Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 24/09/2016

      vous avez été

         1 140 143

   visiteurs uniques

venant de 194 contrées

 

Catégories

25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 06:54

 

Ploumanac'h

(prononcé en français [plumanak] ou [plumana], et en breton [pluˈmãːnax])

est un bourg de la commune de Perros-Guirec du département des Côtes-d'Armor, dans la région Bretagne.

En 2015, le bourg est désigné village préféré des Français à la suite d'un concours organisé par France 2.

Le nom Ploumanac'h provient de la déformation du breton Poull Manac'h, signifiant la mare du moine.

 La tradition veut que Saint Guirec ait débarqué sur la grève de Ploumanac'h au VIIe siècle, un oratoire plus tardif commémorant cette arrivée.

 

Blason de Ploumanac'h

 D’azur à l’oratoire de saint Guirec d’argent ; au chef du même chargé de trois mouchetures d’hermine de sable alternant avec deux cœurs de gueules

Entre Ploumanac’h et Perros-Guirec,

la Côte de Granit rose

révèle toute sa splendeur et sa fantaisie le long d’un magnifique sentier douanier.

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)

Les chaos granitiques de Ploumanac’h

donnent à son littoral le relief d’une terre de légendes où d’étranges formes sorties des rochers racontent leur histoire.

Sur la façade maritime comme vers l’intérieur, la pierre rose déploie ses rondeurs aux proportions colossales où cuvettes et rigoles se sont creusées au fil du temps.

Equilibres

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)

Rochers sur la lande

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)

Il est 21h40

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)

Retour vers Ploumanac'h

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)

 L'anse de Pors Kamor

(aussi appelée cale de Ploumanac'h ou Portz-ar-Mor près du phare de Ploumanac'h)

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)

Des rochers déjà vu à mon arrivée sur la lande vers 21h15.

Il est 21h40

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)

Bonne nuit

Il est 21h54

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (2/2)
Published by cbx41 - dans Côtes d'Armor
commenter cet article
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 06:56

 

L'Inde

dont le nom officiel actuel est

la République de l'Inde,

est un grand pays d'Asie du Sud. Sa superficie est d'environ 3,1 millions de kilomètres carrés (soit 5,6 fois la France) et sa population est de 1,1 milliard d'habitants (soit 18 fois la population française).

New Delhi est la capitale de l'Union indienne.

La monnaie est la roupie indienne.

Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)

Rajasthan (Inde du Nord)

 (rajasthani : राजस्थाण),

ou

Pays des rois,

est le domaine des maharajas, avec leurs forteresses majestueuses et leurs somptueux palais.

Si les villes, très peuplées, vibrent de la foule et du chaos de l'Inde moderne, les trésors du passé ont une place de choix dans l'esprit de leurs habitants. De leur côté, nombre de voyageurs rêvent d'admirer un jour les vestiges romantiques légués par la riche et glorieuse histoire de cette région emblématique, dont les attraits ne s'arrêtent pas là. C'est aussi une terre de dunes et de jungle, de tigres et de caravanes de dromadaires, de bijoux étincelants, de couleurs chatoyantes et de culture pleine de vitalité. Les festivals y sont incessants, l'artisanat et la gastronomie, tout simplement fabuleux.

Le Rajasthan a été formé le 30 mars 1949, quand les anciens Etats princiers du Rajputana se sont fondus pour la création de l'Inde.

Le Rajasthan, est le fruit de multiples traditions historiques dont principalement celle des Râjputs mais aussi des Naths, des Jāts, des Bhīls, des Ahīrs, des Gujars et des Meenas. Les premiers faits historiques au Rajasthan datent d'il y a plus de 5000 ans.

Statue de Hanumân , le Dieu-singe

dans un temple près de Narnaul sur la route de  Delhi à Mandawa.

La statue est sous échaufaudages ...

Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)
Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)

Dans l'hindouisme, 

Hanumân 

(en sanskrit pourvu (mân) de [fortes] mâchoires (hanu))

est un Vanara, héros du Rāmāyaṇa, une épopée qui raconte le périple de Râma, roi véritable ou mythique de l'Inde antique, .

Fils de Vâyu ou de Pavan, le dieu du vent, il a l'apparence d'un singe et plus précisément d'un langur à face noire (Semnopithecus entellus).

Il est décrit comme assez fort pour soulever des montagnes, tuer des démons et rivaliser de vitesse avec Garuda, l'oiseau véhicule de Vishnu.

Grand admirateur de Râma, (un avatar de Vishnu), Hanumân le rencontre à la recherche de sa femme Sîtâ, perdu dans la forêt de Kishkindhâ. Il l'aide à vaincre le roi des démons Râvana, qui avait enlevé Sîtâ.

Dans l'Hindouisme moderne, c'est un dieu très populaire dans les villages.

 

Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)
Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)

Hanumân

est le dieu-singe, patron des lutteurs, dieu de la sagesse.

Il est souvent représenté avec une massue.

Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)
Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)
Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)
Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)
Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)

Les singes hanumân (grandes mâchoires) seraient ses descendants. Ils sont respectés et protégés par les populations hindoues, malgré les nombreux saccages qu'ils commettent. Ils sont, après la vache et le serpent, les animaux les plus sacrés.

La statue sans échafaudages

>>> Référence

Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)
Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)
Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)

Un sage

Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)
Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)
Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)
Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)

Regards sur les alentours

Deux cairns
Deux cairns

Deux cairns

Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)
Hanumân  (le Dieu-singe) sur la route de Delhi à Mandawa, Rajasthan (Inde)

 

L'Inde

dont le nom officiel actuel est

la République de l'Inde,

est un grand pays d'Asie du Sud. Sa superficie est d'environ 3,1 millions de kilomètres carrés (soit 5,6 fois la France) et sa population est de 1,1 milliard d'habitants (soit 18 fois la population française).

New Delhi est la capitale de l'Union indienne.

La monnaie est la roupie indienne.

L'Inde

dont le nom officiel actuel est

la République de l'Inde,

est un grand pays d'Asie du Sud. Sa superficie est d'environ 3,1 millions de kilomètres carrés (soit 5,6 fois la France) et sa population est de 1,1 milliard d'habitants (soit 18 fois la population française).

New Delhi est la capitale de l'Union indienne.

La monnaie est la roupie indienne.

23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 06:56

 

Résidence de l'impératrice Joséphine Bonaparte,

le château de Malmaison entouré de son parc

reste un témoin incontournable de l'Histoire de France et de la passion pour la botanique de la célèbre impératrice. 

 

  

Collection d'antiques de Joséphine, Malmaison

Collection d'antiques de Joséphine, Malmaison

Collection d'antiques de Joséphine, Malmaison

Collection d'antiques de Joséphine, Malmaison
Collection d'antiques de Joséphine, Malmaison

Published by cbx41 - dans Malmaisom
commenter cet article
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 06:54

 

Ploumanac'h

(prononcé en français [plumanak] ou [plumana], et en breton [pluˈmãːnax])

est un bourg de la commune de Perros-Guirec du département des Côtes-d'Armor, dans la région Bretagne.

En 2015, le bourg est désigné village préféré des Français à la suite d'un concours organisé par France 2.

Le nom Ploumanac'h provient de la déformation du breton Poull Manac'h, signifiant la mare du moine.

 La tradition veut que Saint Guirec ait débarqué sur la grève de Ploumanac'h au VIIe siècle, un oratoire plus tardif commémorant cette arrivée.

 

Blason de Ploumanac'h

 D’azur à l’oratoire de saint Guirec d’argent ; au chef du même chargé de trois mouchetures d’hermine de sable alternant avec deux cœurs de gueules.

Entre Ploumanac’h et Perros-Guirec,

la Côte de Granit rose

révèle toute sa splendeur et sa fantaisie le long d’un magnifique sentier douanier.

