Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 23/09/2017

      vous avez été

         1 171 465  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 06:56

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

Grand Salon de l'Impératrice (Pendule Sapho), château de Fontainebleau

Grand Salon de l'Impératrice

 

Grand Salon de l'Impératrice (Pendule Sapho), château de Fontainebleau
Grand Salon de l'Impératrice (Pendule Sapho), château de Fontainebleau

Dessus de cheminées

 Deux vases en ivoire montés en bronze doré (époque Louis XVI), candélabres figures ailées (époque Consulat)

 

Grand Salon de l'Impératrice (Pendule Sapho), château de Fontainebleau
Grand Salon de l'Impératrice (Pendule Sapho), château de Fontainebleau

Pendule Sapho

Lepaute (1804) 

Sappho ou Sapho. - Femme poète de la Grèce antique, née à Eresos ou Mytilène, dans l'île de Lesbos. Ses oeuvres se placent entre 630 et 570 avant J.-C. Elle vécut à Lesbos, se réfugia en Sicile durant une époque de troubles et revint à Mytilène où elle assembla un cercle de jeunes femmes à qui elle enseignait la poésie; les plus connues sont Erinna de Telos et Damophila de Pamphylie. La réputation qu'on lui a faite d'homosexualité ne repose sur aucun élément vérifiable. Mais il faut dire que Sappho était d'une population éolienne et que chez les Eoliens, comme chez les Doriens, les femmes étaient beaucoup plus libres que chez les Ioniens qui les séquestraient au gynécée et les excluaient de la vie publique. Ce contraste explique les plaisanteries malveillantes des comiques athéniens et la légende faite à Sappho, et même aussi le sens acquis par le nom des habitantes de Lesbos.

Référence

Grand Salon de l'Impératrice (Pendule Sapho), château de Fontainebleau
Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 06:57

 

Séville

(en espagnol : Sevilla)

est une ville du Sud de l’Espagne, capitale de la province de Séville et de la communauté autonome d’Andalousie.
Située au centre d'une riche région agricole, traversée par le Guadalquivir et connectée à un important réseau de communication, la cité est le cœur économique, politique et culturel de l’Andalousie, et constitue l’une des plus importantes villes du pays mais aussi de l'Europe du Sud.

 

Le blason représente le roi Ferdinand III de Castille, conquérant de la ville en 1248, entouré de saint Isidore et de son frère saint Léandre qui furent tous deux archevêques de Séville aux VIe et VIIe siècles.

La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)

La Casa de Pilatos

(Maison de Pilate)

est un palais aristocratique situé dans le centre historique de la ville espagnole de Séville, en Andalousie.

Bâtie essentiellement aux XVe et XVIe siècles, elle marie autour de plusieurs patios et jardins les styles mudéjar, gothique et renaissance. Son organisation spatiale, ses qualités architecturales et la richesse de sa décoration en font, avec l'Alcázar, le meilleur exemple de l'architecture civile andalouse de la fin du Moyen Âge et du début de la Renaissance.

La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)

 La femme à barbe,

de José de Ribera, date de 1631.

 C'est le portrait de Madeleine Ventura, allaitant son enfant au côté de son mari 

La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)
La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)
La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)

A droite, une longue inscription latine gravée sur un petit muret donne quelques explications sur ce surprenant tableau.

Elle nous apprend qu’il s’agit d’un portrait de Magdalena Ventura, une femme âgée de 52 ans, originaire des Abruzzes, qui à l’âge de 37 ans, a soudain eu la surprise de se voir pousser une barbe (elle était sans doute atteinte d’hirsutisme).

Toujours d’après cette inscription, cette femme avait pourtant donné trois fils à son mari, Félix de Amici, qui se tient à ses côtés.

On apprend enfin que le portrait a été peint par Ribera à la demande de Ferdinand II de Alcala, vice roi de Naples.

La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)

José de Ribera,

né le à Xàtiva et mort le à Naples,

dit lo Spagnoletto ( l'Espagnolet ) en raison de sa petite taille ou Giuseppe Ribera en italien,

est un peintre et graveur espagnol de l'ère baroque. Il est l'un des représentants du ténébrisme et de l'école napolitaine.

 

La maison du Prétoire

donne sur le patio

La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)
La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)
La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)

Panneau d’azulejos

(carreaux de faïence décorés)

de style mudéjare.

