Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 31/05/2016

      vous avez été

         1 128 941

   visiteurs uniques

venant de 194 contrées

 

Catégories

31 mai 2016 2 31 /05 /mai /2016 06:56

 

Palma de Majorque

(officiellement, en catalan et en espagnol : Palma de Mallorca),

est la ville principale de l'île de Majorque, capitale de la communauté autonome des Iles Baléares en Espagne. Elle constitue à elle seule l'une des comarques de l'île divisée en six comarques : Palma de Majorque, Sierra de Tramontana, Raiguer, Llanura de Mallorca, Migjorn et Levante.

Fondée en 123 av. J.-C., au sud de l'île de Majorque et au fond de la baie à laquelle elle donne le nom, ce fut un port stratégique en Méditerranée — au large de Valence, à mi-chemin entre Europe et Afrique — qui attisa la convoitise d'un grand nombre de peuples : Romains, Vandales, Vikings, Almoraves s'y succédèrent avant que la ville ne devînt la capitale du royaume de Majorque, intégré successivement aux couronnes d'Aragon puis d'Espagne.

Après un premier âge d'or au Moyen Age qui vit naître Raymond Lulle, philosophe, poète, théologien, missionnaire, apologiste chrétien et romancier majorquin  vers 1232, le renouveau économique de Palma se fit de pair avec le développement de la marine à vapeur.

Au début du XXIe siècle sa principale ressource économique est le tourisme.

Blason de Palma de Majorque

 

Mobile d'Alexandre Calder, Palma de Majorque
Mobile d'Alexandre Calder, Palma de Majorque

Alexander " Sandy " Calder

est un sculpteur et peintre américain né le à Lawnton près de Philadelphie et mort le à New York.

Il est surtout connu pour ses mobiles ainsi nommés sur proposition de Marcel Duchamp lors de leur exposition à Paris en 1932 à la galerie Vignon, ses assemblages de formes animées par les mouvements de l'air qui sont aussi des mobiles, et ses stabiles.

Alexander Calder >>> Centre  Pompidou

Arbres remarquables​

Mobile d'Alexandre Calder, Palma de Majorque
Mobile d'Alexandre Calder, Palma de Majorque
Mobile d'Alexandre Calder, Palma de Majorque
Mobile d'Alexandre Calder, Palma de Majorque
Mobile d'Alexandre Calder, Palma de Majorque
Mobile d'Alexandre Calder, Palma de Majorque

Encore un regard sur

la cathédrale et le château de Bellver

Mobile d'Alexandre Calder, Palma de Majorque
Mobile d'Alexandre Calder, Palma de Majorque
Mobile d'Alexandre Calder, Palma de Majorque
Mobile d'Alexandre Calder, Palma de Majorque
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 06:58

 

Résidence de l'impératrice Joséphine Bonaparte,

le château de Malmaison entouré de son parc

reste un témoin incontournable de l'Histoire de France et de la passion pour la botanique de la célèbre impératrice.

 

Salon de musique du château de Malmaison, les pianos
Salon de musique du château de Malmaison, les pianos

Piano forte de la reine Hortense

Erard, 1812

 
Erard est une marque d'instruments de musique, dont des pianos et des harpes, du nom du fondateur Sébastien Erard (1752-1831), puis Pierre Erard (1796-1855), son neveu.
Hortense Eugénie Cécile de Beauharnais, reine consort de Hollande (1806-1810), duchesse de Saint-Leu (Saint-Leu-la-Forêt) (1814), née le à Paris et morte le au château d'Arenenberg dans le canton de Thurgovie en Suisse, était un membre de la famille impériale française, et la fille de Joséphine de Beauharnais.
Le piano-forte et le forte-piano sont des instruments de musique à cordes frappées avec clavier, instruments intermédiaires entre le clavicorde et le piano du XIXe siècle.
Salon de musique du château de Malmaison, les pianos
Salon de musique du château de Malmaison, les pianos
Salon de musique du château de Malmaison, les pianos
Salon de musique du château de Malmaison, les pianos

Pianoforte vertical​ dit en forme d'orgue

Pfeiffer et Petzold à Paris, vers 1806-1814

 
Piano vertical. - La forme verticale des pianos est très ancienne et fut abandonnée en Allemagne pour la forme horizontale, qui a enfin prévalu. Cependant le piano vertical offrait plusieurs avantages, parmi lesquels on peut citer celui d'occuper moins de place et la facilité de varier la forme de l'instrument.

