Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Flag counter

free counters

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 24/10/2014

      vous avez été

         1 046 426

   visiteurs uniques

venant de 194 contrées

 

24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 13:30

 

Sainte-Mère-Eglise

est une commune française, chef-lieu de canton du département de la Manche, région Basse-Normandie.

La commune est connue pour être l'une des premières communes de France libérées le 6 juin 1944 lors de la bataille de Normandie.

 

 D'azur à l'église d'argent, couverte d'or et surmontée de deux parachutes aussi d'argent soutenant chacun une étoile du même, l'église chargée des lettres A et M capitales de sable, à la champagne cousue de gueules chargée d'un léopard aussi d'or

 

 

Le musée Airborne

est un musée consacré à la mémoire des parachutistes américains qui furent largués lors du début du débarquement allié en Normandie en juin 1944.

Il se trouve à Sainte-Mère-Eglise, dans la Manche.

 

Mortier de 81mm (Granat-Werfer 34), musée Airborne
Mortier de 81mm (Granat-Werfer 34), musée Airborne
Mortier de 81mm (Granat-Werfer 34), musée Airborne

Granatwerfer 34 

Précis et simple d'utilisation, il est livré en trois fardeaux transportables  à dos d'homme : une plaque de base tous azimuts, un bipied et un tube à âme lisse. Deux versions du Granatwerfer 34  sont également mises au point : une version courte (kurzer 8 cm Granatwerfer 42) et une version embarquée (GrW 34/1) pour équiper des véhicules ou des positions défensives comme les tobrouks, ce qui est le cas le long du Mur de l'Atlantique et notamment en Normandie. 

Le GrW 34 est capable de tirer des obus explosifs et des obus fumigènes jusqu'à un kilomètre. La distance maximale de tir peut atteindre les 2 400 mètres avec l'ajout de charges propulsives au niveau de l'empennage de l'obus (trois maximum)

Cadence de tir maximale : 15-25 coups par minute.

Longueur du tube : 114,3 cm
Vitesse initiale du projectile : 174 m/s

Course : 360°
Hausse : + 45° à + 90°

Charge utile de l'obus : 3,5 kg

Mortier de 81mm (Granat-Werfer 34), musée Airborne

Vitrines disposées au sol

Mortier de 81mm (Granat-Werfer 34), musée Airborne
Mortier de 81mm (Granat-Werfer 34), musée Airborne
Mortier de 81mm (Granat-Werfer 34), musée Airborne

Partager cet article

Published by cbx41 - dans Musée Airborne
commenter cet article
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 07:04

 

Le Tréport

est une commune du département de la Seine-Maritime en région Haute-Normandie.

Située au nord du département et au bord de la Manche, la commune du Tréport possède une plage de galets au pied des falaises de craie et un port. La commune a pour origine l'estuaire de la Bresle, petit fleuve côtier, long de 68 à 72 kilomètres (selon les sources).

Le nom du Tréport est un nom gallo-romain : il vient du celte Traez (rivage qui se découvre quand la mer se retire) et du latin Portus.

L'Ulterior Portus (port maritime avancé) était le nom donné par les romains.

 

D’azur aux deux navires de sable, équipés d’argent, pavillonnés de gueules, voguant sur une mer de sinople mouvant de la pointe, quittant la jetée du port d’argent, maçonnée de sable, sur laquelle un guetteur, aussi de sable, tient haut un pavillon de gueules, le tout accompagné au canton senestre du chef d’un croissant contourné d’or adextré d’une étoile du même.

 

Au pied du clocher, un porche protège contre les vents de mer le portail formé d'un plein cintre, partagé en deux anses de panier et richement décoré.

L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le portail protégé

 

Le porche au pied du clocher

L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le portail protégé
L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le portail protégé

 

Le portail

L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le portail protégé
L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le portail protégé
Bénitier

Bénitier

L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le portail protégé

Partager cet article

23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 13:25

 

Digne-les-Bains

 est une commune chef-lieu du département des Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

 

D’azur à la fleur de lys d’or accompagnée en chef d’une croisette de gueules, aux flancs de deux lettres L capitales affrontées d’argent et en pointe d’une lettre D capitale aussi d’or

 

Le Musée Gassendi

occupe un ancien hospice du XVIe siècle. Il offre au public des collections encyclopédiques élaborées durant plus d’un siècle dans le domaine de l’art, de l’histoire et des sciences.

 

Le renard, musée Pierre Gassendi

Jusqu'à la fin du XVIIe siècle, et encore régionalement, cet animal est appelé un goupil. Le terme actuel de renard, pour désigner l'animal, n'est autre que le prénom Renard donné au " goupil " héros du Roman de Renart. Au centre de ce recueil d'histoires imaginaires, Renart le goupil est très rusé et les tours qu'il joue aux autres animaux et aux humains ont rendu le personnage très célèbre (on disait : " malin comme Renart "). De ce fait, son prénom s'est substitué à goupil par éponymie.