L'art mudéjar est le fruit de circonstances historiques qui ne se sont rencontrées que dans la péninsule Ibérique au Moyen âge.

.

.

Repost 0
Published by cbx41 - dans Andalousie
commenter cet article
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 06:56

 

Beuvron-en-Auge

est une commune du département du Calvados en région Normandie.

La commune se situe dans le pays d'Auge, à égale distance entre Caen et Lisieux (30 kilomètres).

Beuvron-en-Auge fait partie des plus beaux villages de France,

 

Armes de Beuvron-en-Auge

De gueules aux deux fasces d'or

Manoir du XVe siècle

Beuvron-en-Auge, manoir du XVe siècle
Beuvron-en-Auge, manoir du XVe siècle

Les décorations de la façade

Beuvron-en-Auge, manoir du XVe siècle
Beuvron-en-Auge, manoir du XVe siècle
Beuvron-en-Auge, manoir du XVe siècle
Beuvron-en-Auge, manoir du XVe siècle
Beuvron-en-Auge, manoir du XVe siècle

Relais de la route du cidre du pays d'Auge

Beuvron-en-Auge, manoir du XVe siècle
Beuvron-en-Auge, manoir du XVe siècle

Aux Trois Damoiselles

 proposent 5 chambres de charme avec vue sur la place du village et la cour intérieure pavée.

Son histoire

Le premier porche
Le premier porche

Le premier porche

La cour intérieure

La cour intérieure

Le second porche donnant sur le centre de Beuvron-en-Auge

Le second porche donnant sur le centre de Beuvron-en-Auge

Repost 0
Published by cbx41 - dans Beuvron en Auge
commenter cet article
31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 06:55

 

L'Inde

dont le nom officiel actuel est

la République de l'Inde,

est un grand pays d'Asie du Sud. Sa superficie est d'environ 3,1 millions de kilomètres carrés (soit 5,6 fois la France) et sa population est de 1,1 milliard d'habitants (soit 18 fois la population française).

New Delhi est la capitale de l'Union indienne.

La monnaie est la roupie indienne.

 

Drapeau de l'Inde

Hawal Mahal (le Palais des Vents), Jaipur (Inde)

Jaipur

(en hindi जयपुर, de jai, victoire et pur, ville)

 est la capitale de l’Etat indien du Rajasthan.

Contrairement à la plupart des peuplements humains du sous-continent indien, où le moindre village a souvent plus de 2 000 ans, Jaipur est de fondation récente : c’est l'œuvre du mahârâja Jai Singh II, un râjput de la famille des Kachhwâhâ.

Référence

Le palais des vents (Hawa Mahal)

est un bâtiment construit au XVIIIe siècle à Jaipur.

Il est considéré comme l'une des merveilles de l'architecture rajput.

Construit en 1799, le palais des Vents n'est en réalité pas tant un palais qu'une façade, puisque l'édifice n'a quasiment pas d'épaisseur. Il fut construit de telle sorte que le vent puisse y circuler.

 Le palais des vents était réputé être le lieu favori du maharaja Jai Singh III.

L'édifice a été conçu par l'architecte Lal Chand Ustad sur le modèle de la couronne de Krishna, le dieu hindou.

Hawal Mahal (le Palais des Vents), Jaipur (Inde)
Hawal Mahal (le Palais des Vents), Jaipur (Inde)
Hawal Mahal (le Palais des Vents), Jaipur (Inde)

Le Hawal Mahal permettait aux femmes du Zenana, le harem hindou, d'observer la rue sans être vues.

Ces femmes de la cour n’avaient pas le droit de sortir dehors.

Hawal Mahal (le Palais des Vents), Jaipur (Inde)
Hawal Mahal (le Palais des Vents), Jaipur (Inde)

Un charmeur de serpent

Hawal Mahal (le Palais des Vents), Jaipur (Inde)
Hawal Mahal (le Palais des Vents), Jaipur (Inde)

Une salle de cinéma (Raj Mandir)

et son décor kitsch.

 Le film projeté est en hindi, dans la tradition de Bollywood, le nom donné à l'industrie du cinéma indien. 

