Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 28/04/2016

      vous avez été

         1 124 193

   visiteurs uniques

venant de 194 contrées

 

Catégories

2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 06:57

 

Caen

est une ville du nord-ouest de la France, chef-lieu de la région Basse-Normandie, préfecture du département du Calvados, traversée par l’Orne.

 

545px-Blason ville fr Caen (Calvados) (Orn ext) svg

 De gueules au château donjonné d'une tour crénelée d'or, le tout ouvert, ajouré et maçonné de sable. 

Devise de la ville de Caen : 

 Un Dieu, un Roy. Une Foy, une Loy.

 

Situé au cœur du château de Guillaume le Conquérant, dans un bâtiment contemporain,

Le musée des Beaux-Arts de Caen

compte parmi les musées les plus importants de France en matière de peinture européenne des XVIe et XVIIsiècles (France, Italie, Flandres, Hollande), tandis que sa collection de gravures en fait l'un des lieux incontournables.

Le Mariage de la Vierge, huile sur bois de Pietro Vannucci dit Le Pérugin
Le Mariage de la Vierge, huile sur bois de Pietro Vannucci dit Le Pérugin

 

 Le Pérugin

Né à Città della Pieve (Italie) en 1448, mort à Fontignaneau (Italie) en 1523.

Pietro di Cristoforo Vannucci dit Le Pérugin est un peintre italien de la renaissance. Ce surnom est hérité de ses longs séjours artistiques à Pérouse où il est nommé citoyen d’honneur en 1485.

Il débute l’apprentissage de son art à Florence en étudiant différentes œuvres de Piero della Francesca puis en devenant l’élève de Verrocchio. Ces deux artistes influencent incontestablement sa peinture, une peinture s’insérant dans un courant classique et recherchant la beauté et l’harmonie de la composition finale.
L’ensemble de l’œuvre de Pietro Vannucci est principalement de dimension religieuse. Il peint les thématiques de la Crucifixion, de la Vierge à l’Enfant ou de l’Ascension.

De 1480 à 1482, il participe à la décoration de la fresque de la chapelle Sixtine où il peindra lui-même la paroi de l’autel et trois autres peintures. Plus tard, à Pérouse, il peint des paysages beaucoup plus complexes où s’intègrent harmonieusement les personnages. Sa renommée grandissant,

Pietro Vannucci est reconnu et les commandes affluent. Il ouvre deux ateliers, l’un se situant à Pérouse, l’autre à Florence. Raphaël le choisit comme maître pour se former à l’art pictural. Une amitié naîtra, ponctuée de rivalité, l’élève réussissant à dépasser le maître.

Durant les dernières années de sa vie, Le Pérugin continue à produire de nombreuses peintures mais il peinera à renouveler son art et une impression de répétition artistique en découlera.

1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 06:58

 

Palma de Majorque

(officiellement, en catalan et en espagnol : Palma de Mallorca),

est la ville principale de l'île de Majorque, capitale de la communauté autonome des Iles Baléares en Espagne. Elle constitue à elle seule l'une des comarques de l'île divisée en six comarques : Palma de Majorque, Sierra de Tramontana, Raiguer, Llanura de Mallorca, Migjorn et Levante.

Fondée en 123 av. J.-C., au sud de l'île de Majorque et au fond de la baie à laquelle elle donne le nom, ce fut un port stratégique en Méditerranée — au large de Valence, à mi-chemin entre Europe et Afrique — qui attisa la convoitise d'un grand nombre de peuples : Romains, Vandales, Vikings, Almoraves s'y succédèrent avant que la ville ne devînt la capitale du royaume de Majorque, intégré successivement aux couronnes d'Aragon puis d'Espagne.

Après un premier âge d'or au Moyen Age qui vit naître Raymond Lulle, philosophe, poète, théologien, missionnaire, apologiste chrétien et romancier majorquin  vers 1232, le renouveau économique de Palma se fit de pair avec le développement de la marine à vapeur.

