienne des année 1630. Il propose un art poétique et savant dont les sources puisent dans la lumière dorée de Titien et les formes généreuses de Rubens.
 
Repost 0
3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 07:55

 

Le jardin du Luxembourg

 est un jardin ouvert au public, situé dans le VIarrondissement de Paris.

Créé en 1612 à la demande de Marie de Médicis (née le 26 avril 1575 à Florence et morte le 3 juillet 1642 à Colognereine de France et de Navarre de 1600 à1610) pour accompagner le Palais du Luxembourg. il a fait l'objet d'une restauration dirigée par l'architecte Jean-François-Thérèse Chalgrin (né à Paris en 1739 et mort dans la même ville le 21 janvier 1811 sous le Premier Empire et appartient désormais au domaine du Sénat.

Harde de cerfs écoutant le rapproché

par Arthur Jacques Leduc (1848-1918)

Le modèle en plâtre de ce groupe a été exposé au Salon de 1885 (n° 3908).

Le bronze a figuré au Salon de 1886 (n° 4162) et a reparu à l'Exposition universelle de 1889 (n° 1955).

L'acquisition du modèle en plâtre et la commande du bronze par l'Etat, ont fait l'objet de la décision ministérielle en date du 12 octobre 1885. Il a pris place dans le jardin en 1891.

H. : 2,20; L. : 1,90; Pr. : 1,20.
Bronze
Inv. : 91-01399
Harde de cerfs, sculpture par Arthur Jacques Leduc
Harde de cerfs, sculpture par Arthur Jacques Leduc
Harde de cerfs, sculpture par Arthur Jacques Leduc
Harde de cerfs, sculpture par Arthur Jacques Leduc
Harde de cerfs, sculpture par Arthur Jacques Leduc

Arthur, Jacques Le Duc,

né le à Torigni-sur-Vire (Manche), et mort le à Antibes (Alpes-Maritimes),

est un sculpteur français.

Arthur Le Duc est le fils unique de Charles Le Duc et de Maria Le More.

Il fut élève du lycée Malherbe à Caen. Il s'inscrivit à la faculté de droit de l'université de Caen dont il sortit licencié en 1869. En parallèle, il suivit les cours d'Alfred Guillard ou du sculpteur Pierre Le Nordez à l’école des beaux-arts de Caen.

Lors de la partie républicaine de la guerre de 1870, il s'engagea dans les mobiles du Calvados et participa aux combats avec l'armée de la Loire. Il sortit fortement marqué de ce conflit.

Il s'installa en 1872 à Paris.

Il conserva toutefois un lien avec la Normandie, notamment par le biais de ses mandats politiques. Il fut en effet maire d'Asnières-en-Bessin de 1893 à 1918, et conseiller général du canton d'Isigny-sur-Mer de 1904 à 1918.

Outre le bronze, il pratiqua aussi la pierre, par exemple pour la statue de saint Pierre sur la façade de la pharmacie rue Saint-Jean à Caen (disparue en 1944), le marbre pour la fontaine de Monte-Carlo et la terre de Noron, pour les médaillons sur la façade de l'Ecole Normale de Caen.

Repost 0
2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 07:58

 

Lyon 

est une commune située au confluent du Rhône et de la Saône. C'est le chef-lieu de la métropole de Lyon, région Rhône-Alpes, et le siège du département du Rhône.

Ancienne capitale des Gaules au sein de l'Empire romain, Lyon est le siège d'un archevêché dont le titulaire porte le titre de primat des Gaules.

 

De gueules au lion rampant, lampassé d'argent au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or

Le cri de guerre de la ville de Lyon (en francoprovençal) attesté depuis 1273 est : 

Avant, Avant, Lion le melhor. 

Fontaine d'Ipoustéguy, place Louis Pradel (Lyon)
Fontaine d'Ipoustéguy, place Louis Pradel (Lyon)

Louis Pradel,

né le à Lyon et mort le à Lyon, est un homme politique français, maire de Lyon de 1957 à 1976.

Attaché à sa ville, proche de ses services techniques, très tenace, Louis Pradel a consacré l'essentiel de ses trois mandats à moderniser la ville, dont de nombreux travaux d'urbanisme avait été suspendus en 1938, à tirer parti de sa démilitarisation, et à y faciliter la circulation automobile, politique qu'il infléchira les dernières années. Son goût pour les grands travaux lui ont valu le surnom de Zizi béton.​

Référence >>> Louis Pradel
Fontaine d'Ipoustéguy, place Louis Pradel (Lyon)
L'eau est vraiment rose

L'eau est vraiment rose

Permets m'amour penser quelque folie

Permets m'amour penser quelque folie

Ipoustéguy

(Jean Robert, dit Ipoustéguy),

un des sculpteurs majeurs de la seconde moitié du XXe siècle.