 

Hawal Mahal (le Palais des Vents), Jaipur (Inde)
Hawal Mahal (le Palais des Vents), Jaipur (Inde)
Hawal Mahal (le Palais des Vents), Jaipur (Inde)
Hawal Mahal (le Palais des Vents), Jaipur (Inde)
Hawal Mahal (le Palais des Vents), Jaipur (Inde)

Quelques transports dans la ville

Vélo pousse

Vélo pousse

Tuk tuk

Tuk tuk

Dromadaire
Dromadaire

Dromadaire

Bus

Bus

Repost 0
30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 06:58

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

 

Salon blanc

 

Le salon blanc (Pendule Lepaute aux trois Grâces), château de Fontainebleau
Le salon blanc (Pendule Lepaute aux trois Grâces), château de Fontainebleau

Georges Jacob

(Cheny, — Paris ),

reçu maître en 1765, est le plus célèbre et aussi le plus prolifique des menuisiers en sièges du XVIIIe français. Il est le fondateur d'une dynastie ; deux de ses trois fils, Georges II Jacob (1768-1803) et François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770-1841), seront menuisiers et ébénistes, puis son petit-fils Alphonse Jacob-Desmalter (1799-1870) prolongera la renommée du nom de Jacob jusqu'au règne de Louis Philippe.

Depuis le règne de Louis XV jusqu'au Consulat, Georges Jacob produisit une quantité incalculable de sièges, de toutes espèces et d'une grande richesse d'invention.

 

Estampille Jacob Frères Rue Meslée de 1796 à 1803

 

Estampille Jacob Desmalter Rue Meslée de 1803 à 1813

Le salon blanc (Pendule Lepaute aux trois Grâces), château de Fontainebleau

Pendule aux trois Grâces

Fait pour S.M. l’Impératrice par Lepaute, oncle et neveu à Paris en 1809.
Le groupe en biscuit de Sèvres et bronze doré (dont le modèle a été créé par Chaudet en 1804) représente les trois Grâces vêtues à l’antique supportant un globe de cristal dans lequel est contenu un mouvement de pendule à sonnerie indiquant les heures et les minutes par deux cercles horizontaux vus, comme tout le mécanisme, à travers le globe.

Cette pendule, étonnamment contemporaine dans sa sobriété, éclaire de toute sa douceur le petit salon de la Reine, dit salon Blanc, dont les élégantes boiseries Louis XV ont été installées durant la Restauration.

Le salon blanc (Pendule Lepaute aux trois Grâces), château de Fontainebleau

Les Lepaute sont une famille célèbre d'horlogers français.  Elle a le plus contribué, avec celle des Leroy, aux progrès de l'horlogerie monumentale qui n'avait été jusqu'alors qu'un grossier ouvrage de serrurerie.

Le salon blanc (Pendule Lepaute aux trois Grâces), château de Fontainebleau
Le salon blanc (Pendule Lepaute aux trois Grâces), château de Fontainebleau
Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 06:58

 

Séville

(en espagnol : Sevilla)

est une ville du Sud de l’Espagne, capitale de la province de Séville et de la communauté autonome d’Andalousie.
Située au centre d'une riche région agricole, traversée par le Guadalquivir et connectée à un important réseau de communication, la cité est le cœur économique, politique et culturel de l’Andalousie, et constitue l’une des plus importantes villes du pays mais aussi de l'Europe du Sud.

 

Le blason représente le roi Ferdinand III de Castille, conquérant de la ville en 1248, entouré de saint Isidore et de son frère saint Léandre qui furent tous deux archevêques de Séville aux VIe et VIIe siècles.

La Casa de Pilatos

(Maison de Pilate)

est un palais aristocratique situé dans le centre historique de la ville espagnole de Séville, en Andalousie.

Bâtie essentiellement aux XVe et XVIe siècles, elle marie autour de plusieurs patios et jardins les styles mudéjar, gothique et renaissance. Son organisation spatiale, ses qualités architecturales et la richesse de sa décoration en font, avec l'Alcázar, le meilleur exemple de l'architecture civile andalouse de la fin du Moyen Âge et du début de la Renaissance.

Plan de la Maison de Pilate

Plan de la Maison de Pilate

Un premier jardin

Dans les jardins de la maison de Pilate, Séville

 Bacchus enfant

jouant avec la fontaine : le gamin farceur brise le jet sortant d’un masque de tragédie antique.

Bacchus est un dieu romain correspondant à Dionysos dans la mythologie grecque.

C'est le dieu de la vigne, de la fête et du vin.