Au début du XXIe siècle sa principale ressource économique est le tourisme.

Drapeau de Majorque

 

Le palais de l’Almudaina

 est une des résidences du roi d'Espagne. C'est un ancien château musulman devenu la résidence des monarques de Majorque à Majorque au XIIIe siècle.

L'Almudaina fut le siège du royaume indépendant de Majorque durant les règnes de Jacques II, Sanche Ier et Jacques III, jusqu'à ce qu'il passe à la couronne d'Aragon à l'époque de Pierre IV.

Le château actuel est le résultat de la transformation de l'alcazar(*) musulman dont la construction a débuté en 1281. Le monument consiste en une grande tour rectangulaire, qui abrite le palais du Roi, le palais de la Reine, une salle appelée Tinell, la chapelle royale et les cours intérieures. A l'intérieur, la décoration est remarquable, particulièrement les diverses tapisseries et le mobilier issu de différents monuments historiques. Le monument est aujourd'hui utilisé par le Roi en tant que résidence pour les cérémonies officielles tenues l'été.

(*)Alcazar signifie citadelle hors des remparts.

Entrée du palais de l'Almudaina et ruelles
Entrée du palais de l'Almudaina et ruelles
Entrée du palais de l'Almudaina et ruelles
Entrée du palais de l'Almudaina et ruelles

Entrées de la résidence de retraite pour les  prêtres âgés dans le bâtiment de la

Fraternité Saint-Pierre et Saint-Bernard

Entrée du palais de l'Almudaina et ruelles
Entrée du palais de l'Almudaina et ruelles
Entrée du palais de l'Almudaina et ruelles
Entrée du palais de l'Almudaina et ruelles
Entrée du palais de l'Almudaina et ruelles
Entrée du palais de l'Almudaina et ruelles
Entrée du palais de l'Almudaina et ruelles
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 06:56

 

Résidence de l'impératrice Joséphine Bonaparte,

le château de Malmaison entouré de son parc

reste un témoin incontournable de l'Histoire de France et de la passion pour la botanique de la célèbre impératrice.

 

La tente et les centaures du vestibule du château de Malmaison
La tente et les centaures du vestibule du château de Malmaison
La tente et les centaures du vestibule du château de Malmaison
La tente et les centaures du vestibule du château de Malmaison
La tente et les centaures du vestibule du château de Malmaison
La tente et les centaures du vestibule du château de Malmaison

Les centaures du vestibule

La tente et les centaures du vestibule du château de Malmaison
Centaure âgé

Centaure âgé

Centaure jeune
Centaure jeune

Centaure jeune

Published by cbx41 - dans Malmaison
commenter cet article
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 06:56

 

Caen

est une ville du nord-ouest de la France, chef-lieu de la région Basse-Normandie, préfecture du département du Calvados, traversée par l’Orne.

 

545px-Blason ville fr Caen (Calvados) (Orn ext) svg

 De gueules au château donjonné d'une tour crénelée d'or, le tout ouvert, ajouré et maçonné de sable. 

Devise de la ville de Caen : 

 Un Dieu, un Roy. Une Foy, une Loy.

 

Situé au cœur du château de Guillaume le Conquérant, dans un bâtiment contemporain,

Le musée des Beaux-Arts de Caen

compte parmi les musées les plus importants de France en matière de peinture européenne des XVIe et XVIIsiècles (France, Italie, Flandres, Hollande), tandis que sa collection de gravures en fait l'un des lieux incontournables.

Conversation sacrée
1510-1511, Caen​

Vierge à l'Enfant entre St Jacques et St Jean, par Cima Da Conegliano
Vierge à l'Enfant entre St Jacques et St Jean, par Cima Da Conegliano
Vierge à l'Enfant entre St Jacques et St Jean, par Cima Da Conegliano

 Georges de Lydda

 (vers 275/280 à Lydda (aujourd'hui Lod en Israël) - 23 avril 303),

Saint Georges

pour les chrétiens, est un martyr du IVe siècle, saint patron de la chevalerie de toute la chrétienté (ordre du Temple, ordre Teutonique, ordre de la Jarretière, ordre de Saint-Michel et Saint-Georges …).