MM. Pfeifer et Pezold, fabricans d'instrumens à Paris, sont parvenus à perfectionner le mécanisme de ces pianos, et celui qu'on a vu à l'exposition de 1806 leur a mérité la faveur d'une mention honorable. Les sons en sont doux et mélodieux, comme ceux de la harpe la plus parfaite.

Salon de musique du château de Malmaison, les pianos

w ​

Published by cbx41 - dans Malmaison
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 06:56

 

Caen

est une ville du nord-ouest de la France, chef-lieu de la région Basse-Normandie, préfecture du département du Calvados, traversée par l’Orne.

 

545px-Blason ville fr Caen (Calvados) (Orn ext) svg

 De gueules au château donjonné d'une tour crénelée d'or, le tout ouvert, ajouré et maçonné de sable. 

Devise de la ville de Caen : 

 Un Dieu, un Roy. Une Foy, une Loy.

 L'ordre des chanoines réguliers de Prémontré,

appelé couramment prémontrés, plus rarement norbertins,

est un ordre canonial catholique fondé par saint Norbert de Xanten (1080 - 1134)au début du XIIe siècle.

La désignation o.praem. (Ordo Praemonstratensis) est apposée à la suite des noms des religieux prémontrés.

Les prémontrés ont une double mission : l'apostolat, en tant que clercs, c'est-à-dire l'action auprès des fidèles dans les paroisses, et l'Office divin, comme les moines. Cette double mission répond à la devise augustine sanctitatem et clericatum (de sainteté et d'apostolat).

Ils sont parfois considérés comme des précurseurs des ordres mendiants.

Portrait d'un prémontré, huile sur toile de Jean II Restout
Portrait d'un prémontré, huile sur toile de Jean II Restout

 

Jean Restout, dit Jean II Restout ou Jean Restout le jeune,

né à Rouen, le et mort à Paris le ,

est un peintre rococo français.

Issu d’une grande famille de peintres dont l’activité s’étend sur plusieurs générations, Jean II Restout reçoit un premier enseignement de son père à Rouen, puis, à l’âge de quinze ans, va à Paris où il intègre l’atelier de son oncle Jean Jouvenet.

A la mort de celui-ci, Restout entre à l’Académie royale de peinture et sculpture pour y poursuivre sa formation.

Grand prix de Rome en 1717 avec Vénus demandant à Vulcain des armes pour Enée (localisation inconnue), Restout choisit cependant, comme l’avait fait son oncle, de ne pas partir pour l’Italie et de poursuivre sa carrière à Paris. L’une de ses premières commandes officielles est un ensemble de tableaux représentant des scènes des Actes des Apôtres pour l’église Saint-Germain-des-Prés, qu’il exécute entre 1716 et 1720, année de sa réception à l’Académie. Par la suite, il développe une grande clientèle religieuse et sera un des artistes les plus appréciés de son temps.

Gravissant les échelons successifs de l’Académie, il en sera directeur puis chancelier en 1761. Son enseignement et ses œuvres, visibles dans de nombreux églises parisiennes, influenceront toute une génération de jeunes artistes français.

Il fut élu aussi associé des académies de Rouen en 1748 et de Caen en 1749.