Les points communs des différents genres de canidés usuellement rassemblés sous le nom renard sont :

un museau allongé,

des oreilles dressées,

une petite taille (60 à 75 cm pour le corps, et 35 à 50 cm pour la queue),

un poids d'environ 6 kg.

Les renards vivent généralement entre 2 et 3 ans, mais leur espérance de vie peut aller jusqu'à 10 ans et même plus, lorsqu'ils sont en captivité.

Les renards sont des vecteurs de la rage, de la trichinose ou de l'échinococcose alvéolaire, maladie qui peut se révéler mortelle chez l'homme. Il faut souligner que cette pathologie se découvre plusieurs années après l'avoir contractée : certaines personnes sont mortes car on croyait à un cancer du foie. Ces maladies sont transmises par la salive ou les excréments des carnivores porteurs ou par ingestion d'aliments souillés par eux.

Quand ils chassent, les renards approchent doucement de leur proie, puis bondissent pour la plaquer au sol. Cette pratique s'appelle le " mulotage ".

En revanche l'habitat ou les données biologiques et comportementales peuvent varier selon l'espèce voire la sous-espèce.

Le renard, musée Pierre Gassendi

Partager cet article

23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 07:08

 

Sainte-Mère-Eglise

est une commune française, chef-lieu de canton du département de la Manche, région Basse-Normandie.

La commune est connue pour être l'une des premières communes de France libérées le 6 juin 1944 lors de la bataille de Normandie.

 

 D'azur à l'église d'argent, couverte d'or et surmontée de deux parachutes aussi d'argent soutenant chacun une étoile du même, l'église chargée des lettres A et M capitales de sable, à la champagne cousue de gueules chargée d'un léopard aussi d'or

 

 

Le musée Airborne

est un musée consacré à la mémoire des parachutistes américains qui furent largués lors du début du débarquement allié en Normandie en juin 1944.

Il se trouve à Sainte-Mère-Eglise, dans la Manche.

 

Mitrailleuse MG 42, musée Airborne
Mitrailleuse MG 42, musée Airborne
Mitrailleuse MG 42, musée Airborne
Mitrailleuse MG 42, musée Airborne

La "Maschinengewehr 42" allemande,

plus connue sous son code de nomenclature "MG42" (le "M" de Maschinen et le "G" de gewehr),

est considérée comme l'une des meilleures mitrailleuses de la Seconde Guerre mondiale. Les premières armes arrivèrent dans les unités au cours de l'année 1942. Elle fut largement utilisée par l'infanterie de la Wehrmacht pendant la deuxième moitié de la Seconde Guerre mondiale.

La MG 42 possède la cadence de tir la plus rapide de toutes les mitrailleuses de la Seconde Guerre mondiale (jusqu'à 1800 coups/min pour certaines versions).

 

Epave de blindé allemand

Mitrailleuse MG 42, musée Airborne
Pour agrandir, cliquer sur les photos

Pour agrandir, cliquer sur les photos

Partager cet article

Published by cbx41 - dans Musée Airborne
commenter cet article
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 13:02

 

Le Tréport

est une commune du département de la Seine-Maritime en région Haute-Normandie.

Située au nord du département et au bord de la Manche, la commune du Tréport possède une plage de galets au pied des falaises de craie et un port. La commune a pour origine l'estuaire de la Bresle, petit fleuve côtier, long de 68 à 72 kilomètres (selon les sources).

Le nom du Tréport est un nom gallo-romain : il vient du celte Traez (rivage qui se découvre quand la mer se retire) et du latin Portus.

L'Ulterior Portus (port maritime avancé) était le nom donné par les romains.

 

D’azur aux deux navires de sable, équipés d’argent, pavillonnés de gueules, voguant sur une mer de sinople mouvant de la pointe, quittant la jetée du port d’argent, maçonnée de sable, sur laquelle un guetteur, aussi de sable, tient haut un pavillon de gueules, le tout accompagné au canton senestre du chef d’un croissant contourné d’or adextré d’une étoile du même.

 

L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le portail d'accès
L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le portail d'accès
L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le portail d'accès
L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le portail d'accès
L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le portail d'accès
L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le portail d'accès

Partager cet article

22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 07:10

 

Amiens  

est la préfecture de la région de Picardie, département de la Somme et chef-lieu de canton.
Surnommée la petite Venise du Nord en raison des nombreux canaux qui la traversent et des hortillonnages (ensemble de jardins flottants couvrant 300 hectares), Amiens offre un riche patrimoine et des quartiers pittoresques, témoins d’une histoire qui a débuté il y a plus de 2000 ans. 
 