Il tient souvent à la main un thyrse (grand bâton évoquant un sceptre), entouré de vigne et de lierre et est surmonté d'une pomme de pin. Le thyrse peut faire jaillir la vigne ou le lierre.

Il peut s'incarner en taureau, en bouc et en serpent.

C'est le père du théâtre et de la tragédie.

Dans les jardins de la maison de Pilate, Séville
Dans les jardins de la maison de Pilate, Séville

Un second jardin

et ses bougainvilliers

 

Le bougainvillier (Bougainvillea) porte le nom de l'explorateur Bougainville qui le découvrit lors d'une expédition au Brésil au XVIIIe siècle. 

Le bougainvillier présente des extrémités colorées qui ne sont pas des fleurs, mais des feuilles (appelées ""bractées"").

Dans les jardins de la maison de Pilate, Séville
Dans les jardins de la maison de Pilate, Séville
Dans les jardins de la maison de Pilate, Séville
Dans les jardins de la maison de Pilate, Séville

Pour un instant de repos

Dans les jardins de la maison de Pilate, Séville
Dans les jardins de la maison de Pilate, Séville

L'une des grilles

Dans les jardins de la maison de Pilate, Séville
Dans les jardins de la maison de Pilate, Séville
Repost 0
Published by cbx41 - dans Andalousie
commenter cet article
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 06:57

 

Beuvron-en-Auge

est une commune du département du Calvados en région Normandie.

La commune se situe dans le pays d'Auge, à égale distance entre Caen et Lisieux (30 kilomètres).

Beuvron-en-Auge fait partie des plus beaux villages de France,

 

Armes de Beuvron-en-Auge

De gueules aux deux fasces d'or

Beuvron-en-Auge, le centre du village
Beuvron-en-Auge, le centre du village
Beuvron-en-Auge, le centre du village

Beuvron-en-Auge

était un duché détenu par la famille d'Harcourt.

La maison d'Harcourt est une famille de la noblesse française. Elle fut, au moyen-âge, une puissante famille du duché de Normandie , au service de la Couronne durant tout l'Ancien Régime.

Elle serait issue du viking Bernard le Danois, cité en 966.

Prouvant sa filiation depuis 1094 avec Robert Ier d'Harcourt, elle est toujours représentée de nos jours avec deux branches françaises (les Harcourt-Olonde, marquis d'Harcourt, et les Harcourt-Beuvron, ducs d'Harcourt) et une branche anglaise.  

Après les Capétiens et avec quelques autres familles, elle est l'une des plus anciennes familles de la noblesse française subsistante.

Beuvron-en-Auge, le centre du village
Beuvron-en-Auge, le centre du village
Beuvron-en-Auge, le centre du village

 

Repost 0
Published by cbx41 - dans Beuvron en Auge
commenter cet article
27 août 2017 7 27 /08 /août /2017 06:56

 

L'Inde

dont le nom officiel actuel est

la République de l'Inde,

est un grand pays d'Asie du Sud. Sa superficie est d'environ 3,1 millions de kilomètres carrés (soit 5,6 fois la France) et sa population est de 1,1 milliard d'habitants (soit 18 fois la population française).

New Delhi est la capitale de l'Union indienne.

La monnaie est la roupie indienne.

 

Drapeau de l'Inde

Jaipur

(en hindi जयपुर, de jai, victoire et pur, ville)

 est la capitale de l’Etat indien du Rajasthan.

Contrairement à la plupart des peuplements humains du sous-continent indien, où le moindre village a souvent plus de 2 000 ans, Jaipur est de fondation récente : c’est l'œuvre du mahârâja Jai Singh II, un râjput de la famille des Kachhwâhâ.

Référence

Le City Palace de Jaipur,

composé notamment des palais Chandra Mahal et Mubarak Mahal,

est un complexe situé à Jaipur, capitale de l'état du Rajasthan, en Inde.

City Palace de Jaipur, Portes dans la cour du Chandra Mahal

Le Chandra Mahal

a été construit par Maharaja Jai ​​Singh II.

Le palais est une citadelle de sept étages qui abrite des jardins verdoyants, des peintures et des plafonds décorés.

A l'heure actuelle, ce palais est la résidence du Maharaja actuel de Jaipur.