28 mai 2016 6 28 /05 /mai /2016 06:56

 

Palma de Majorque

(officiellement, en catalan et en espagnol : Palma de Mallorca),

est la ville principale de l'île de Majorque, capitale de la communauté autonome des Iles Baléares en Espagne. Elle constitue à elle seule l'une des comarques de l'île divisée en six comarques : Palma de Majorque, Sierra de Tramontana, Raiguer, Llanura de Mallorca, Migjorn et Levante.

Fondée en 123 av. J.-C., au sud de l'île de Majorque et au fond de la baie à laquelle elle donne le nom, ce fut un port stratégique en Méditerranée — au large de Valence, à mi-chemin entre Europe et Afrique — qui attisa la convoitise d'un grand nombre de peuples : Romains, Vandales, Vikings, Almoraves s'y succédèrent avant que la ville ne devînt la capitale du royaume de Majorque, intégré successivement aux couronnes d'Aragon puis d'Espagne.

Après un premier âge d'or au Moyen Age qui vit naître Raymond Lulle, philosophe, poète, théologien, missionnaire, apologiste chrétien et romancier majorquin  vers 1232, le renouveau économique de Palma se fit de pair avec le développement de la marine à vapeur.

Au début du XXIe siècle sa principale ressource économique est le tourisme.

Le château de Bellver

(en espagnol : Castillo de Bellver, en catalan : Castell de Bellver, littéralement château belle vue)

date du XIVe siècle.

Il est localisé en Espagne, sur l’île de Majorque, à trois kilomètres du centre historique de Palma de Majorque (côté Cala Major), sur une colline recouverte de pins, au Bosc de Bellver.

Le château de Bellver est un bâtiment circulaire massif de style gothique méditerranéen, entouré de trois tours et surmonté d'un donjon.

De la terrasse, joli panorama sur la baie et les montagnes

Il a été construit au XIVe siècle pour servir de résidence au roi Jacques II  (catalan : Jaume II) né le , mort le , roi de Majorque, comte de Roussillon et de Cerdagne, baron d'Aumelas et seigneur de Montpellier, de 1276 à sa mort.

Le château a ensuite été occupé par Jacques III de Majorque, lequel tomba au cours de la bataille de Llucmajor en 1343, vaincu par Pierre IV, roi d’Aragon ; le château fit alors office de prison pour la famille de Jacques III.

En 1808, François Arago y a été tenu prisonnier lors de la guerre franco-espagnole.

Au XIXe siècle, une usine de fabrication de pièces de monnaie y a été installée.

Actuellement, le château de Bellver abrite un musée provincial d’archéologie, de peinture et de numismatique.

Référence >>> Château_de_Bellver
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues

La cour intérieure​

Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues

Aperçu des bustes exposés dans le musée​

Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
Cour intérieure du château de Bellver et ses statues
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 06:57

 

Résidence de l'impératrice Joséphine Bonaparte,

le château de Malmaison entouré de son parc

reste un témoin incontournable de l'Histoire de France et de la passion pour la botanique de la célèbre impératrice.

 

Le salon doré (3/3), château de Malmaison

Le salon doré (3/3), château de Malmaison

L'impératrice recevant la visite de l'empereur Alexandre

par Jean Louis Victor Viger du Vigneau, dit Hector Viger (1819 - 1879)

L'impératrice Joséphine reçoit à la Malmaison la visite du Tsar Alexandre Ier

( vers 1864, Musée national du Château de Malmaison)

Le salon doré (3/3), château de Malmaison
Le salon doré (3/3), château de Malmaison

Médaillons Histoire de Daphnis et Chloé

par Etienne-Jean Delécluze (1781 - 1863) peintre et critique d'art français.

Le salon doré (3/3), château de Malmaison
Le salon doré (3/3), château de Malmaison
Le salon doré (3/3), château de Malmaison

Daphnis et Chloé

est un roman grec attribué à un certain Longus et daté du IIe ou IIIe siècle de l'ère chrétienne.