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)

Les chaos granitiques de Ploumanac’h

donnent à son littoral le relief d’une terre de légendes où d’étranges formes sorties des rochers racontent leur histoire.

Sur la façade maritime comme vers l’intérieur, la pierre rose déploie ses rondeurs aux proportions colossales où cuvettes et rigoles se sont creusées au fil du temps.

Les rochers de l'anse de Pors Kamor

(aussi appelée cale de Ploumanac'h ou Portz-ar-Mor près du phare de Ploumanac'h)

est le seul lieu toujours à flot de Ploumanac'h.

Il abrite la cale et le bâtiment du bateau de sauvetage de la SNSM depuis le 22 décembre 1912.

A l'époque, une autre station de sauvetage existait au Linkin à Perros-Guirec, mais elle fut détruite pendant la guerre.

Le bâtiment actuel date de 1948, l'ancien abri de sauvetage fut détruit pendant la seconde guerre mondiale, en même temps que le canot Félix William Spiers.

Les rails qui reçoivent le berceau du canot de sauvetage prennent leur point de départ dans l'abri, à partir d'un treuil. La cale de lancement fut réalisée dans l'axe du bâtiment, en prolongement de cette voie ferrée. A l'origine, cette rampe mesurait 90 mètres ; à la suite de plusieurs rallongements, elle mesure aujourd'hui 113 mètres.

La cale est utilisable à tous les coefficients de marée.

La cale de Ploumanac'h est réputée pour être un point de départ pour la plongée sous-marine. Situé près d'une pointe, le site reste très dangereux en raison de forts courants marins.

Le canot de sauvetage étant prioritaire, un dispositif d'alerte a été créé pour les plongeurs, qui a pour objet de sécuriser au mieux le site lors de l'appareillage de la vedette. Le dispositif est constitué de signaux lumineux et audio (aérien et sous-marin). Les consignes à suivre sont résumées dans le tableau procédure d'évacuation de l'anse et sont affichées sur l'abri en haut de la rampe.

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)
Photos du 21 mai 2016 vers 21h15

Photos du 21 mai 2016 vers 21h15

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)

Le phare de Ploumanac'h est tout proche

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)

Un arrière-train ?

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)

Lion de mer ?

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)

Refuge 

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)

Au loin l'archipel des 7 îles

Située face à la Côte de Granit Rose, la réserve naturelle des Sept-Iles abrite la plus grande réserve française d’oiseaux marins.

L’île Rouzic et son impressionnante colonie de fous de Bassan, l’île Malban, les Costans, l’île Bono, l’île plate, l’île aux Moines reconnaissable par son phare et un fort Vauban, et le Cerf constituent l’archipel des Sept-Iles.

Premier espace protégé français de droit privé, l’archipel des Sept-Iles a été mis sous protection en 1912 par la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) qui luttait alors contre le massacre des macareux moines sur ce site.

Depuis cette date, et son classement en réserve naturelle nationale en 1976, il attire bien d’autres espèces : pingouin torda, guillemot de Troïl, fou de Bassan, puffin des Anglais, phoque gris...

Silhouette de moine accroupi

sous sa robe de bure et sa capuche

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)
Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)

Accouplement ?

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)

Equilibre

Au loin, l’île aux Moines reconnaissable par son phare et un fort Vauban

Au loin, l’île aux Moines reconnaissable par son phare et un fort Vauban

Rochers remarquables des landes de Ploumanac'h (1/2)
Mise au point sur les ajoncs

Mise au point sur les ajoncs

Mise au poin sur les pierres

Mise au poin sur les pierres

Published by cbx41 - dans Côtes d'Armor
commenter cet article
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 06:56

 

L'Inde

dont le nom officiel actuel est

la République de l'Inde,

est un grand pays d'Asie du Sud. Sa superficie est d'environ 3,1 millions de kilomètres carrés (soit 5,6 fois la France) et sa population est de 1,1 milliard d'habitants (soit 18 fois la population française).