Il est principalement représenté en chevalier qui terrasse un dragon : allégorie de la victoire de la foi chrétienne  sur le démon (du bien sur le mal).

Vierge à l'Enfant entre St Jacques et St Jean, par Cima Da Conegliano

Jacques de Zébédée ou Jacques le Majeur ou saint Jacques

(de l'hébreu יעקב, ya'aqov),

est un Juif de Galilée et l'un des douze apôtres de Jésus Christ.

Il est nommé Jacques, fils de Zébédée dans le Nouveau Testament. Il est le frère de l'apôtre Jean de Zébédée et l'un des cousins germains de Jésus.

Saint Jacques est l'un des tout premiers disciples à suivre Jésus, et il est un de ses plus proches. Il participe, avec Pierre et Jean, à des événements importants : résurrection de la fille du chef de la synagogue, Transfiguration, la prière de Jésus au Mont des Oliviers. Cependant, à l'instar des autres apôtres, il abandonne Jésus quand celui-ci est arrêté. Enfin, Jacques est cité parmi les témoins de la troisième apparition de Jésus après sa mort, sur les bords du lac de Tibériade (épisode de la pêche miraculeuse rapporté par saint Jean).

Jacques est le seul apôtre dont la mort est rapportée dans le Nouveau Testament : Il (Hérode) fit périr par le glaive Jacques, frère de Jean. (Actes, XII : 2)

Vierge à l'Enfant entre St Jacques et St Jean, par Cima Da Conegliano

Cima da Conegliano, né Giovanni Battista Cima

 (Conegliano 1459 - Conegliano 1517),

est un peintre italien de la Renaissance de l'école vénitienne.

Seuls de rares documents permettent de reconstituer la vie du peintre. La date de naissance de l'artiste (1459 ou 1460) n'est pas établie, mais déduite des registres de Conegliano de 1473, qui mentionne un cimator (ouvrier drapier) nommé Joannes, mais est-ce lui, ou bien un ouvrier de son frère Antonio ? Joannes est un prénom courant. Si c'est bien le peintre, il devait avoir à ce moment quatorze ans, puisque c'est l'âge où il a commencé à payer des impôts, selon les lois de la ville.

On ne sait rien sur sa formation en peinture avant 1489, date de sa première œuvre qu'il signe et date (vierge à l'enfant entre saint Jérôme et saint Jacques). A ce moment-là, il vit à Venise où il est maître, ce qui sous entend qu'il a son propre atelier avec au moins un apprenti.

Vasari dit de lui qu'il fut l'élève de Giovanni Bellini, qu'il est mort jeune et que sans cela il aurait probablement égalé son maître.

L'année 1494 voit quelques paiements effectués à l'artiste. Les autres paiements remontent à 1499, 1504 et 1510.

Entre 1500 et 1515, il a probablement vécu entre Venise et la région de l'Émilie. A Parme, Bologne, des œuvres lui ont été commandées pour les églises, comme la Vierge et l'Enfant, des saints Michel et André en 1505 et la Conversation sacrée en 1513.

Sa présence à Conegliano, où il a passé les étés, est documentée pour la dernière fois en 1516.

Il meurt entre 1517-1518, probablement à Conegliano, où il existe aujourd'hui un musée Giovanni Battista Cima.

28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 06:56

 

Palma de Majorque

(officiellement, en catalan et en espagnol : Palma de Mallorca),

est la ville principale de l'île de Majorque, capitale de la communauté autonome des Iles Baléares en Espagne. Elle constitue à elle seule l'une des comarques de l'île divisée en six comarques : Palma de Majorque, Sierra de Tramontana, Raiguer, Llanura de Mallorca, Migjorn et Levante.