Né en 1920 à Dun-sur-Meuse (Lorraine), il s'éteint dans sa ville natale en 2006.
Solitaire, il n'a suivi, ni initié, aucun courant, aucune école. Le Robert des noms propres le présente comme d'un «réalisme baroque et hallucinatoire».
Insatiable travailleur, il réalisera 600 sculptures, des centaines d'aquarelles, de dessins, de peintures. Pour beaucoup, ses œuvres monumentales sont visibles à travers le monde dans les plus grandes collections publiques.
Farouchement indépendant, il en paye le prix toute sa vie… et au-delà : trop absent des ouvrages de références, il n'a toujours pas reçu l'hommage public qu'il mérite. Admiré, controversé ; bouleversant ou dérangeant. Ipoustéguy ne laisse personne indifférent : le public en général, qu'il sait toucher par ses thèmes universels. Les intellectuels ou les artistes, par sa puissance expressive. ​

Référence >>> Ipousteguy

Repost 0
Published by cbx41 - dans Balade à Lyon
commenter cet article
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 07:57

 

Caen

est une ville du nord-ouest de la France, chef-lieu de la région Basse-Normandie, préfecture du département du Calvados, traversée par l’Orne.

 

545px-Blason ville fr Caen (Calvados) (Orn ext) svg

 De gueules au château donjonné d'une tour crénelée d'or, le tout ouvert, ajouré et maçonné de sable. 

Devise de la ville de Caen : 

 Un Dieu, un Roy. Une Foy, une Loy.

Situé au cœur du château de Guillaume le Conquérant, dans un bâtiment contemporain,

le musée des Beaux-Arts de Caen

compte parmi les musées les plus importants de France en matière de peinture européenne des XVIe et XVIIsiècles (France, Italie, Flandres, Hollande), tandis que sa collection de gravures en fait l'un des lieux incontournables.

Glaucus

était un dieu marin de la mythologie grecque qui, avant de devenir immortel, n'était qu'un pauvre pêcheur de Béoti

La légende qui réunit Glaucus et Scylla est racontée par Ovide dans les "métamorphoses".

Un jour, il voit un poisson sauter à terre et manger une herbe particulière avant de retourner à la mer : Eschrion de Samos  dit que Glaucos devint immortel grâce à cet agrostis semé par Cronos, qu'il mangea. Il a également ranimé un lièvre grâce à une herbe dont il frotta l'animal ; désireux de savoir ce que l'herbe pouvait pour effet sur lui, il se jeta à la mer ; dès lors, et selon le vœu de Zeus, il vécut dans la mer.

Par la suite, épris de la nymphe Scylla mais rejeté d'elle, il demanda à la magicienne Circé de lui fabriquer un philtre d'amour. Celle-ci, amoureuse du dieu et jalouse de sa rivale, mit au point un poison que Glaucos versa lui-même dans la fontaine où Scylla avait l'habitude de se baigner : la nymphe se changea alors en un monstre hideux ayant douze moignons pour pieds et six long cous ayant chacun une tête et une triple rangée de dents, ou un monstre hideux entouré de chiens hurlants et de serpents. Voyant sa métamorphose, Scylla se précipita dans la mer, où elle terrorise depuis les marins.
L'épisode le plus fréquemment évoqué dans l'histoire de l'art est celui où Scylla fuit Glaucus et se réfugie sur un rocher au bord de la mer, tandis que le pêcheur, mi-homme , mi-poisson, se dresse vers elle .
Glaucus et Scylla, tableau de Salvator Rosa
Glaucus et Scylla, tableau de Salvator Rosa
Glaucus et Scylla, tableau de Salvator Rosa

Salvator Rosa est un poète satirique, acteur, musicien, graveur et peintre italien né en juin 1615 à Arenella, un quartier de Naples, décédé en mars 1673 à Rome.

La devise de Salvator " aut tace aut loquere meliora silentio" ( Tais-toi, à moins que ce tu as à dire vaille mieux que le silence ) figure sur son autoportrait à la National Gallery à Londres.

Personnalité originale, instable et tourmentée, il connut un grand succès en peignant « des petites figures et des toiles pas très grandes, merveilleusement brossées » représentant « des fripons, des galériens, des matelots » (Passeri), mais c'est surtout comme paysagiste qu'il conquit, et conserva, une place de premier plan.

Sa biographie >>> Salvator Rosa

Repost 0
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 07:52

 

Le jardin du Luxembourg

 est un jardin ouvert au public, situé dans le VIarrondissement de Paris.