De gueules au lierre d'argent, au chef d'azur semé de fleurs de lis d'or
Le tenant et le support sont deux licornes, le soutien est de feuilles d'acanthe, tandis que le cimier est un château donjonné de cinq pièces. 
 

Les hortillonnages d'Amiens

sont un espace de 300 hectares d'anciens marais situé à l'est d'Amiens, comblés (probablement à l'époque gallo-romaine) pour créer des champs utilisables pour la culture maraîchère.

 

Hortillonnages d'Amiens (2/2)

Regards sur quelques endroits typiques des Hortillonnages

Hortillonnages d'Amiens (2/2)
Hortillonnages d'Amiens (2/2)
Hortillonnages d'Amiens (2/2)
Hortillonnages d'Amiens (2/2)
Hortillonnages d'Amiens (2/2)
Hortillonnages d'Amiens (2/2)
Hortillonnages d'Amiens (2/2)
Hortillonnages d'Amiens (2/2)
Hortillonnages d'Amiens (2/2)

Regards sur la tour Perret depuis les hortillonnages

La tour est aménagée en appartements et bureaux. Initialement haute de 104 mètres (110 aujourd'hui) avec 27 étages, elle fut longtemps le plus haut gratte-ciel d'Europe de l'Ouest.  

Elle est coiffée d'un sablier en verre qui égrène les heures au moyen d'une animation lumineuse colorée.

Hortillonnages d'Amiens (2/2)
Hortillonnages d'Amiens (2/2)

Partager cet article

21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 13:46

 

Digne-les-Bains

 est une commune chef-lieu du département des Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

 

D’azur à la fleur de lys d’or accompagnée en chef d’une croisette de gueules, aux flancs de deux lettres L capitales affrontées d’argent et en pointe d’une lettre D capitale aussi d’or

 

Le Musée Gassendi

occupe un ancien hospice du XVIe siècle. Il offre au public des collections encyclopédiques élaborées durant plus d’un siècle dans le domaine de l’art, de l’histoire et des sciences.

 

Le chat sauvage, musée Pierre Gassendi

Felis (silvestris) catus

Espèce décrite au départ par Carl von Linné (naturaliste suédois, né le 23 mai 1707 à Rashult (Suède) et mort le 10 janvier 1778 à Uppsala (Suède)), en 1758 sous le nom Felis catus, puis reprise en 1775 par Johann Christian Daniel von Schreber (17 janvier 1739, Weissensee en Thuringe – 10 décembre 1810, Erlangen) botaniste, mycologue et zoologiste allemand, élève de Carl von Linné ) qui l’a renommée Felis silvestris catus pour marquer sa parenté avec les chats sauvages.

Du latin felis ( chat ), silvestris ( de la forêt ) et du bas-latin catus ( chat ).

Le Chat sauvage ressemble à un chat domestique tigré, mais il est beaucoup plus robuste et massif. Son pelage est épais, rayé et non tacheté. Il est reconnaissable surtout à sa queue touffue, arrondie et noire à l’extrémité, toujours traversée par une série de 3 à 5 anneaux noirs et larges. La queue des chats harets (Chat domestique retourné à l'état sauvage) et des métis (croisement entre Chat domestique et Chat sauvage) ressemble à celle du chat domestique (elle est plus fine, pointue au bout et a des anneaux moins nets). Les yeux possède un iris jaune et le nez est rose. Le chat sauvage possède souvent une tache blanche au niveau de la gorge et une raie noire le long de la colonne vertébrale. La mue est importante au printemps.

En savoir plus >>> Mammiferes/ Chat sauvage

Partager cet article

21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 07:10

 

Le Tréport

est une commune du département de la Seine-Maritime en région Haute-Normandie.

Située au nord du département et au bord de la Manche, la commune du Tréport possède une plage de galets au pied des falaises de craie et un port. La commune a pour origine l'estuaire de la Bresle, petit fleuve côtier, long de 68 à 72 kilomètres (selon les sources).

Le nom du Tréport est un nom gallo-romain : il vient du celte Traez (rivage qui se découvre quand la mer se retire) et du latin Portus.

L'Ulterior Portus (port maritime avancé) était le nom donné par les romains.

 

D’azur aux deux navires de sable, équipés d’argent, pavillonnés de gueules, voguant sur une mer de sinople mouvant de la pointe, quittant la jetée du port d’argent, maçonnée de sable, sur laquelle un guetteur, aussi de sable, tient haut un pavillon de gueules, le tout accompagné au canton senestre du chef d’un croissant contourné d’or adextré d’une étoile du même.