New Delhi est la capitale de l'Union indienne.

La monnaie est la roupie indienne.

Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)

Rajasthan (Inde du Nord)

 (rajasthani : राजस्थाण),

ou

Pays des rois,

est le domaine des maharajas, avec leurs forteresses majestueuses et leurs somptueux palais.

Si les villes, très peuplées, vibrent de la foule et du chaos de l'Inde moderne, les trésors du passé ont une place de choix dans l'esprit de leurs habitants. De leur côté, nombre de voyageurs rêvent d'admirer un jour les vestiges romantiques légués par la riche et glorieuse histoire de cette région emblématique, dont les attraits ne s'arrêtent pas là. C'est aussi une terre de dunes et de jungle, de tigres et de caravanes de dromadaires, de bijoux étincelants, de couleurs chatoyantes et de culture pleine de vitalité. Les festivals y sont incessants, l'artisanat et la gastronomie, tout simplement fabuleux.

Le Rajasthan a été formé le 30 mars 1949, quand les anciens Etats princiers du Rajputana se sont fondus pour la création de l'Inde.

Le Rajasthan, est le fruit de multiples traditions historiques dont principalement celle des Râjputs mais aussi des Naths, des Jāts, des Bhīls, des Ahīrs, des Gujars et des Meenas. Les premiers faits historiques au Rajasthan datent d'il y a plus de 5000 ans.

Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)

Abords de la route

(Photos prises depuis notre bus)

Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)

Village de toile

Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)

Traversées de villages

Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
Sur la route entre Delhi et Mandawa, Rajasthan (Inde)
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 06:56

 

Résidence de l'impératrice Joséphine Bonaparte,

le château de Malmaison entouré de son parc

reste un témoin incontournable de l'Histoire de France et de la passion pour la botanique de la célèbre impératrice. 

 

  

Portrait de l'Impératrice Joséphine
Portrait de l'Impératrice Joséphine

Portrait de l'Impératrice Joséphine

Marie Josèphe Rose Tascher de La Pagerie,

dite Joséphine de Beauharnais,

née le 23 juin 1763 aux Trois-Îlets en Martinique et morte le 29 mai 1814 au château de Malmaison à Rueil-Malmaison,

est la première épouse de l’empereur Napoléon Ier de 1796 à 1809. 

A ce titre, elle est impératrice des Français de 1804 à 1809 et reine d'Italie de 1805 à 1809.

L'appellation Joséphine de Beauharnais est incorrecte. En effet, elle n'a jamais été appelée ainsi de son vivant : du temps de son mariage avec Alexandre de Beauharnais, elle se prénomme Marie Josèphe Rose. C'est Napoléon qui lui donnera le nom de Joséphine et les feuilles ultraroyalistes qui annonceront la mort de madame veuve de Beauharnais.

On doit donc parler de Joséphine Bonaparte, Rose de Tascher,  Rose Tascher de La Pagerie ou Rose de Beauharnais.

Surnommée la belle Créole, Joséphine est née dans une grande propriété de la Martinique. Elle arriva en métropole grâce à son mariage avec Alexandre de Beauharnais, qui devint une figure de la Révolution française. Il fut exécuté sous la Terreur, et Joséphine fut elle-même emprisonnée plusieurs mois.

Fréquentant les salons parisiens, elle rencontra le général Bonaparte avec qui elle se remarira. Ce second mariage lui permit de devenir impératrice, mais elle se heurta à l'hostilité de sa belle-famille et à son incapacité à donner un héritier. Napoléon divorça d'elle, et elle se retira dans son domaine de Malmaison.

Malgré son mariage stérile avec Napoléon, Joséphine a une importante postérité grâce aux enfants qu'elle a eu de son premier époux.

Elle est aussi restée dans l'histoire pour son intérêt pour la mode et la botanique.

>>> Référence

Published by cbx41 - dans Malmaison
commenter cet article