La Porte Verte

(aussi appelée Leheriya qui signifie vagues)

évoque le Printemps

City Palace de Jaipur, Portes dans la cour du Chandra Mahal
City Palace de Jaipur, Portes dans la cour du Chandra Mahal
City Palace de Jaipur, Portes dans la cour du Chandra Mahal
City Palace de Jaipur, Portes dans la cour du Chandra Mahal
City Palace de Jaipur, Portes dans la cour du Chandra Mahal

La Porte Rose

évoque l'Hiver

City Palace de Jaipur, Portes dans la cour du Chandra Mahal
City Palace de Jaipur, Portes dans la cour du Chandra Mahal
City Palace de Jaipur, Portes dans la cour du Chandra Mahal
City Palace de Jaipur, Portes dans la cour du Chandra Mahal
City Palace de Jaipur, Portes dans la cour du Chandra Mahal

La Porte du Lotus

évoque l'Eté

City Palace de Jaipur, Portes dans la cour du Chandra Mahal
City Palace de Jaipur, Portes dans la cour du Chandra Mahal

 

City Palace de Jaipur, Portes dans la cour du Chandra Mahal

La Porte du Paon

évoque l'Automne

City Palace de Jaipur, Portes dans la cour du Chandra Mahal
Repost 0
26 août 2017 6 26 /08 /août /2017 06:57

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

Galerie de Diane, château de Fontainebleau

La galerie de Diane

est la plus longue pièce du château.

Cette galerie dorée, autrefois appelée galerie de la reine (elle reliait les appartements de la reine et le cabinet de la volière), longue de 80 m et large d’environ 10 m, a été décorée une première fois sous Henri IV de scènes illustrant le mythe de Diane, celui d’Apollon, et les victoires du roi, par Ambroise Dubois et Jean de Hoey.

Pendant la Révolution la galerie de Diane devient une prison dans laquelle furent incarcérés, entre autres, des religieux Trinitaires, ordre religieux catholique fondé vers 1194 à Cerfroid par les Français saint Jean de Matha et saint Félix de Valois, à l'origine pour racheter les chrétiens captifs des Maures.

Abîmée au XIXe siècle, elle fut restaurée d’abord sous Napoléon Ier par l’architecte Maximilien Hurtaut qui supprima les décors du XVIIe siècle, puis pendant la Restauration, époque à laquelle sa voûte fut ornée dans le style du peintre David. Ces décors sont complétés de 24 scènes historiques dans le style troubadour dont 8 nous sont parvenues.

Utilisée comme salle des banquets par Louis-Philippe, elle est transformée en bibliothèque sous le Second Empire sous Napoléon III, en 1858. 

Contenant aujourd’hui près de 16 000 volumes rassemblés grâce à Guillaume Budé à partir de 1530, elle possède en son centre un globe terrestre installé au Second Empire et réalisé auparavant pour Napoléon Ier en 1810 et qui devait être installé aux Tuileries.

 

Galerie de Diane, château de Fontainebleau
Galerie de Diane, château de Fontainebleau
Galerie de Diane, château de Fontainebleau
Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 06:58

 

Séville

(en espagnol : Sevilla)

est une ville du Sud de l’Espagne, capitale de la province de Séville et de la communauté autonome d’Andalousie.
Située au centre d'une riche région agricole, traversée par le Guadalquivir et connectée à un important réseau de communication, la cité est le cœur économique, politique et culturel de l’Andalousie, et constitue l’une des plus importantes villes du pays mais aussi de l'Europe du Sud.

 

Le blason représente le roi Ferdinand III de Castille, conquérant de la ville en 1248, entouré de saint Isidore et de son frère saint Léandre qui furent tous deux archevêques de Séville aux VIe et VIIe siècles.

La Casa de Pilatos

(Maison de Pilate)

est un palais aristocratique situé dans le centre historique de la ville espagnole de Séville, en Andalousie.

Bâtie essentiellement aux XVe et XVIe siècles, elle marie autour de plusieurs patios et jardins les styles mudéjar, gothique et renaissance. Son organisation spatiale, ses qualités architecturales et la richesse de sa décoration en font, avec l'Alcázar, le meilleur exemple de l'architecture civile andalouse de la fin du Moyen Âge et du début de la Renaissance.

Les arcades et les bustes du patio de la maison de Pilate, Séville

Le Patio

est le véritable cœur et la porte d'entrée des parties résidentielles, autour duquel sont distribuées les différentes pièces.