 

L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le clocher
L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le clocher

Le clocher

L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le clocher
L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le clocher
L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le clocher
L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le clocher
L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le clocher
L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le clocher
L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le clocher
L'église Saint Jacques (le Majeur) du Tréport, le clocher

Bâtie sur les ruines de l'ancienne église paroissiale et le cimetière, effondrés au cours de la tempête de 1360, l'Eglise Saint Jacques verra sa construction achevée dans ses formes actuelles, à partir de la 2e moitié du XVIe siècle.

Le clocher placé à l'angle du sud-ouest est une tour carrée.

Partager cet article

20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 13:42

 

Sainte-Mère-Eglise

est une commune française, chef-lieu de canton du département de la Manche, région Basse-Normandie.

La commune est connue pour être l'une des premières communes de France libérées le 6 juin 1944 lors de la bataille de Normandie.

 

 D'azur à l'église d'argent, couverte d'or et surmontée de deux parachutes aussi d'argent soutenant chacun une étoile du même, l'église chargée des lettres A et M capitales de sable, à la champagne cousue de gueules chargée d'un léopard aussi d'or

 

 

Le musée Airborne

est un musée consacré à la mémoire des parachutistes américains qui furent largués lors du début du débarquement allié en Normandie en juin 1944.

Il se trouve à Sainte-Mère-Eglise, dans la Manche.

 

Le musée Airborne de Sainte-Mère-Eglise

a ouvert un nouvel espace de 900 m2 baptisé

Opération Neptune.

Cette extension projette le visiteur au coeur de l'action, parmi les hommes des 82e et 101e divisions de parachutistes américains qui sautèrent sur le Cotentin dans la nuit du 5 au 6 juin 1944.

L’opération Neptune est le nom de code donné au débarquement en Normandie des troupes alliées en juin 1944 lors de la Seconde Guerre mondiale. Il précède la bataille de Normandie.

 

Moto chenille Kettenkrad (Sd.Kfz.2), musée Airborne

La moto chenille SdKfz 2, 

plus connu sous les noms de Kleines Kettenkraftrad HK 101 ou Kettenkrad

est un modèle d'autochenille produit de 1940 à 1948, qui transporte 2 hommes et peut atteint 70 km/h.

Moteur : Opel Olympia 38 à essence avec refroidissement à eau, 4 cylindres en ligne OHV ; 1 478 cc³ ; 36 hp

Dimensions : longueur 2,74 m, largeur 1 m, hauteur 1,01m

Performances : vitesse max. 72 km/h sur route, 48 km/h tout terrain

Autonomie : 260 km sur route, 190 km tout terrain

La conduite du Kettenkrad se faisait normalement en tournant le guidon. Pour de petits changements de direction, la roue avant dirigeait le véhicule. Pour de plus amples changements, le guidon engageait automatiquement (par un système de tringlerie) les freins de chenilles, pour permettre de virer plus court.

L'utilisation d'une roue avant donnait plus de stabilité en conduite à grande vitesse (entre 70 et 80 km/h) et autorisait le virage en courbes larges. La conduite sans roue avant était possible mais recommandée seulement pour de très mauvais terrains.

Moto chenille Kettenkrad (Sd.Kfz.2), musée Airborne

 

Troupes US se déployant

Moto chenille Kettenkrad (Sd.Kfz.2), musée Airborne
Moto chenille Kettenkrad (Sd.Kfz.2), musée Airborne
Moto chenille Kettenkrad (Sd.Kfz.2), musée Airborne

Partager cet article

Published by cbx41 - dans Musée Airborne
commenter cet article
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 07:03

 

Amiens  

est la préfecture de la région de Picardie, département de la Somme et chef-lieu de canton.
Surnommée la petite Venise du Nord en raison des nombreux canaux qui la traversent et des hortillonnages (ensemble de jardins flottants couvrant 300 hectares), Amiens offre un riche patrimoine et des quartiers pittoresques, témoins d’une histoire qui a débuté il y a plus de 2000 ans. 
 
De gueules au lierre d'argent, au chef d'azur semé de fleurs de lis d'or
Le tenant et le support sont deux licornes, le soutien est de feuilles d'acanthe, tandis que le cimier est un château donjonné de cinq pièces. 
 

Les hortillonnages d'Amiens

sont un espace de 300 hectares d'anciens marais situé à l'est d'Amiens, comblés (probablement à l'époque gallo-romaine) pour créer des champs utilisables pour la culture maraîchère.

 

Hortillonnages d'Amiens (1/2)

Regards sur quelques endroits typiques des Hortillonnages

Hortillonnages d'Amiens (1/2)
Hortillonnages d'Amiens (1/2)
Hortillonnages d'Amiens (1/2)
Hortillonnages d'Amiens (1/2)
Hortillonnages d'Amiens (1/2)
Hortillonnages d'Amiens (1/2)
Hortillonnages d'Amiens (1/2)
Hortillonnages d'Amiens (1/2)

Partager cet article