La scène se passe près de Mytilène sur l'île de Lesbos. Deux pauvres familles de cultivateurs, celle de Damon et celle de Driante, recueillent, à quelques années de distance, deux enfants abandonnés auxquels ils donnent le nom de Daphnis et de Chloé, et qu'ils élèvent pour en faire des bergers. En grandissant en âge et en sagesse, avec le retour des saisons et les paisibles événements des travaux agrestes, le pastoureau et la pastourelle tombent amoureux l'un de l'autre presque à leur insu.le thème est semblable à celui des autres romans grecs que nous connaissons : deux jeunes gens, épris d'un amour pur et fidèle, se trouvent en butte à une série d'obstacles avant de pouvoir s'épouser. Péripéties de tout genre, enlèvements, querelles avec d'autres amoureux, reconnaissances et réunion finale sont les éléments immuables de l'intrigue. Mais la particularité de l'ouvrage de Longus, par comparaison avec les autres ouvrages du même genre, c'est d'avoir laissé les péripéties au second plan et d'avoir donné tout le relief aux aventures sentimentales des protagonistes.

En réalité, dans Daphnis et Chloé, les péripéties se bornent à peu de choses : une incursion de pirates, immédiatement repoussée, une expédition de gens de Mytilène qui enlèvent Chloé, mais la relâchent aussitôt grâce à l'intervention du dieu Pan, les inutiles violences de quelque grossier prétendant ... Plus que les aventures, ce qui trouble les amants ingénus, c'est l'hiver qui, avec ses froidures, les tient enfermés dans des cabanes isolées : c'est aussi l'ignorance des choses de l'amour qui ne leur permet pas de satisfaire leurs désirs. Jusqu'à ce qu'une malicieuse voisine, Lycénia, se charge d'instruire Daphnis. Cependant, l'amour des deux héros n'atteindra son couronnement que lorsqu'ils retrouveront leurs véritables parents et qu'ainsi les deux pâtres se découvriront grands seigneurs ! Les noces pourront se célébrer légitimement.

Le roman de Longus est le seul des romans grecs qui était encore lu et apprécié. De belles traductions dans toutes les langues contribuèrent à la célébrité du roman qui contient aussi quelques touches d'érotisme et petites pointes d'humour.

Référence >>> Daphnis et Chloé

Le salon doré (3/3), château de Malmaison
Le salon doré (3/3), château de Malmaison

D​écor

Le salon doré (3/3), château de Malmaison
Le salon doré (3/3), château de Malmaison
Le salon doré (3/3), château de Malmaison
Le salon doré (3/3), château de Malmaison
Published by cbx41 - dans Malmaison
commenter cet article
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 06:56

 

Caen

est une ville du nord-ouest de la France, chef-lieu de la région Basse-Normandie, préfecture du département du Calvados, traversée par l’Orne.

 

545px-Blason ville fr Caen (Calvados) (Orn ext) svg

 De gueules au château donjonné d'une tour crénelée d'or, le tout ouvert, ajouré et maçonné de sable. 

Devise de la ville de Caen : 

 Un Dieu, un Roy. Une Foy, une Loy.

Portrait de jeune femme, huile sur toile de Louise-Elisabeth Vigée-Lebrun
Portrait de jeune femme, huile sur toile de Louise-Elisabeth Vigée-Lebrun

Elisabeth Vigée Le Brun, née Louise-Elisabeth Vigée

le à Paris, et morte dans la même ville le ,

est une artiste peintre française, considérée comme une grande portraitiste de son temps. Elle a pu être comparée à Quentin de La Tour ou Jean-Baptiste Greuze.

Son art et sa carrière exceptionnelle, en font un témoin privilégié des bouleversements de la fin du XVIIIe siècle, de la Révolution Française et de la Restauration.

Fervente royaliste, elle sera successivement peintre de la cour de France, de Marie-Antoinette et de Louis XVI, du Royaume de Naples, de la Cour de l'empereur de Vienne, de l'empereur de Russie et de la Restauration.

Louise Elisabeth Vigée Le Brun, Autoportrait (1790),
Florence, Corridor de Vasari.