De par sa composition, le patio est de style renaissance ; il présente toutefois de remarquables éléments mudéjars et gothiques, la synthèse de ces différents courants concourant à l'élégance et à l'originalité de l’ensemble

Les arcades et les bustes du patio de la maison de Pilate, Séville

Autour de la cour centrale carrée courent deux séries d'arcs réparties sur deux niveaux et ouvrant chacune sur une galerie donnant accès aux salles.

Le premier niveau d'arcades entoure complètement la cour.

La forme, en plein cintre, et la décoration des arcs sont très nettement inspirées de l’art mudéjar.

Le mot mudéjar vient de l’arabe مدجّن (mudaʒʒan, domestique, domestiqué), qui donna, par altération en espagnol, mudéjar. C'est le nom donné aux musulmans d’Espagne devenus sujets des royaumes chrétiens après le XIe siècle, pendant la période de tolérance.

Chapiteaux en feuilles d'acanthe
Chapiteaux en feuilles d'acanthe
Chapiteaux en feuilles d'acanthe

Chapiteaux en feuilles d'acanthe

Les murs des galeries de la cour sont ornés de remarquables

Azulejos

aux couleurs profondes à dominante bleu, qui furent exécutés au XVIe siècle.

Un azulejos ou azuléjos désigne en Espagne et au Portugal un carreau ou un ensemble de carreaux de faïence décorés. Ces carreaux sont ornés de motifs géométriques ou de représentations figuratives. On les trouve aussi bien à l'intérieur de bâtiments qu'en revêtement extérieur de façade. Cet art s'est d'abord développé en Andalousie au XVe siècle, avant de connaître son apogée au XVIIIe siècle au Portugal.

Les arcades et les bustes du patio de la maison de Pilate, Séville
Les arcades et les bustes du patio de la maison de Pilate, Séville

Porte et fenêtre

Les arcades et les bustes du patio de la maison de Pilate, Séville
Les arcades et les bustes du patio de la maison de Pilate, Séville
Les arcades et les bustes du patio de la maison de Pilate, Séville
Les arcades et les bustes du patio de la maison de Pilate, Séville

Les murs sont également ornés de niches où sont placés vingt-quatre

 Bustes d'empereurs romains

et des représentations de personnages de la mythologie grecque.

Vespasien

(latin : Imperator Caesar Vespasianus Augustus)

est né le près de Reate (aujourd'hui Rieti) et mort le 23 juin 79 à Aquae Cutiliae.

Il est empereur romain de 69 à 79.

Il est le fondateur de la dynastie des Flaviens qui règnent sur l'Empire de 69 à 96.

Les arcades et les bustes du patio de la maison de Pilate, Séville

Trajan,

né sous le nom de Marcus Ulpius Traianus le 18 septembre 53 à Italica ou à Rome et mort le 8 ou 9 août 117 à Selinus, en Cilicie,

est empereur romain de fin janvier 98 à août 117.

A sa mort, il porte le nom et les surnoms d'Imperator Caesar Divi Nervae Filius Nerva Traianus Optimus Augustus Germanicus Dacicus Parthicus.

Il est le premier empereur romain issu d'une famille établie dans une province, mais celle-ci est en fait originaire d'Italie et s'est installée en Bétique en tant que colons.

Il est resté dans l’historiographie comme le meilleur des empereurs romains (optimus princeps). Après le règne de Domitien et la fin de la dynastie des Flaviens, le court règne de Nerva et surtout celui de Trajan marquent le fondement de la dynastie dite des Antonins.

Les arcades et les bustes du patio de la maison de Pilate, Séville

Scipion l'Africain

(Publius Cornelius Scipio Africanus)

est un général et un homme d'Etat romain,

né vers 236 / 235 av. J.-C., et mort en 183 av. J.-C., à Linterne en Campanie.

Il appartenait à la famille des Scipions, branche de la gens Cornelia. Il est le fils de Publius Cornelius Scipio, consul en 218 av. J.-C.

Les arcades et les bustes du patio de la maison de Pilate, Séville

Turita

Les arcades et les bustes du patio de la maison de Pilate, Séville
Les arcades et les bustes du patio de la maison de Pilate, Séville

La pause est prévue

Les arcades et les bustes du patio de la maison de Pilate, Séville
Les arcades et les bustes du patio de la maison de Pilate, Séville
Repost 0
Published by cbx41 - dans Andalousie
commenter cet article