Fondée en 123 av. J.-C., au sud de l'île de Majorque et au fond de la baie à laquelle elle donne le nom, ce fut un port stratégique en Méditerranée — au large de Valence, à mi-chemin entre Europe et Afrique — qui attisa la convoitise d'un grand nombre de peuples : Romains, Vandales, Vikings, Almoraves s'y succédèrent avant que la ville ne devînt la capitale du royaume de Majorque, intégré successivement aux couronnes d'Aragon puis d'Espagne.

Après un premier âge d'or au Moyen Age qui vit naître Raymond Lulle, philosophe, poète, théologien, missionnaire, apologiste chrétien et romancier majorquin  vers 1232, le renouveau économique de Palma se fit de pair avec le développement de la marine à vapeur.

Au début du XXIe siècle sa principale ressource économique est le tourisme.

Blason de Palma de Majorque

 

Cathédrale de Palma de Majorque

localement appelée La Seu

est le plus grand édifice religieux de l'île de Majorque.

C'est le roi d'Aragon Jacques Ier le Conquérant qui, après avoir repris l'archipel des Baléares aux musulmans, décida de faire démolir l'ancienne grande mosquée de Madina Mayurqa pour édifier en lieu et place une grande cathédrale dédiée à la Vierge Marie.

La construction fut donc commencée en 1229, et la consécration eut lieu en 1346, cependant que les travaux se poursuivirent encore pendant de nombreuses années, pour trouver seulement leur fin en 1601.

Portail principal de la cathédrale de Palma de Majorque

Coté parvis de la cathédrale

Portail principal de la cathédrale de Palma de Majorque
Portail principal de la cathédrale de Palma de Majorque
Portail principal de la cathédrale de Palma de Majorque
Portail principal de la cathédrale de Palma de Majorque

Portail principal de la cathédrale​

Portail principal de la cathédrale de Palma de Majorque
Portail principal de la cathédrale de Palma de Majorque

Gargouilles de la cathédrale

Portail principal de la cathédrale de Palma de Majorque
Portail principal de la cathédrale de Palma de Majorque
Portail principal de la cathédrale de Palma de Majorque
27 avril 2016 3 27 /04 /avril /2016 06:58

 

Résidence de l'impératrice Joséphine Bonaparte,

le château de Malmaison entouré de son parc

reste un témoin incontournable de l'Histoire de France et de la passion pour la botanique de la célèbre impératrice.

Le pavillon Osiris,

à l'entrée du domaine, rend hommage à Daniel Ifla, dit Osiris en présentant divers objets d'art et des antiquités provenant de ses propres fonds.

Les objets et le mobilier - 80 % du fonds Osiris - sont exposés dans une salle unique, derrière des vitrines, dans une mise en scène élégante évoquant l'intérieur parisien du philanthrope.

Mobilier et faïences, pavillon Osiris (château de Malmaison)
Mobilier et faïences, pavillon Osiris (château de Malmaison)
Mobilier et faïences, pavillon Osiris (château de Malmaison)
Mobilier et faïences, pavillon Osiris (château de Malmaison)
Mobilier et faïences, pavillon Osiris (château de Malmaison)
Mobilier et faïences, pavillon Osiris (château de Malmaison)
Mobilier et faïences, pavillon Osiris (château de Malmaison)

Amphores grecques vers 540 - 510 avant J.C.

Mobilier et faïences, pavillon Osiris (château de Malmaison)

Faïences italiennes, XVIe et XVIIe siècles​

Mobilier et faïences, pavillon Osiris (château de Malmaison)
Mobilier et faïences, pavillon Osiris (château de Malmaison)
Mobilier et faïences, pavillon Osiris (château de Malmaison)
Mobilier et faïences, pavillon Osiris (château de Malmaison)
Published by cbx41 - dans Malmaison
commenter cet article