Créé en 1612 à la demande de Marie de Médicis (née le 26 avril 1575 à Florence et morte le 3 juillet 1642 à Colognereine de France et de Navarre de 1600 à1610) pour accompagner le Palais du Luxembourg. il a fait l'objet d'une restauration dirigée par l'architecte Jean-François-Thérèse Chalgrin (né à Paris en 1739 et mort dans la même ville le 21 janvier 1811 sous le Premier Empire et appartient désormais au domaine du Sénat.

Pierre Mendès France

par Pierre Peignot

Cette statue a été inaugurée le 18 octobre 1984 par le Président de la République, François Mitterrand

H. : 1,90; L. : 0,75; Pr. : 0,40.
Bronze et pierre
Inv. : 91-01398 .

 

Pierre Peignot,

né en 1947 à Cosne-sur-Loire (Nièvre) et mort en 2012, est un sculpteur français.

Tailleur de pierre comme il aimait à s'appeler, il trouva à Anost (département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne). le lieu de son inspiration. Il partageait son temps entre le Morvan et son atelier permanent de Paris aux nos 21-25 rue Ramponneau.

Oeuvres dans les collections publiques

  • Decize : Louis Antoine de Saint-Just (1767-1794), 1994, buste en pierre.
  • Paris, jardin du Luxembourg : Hommage à Pierre Mendès-France, 1984, bronze.
  • Plouguerneau : Les Portes de la Nuit, 1988, granit.
  • Saint-Brisson, Maison du parc naturel régional du Morvan : Fontaine de l'Herbularium.
Statue de Pierre Mendès-France par Pierre Peignot
Statue de Pierre Mendès-France par Pierre Peignot
Statue de Pierre Mendès-France par Pierre Peignot

Pierre Mendès France

Né à Paris le 11 janvier 1907, mort le 18 octobre 1982, Pierre Mendès France était un homme politique français.
Issu d'une famille de vieille ascendance judéo-portugaise (séfarade) du nom de " Mendes de França " il devient en 1928 le plus jeune avocat de France : il a alors 21 ans.
Membre dirigeant de la "Ligue d'action universitaire républicaine et socialiste" il apparaît tôt comme un des espoirs du Parti radical en opposition interne à Edouard Herriot.
Député de l'Eure (1932), maire de Louviers (1935), conseiller général de l'Eure (1937), PMF est nommé sous-secrétaire d'État au Trésor dans le deuxième et éphémère gouvernement Léon Blum (du 13 mars au 8 avril 1938).
Député à la déclaration de la guerre, il est de ceux qui veulent poursuivre la guerre à partir de l'Afrique du Nord et qui veulent se battre. Incarcéré par le régime de Vichy, il s'échappe le 21 juin 1941 et rejoint les Forces aériennes françaises libres à Londres où il participe aux combats.
Nommé par le Général de Gaulle, en 1943, commissaire aux finances, dans le Comité français de la Libération nationale d'Alger, il représente la France à la conférence de Bretton Woods avant de devenir ministre de l'Économie nationale du Gouvernement provisoire de la République française, à partir du 4 septembre 1944. Il démissionne le 6 avril 1945.
Nommé au conseil d'administration de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, il représentera ensuite la France à l'ECOSOC, puis il devient executive director pour la France de la BIRD, président des gouverneurs du FMI.
Il fait, en 1950, ses premières interventions au Parlement contre la guerre d'Indochine et devient l'un des principaux opposants au conflit, l'un des recours possibles pour faire aboutir une résolution négociée du conflit
En 1953, il est investi président du Conseil quelques semaines après la défaite française à la Bataille de Dien Bien Phu, pour faire la paix en Indochine. Son gouvernement est renversé le 5 février 1955 sur la question de l'application du statut de l'Algérie.

Ministre d’Etat dans le gouvernement Guy Mollet, opposé à ce dernier sur sa politique en Algérie, il démissionne en mai 1956, revient, démissionne de nouveau pour cause de désaccord sur la politique menée en Algérie
En 1958, il mène campagne pour le non au référendum du 28 septembre 1958 sur la promulgation de la constitution du 4 octobre 1958. Battu aux législatives, il abandonne tous ses mandats tant internationaux que locaux (maire et conseiller général) pour se consacrer à la réflexion politique.

Membre du PSA puis du PSU, il participe à la recomposition de la gauche socialiste. Il soutient la candidature de François Mitterrand à l'élection présidentielle de 1965 et redevient député en 1967 à Grenoble.
Lors des événements de 1968, il apparaît dans l'agitation ambiante comme l'un des recours possibles en cas d'effondrement du régime.
Pierre Mendès France demeure alors une référence dans la classe politique française, comme symbole d'une conception exigeante de la politique.

Statue de Pierre Mendès-France par Pierre Peignot
Repost 0