Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Séville

(en espagnol : Sevilla)

est une ville du Sud de l’Espagne, capitale de la province de Séville et de la communauté autonome d’Andalousie.
Située au centre d'une riche région agricole, traversée par le Guadalquivir et connectée à un important réseau de communication, la cité est le cœur économique, politique et culturel de l’Andalousie, et constitue l’une des plus importantes villes du pays mais aussi de l'Europe du Sud.

 

Le blason représente le roi Ferdinand III de Castille, conquérant de la ville en 1248, entouré de saint Isidore et de son frère saint Léandre qui furent tous deux archevêques de Séville aux VIe et VIIe siècles.

Banc de Almeria, plaza de España (Séville)

La place d'Espagne

(Plaza de España en castillan)

est une des places les plus spectaculaires de Séville.

Elle a été conçue pour l'Exposition ibéro-américaine de 1929 par l'architecte local Aníbal González (architecte responsable de l'événement). Ce dernier en initie la construction en 1914.

Des bancs et des ornements en céramique peinte (azulejos) sont adossés aux deux ailes du palais.

Ils représentent, par ordre alphabétique, 48 des 50 provinces d'Espagne (manquent les villes autonomes de Ceuta et de Melilla). Chaque province a sa carte, le blason de sa capitale et des mosaïques représentant une scène de son histoire.

Almería 

est une ville d'Espagne, capitale de la province d'Almería en Andalousie.

Almería est une ville côtière et portuaire, entre Grenade et Murcie. Située au sud-est de l'Espagne, à l'origine de la mer Méditerranée, est bordée par le fleuve Andarax.

A une trentaine de kilomètres au nord se trouve le désert de Tabernas mondialement connu pour les films (notamment les westerns spaghettis) qui y ont été tournés.
A une trentaine de kilomètres à l'ouest, s'étalent 25 000 ha de serres plastifiées.

Culturellement, la ville est célèbre pour l'Alcazaba, le Cargadero de Mineral (aussi connu comme Cable Inglés), la cathédrale et son musée archéologique.

Les cultures sous serres (invernaderos), la construction, et le tourisme sont les principales activités de la ville.

En 2005, elle a accueilli les Jeux méditerranéens, dotant ainsi la ville de belles et nécessaires installations sportives comme El Estadio del Mediterráneo ou la Villa Mediterránea de El Toyo.

Banc de Almeria, plaza de España (Séville)
Banc de Almeria, plaza de España (Séville)

Conquête de Almeria

Les peintures rupestres et autres artéfacts découverts dans les grottes de Nerja, maintenant célèbres dans le monde archéologique sous le nom de cathédrale préhistorique, témoignent que la région a été habitée depuis les premiers temps néolithiques (6 000 B.C.).

Une ville semble avoir existé dans l'Antiquité, fondée par les Carthaginois. Scipion l'Africain la prit et la renomma Portus Magnus (Grand port).

La ville fut ensuite occupée par les Vandales, les Wisigoths, les Byzantins, à nouveau par les Wisigoths, puis par les Arabes, qui la nommèrent Al-Mariyat (la tour du guet).

Le calife omeyyade Abd al-Rahman III y fit construire une citadelle, l'Alcazaba, en 955. La ville prospèra grâce à son port, important lien commercial avec l'Afrique.

En 858, la ville fut pillée par le chef viking Hasting. Celui-ci passa ensuite en Méditerranée, dont il pilla les côtes en hivernant deux années en Camargue. Lorsqu’il repassa Gibraltar en 860, une flottille musulmane le combattit sans parvenir à l’arrêter.

Après la chute des Omeyyades d'Al-Andalus * (Omeyyades de Cordoue), la cité devint le siège d'un royaume taifa (1039-1094), qui fut ensuite conquis par le royaume taïfa de Murcia, puis par les Almoravides.

La ville fut conquise en 1147 par Alphonse VII, roi de Castille.

Cette période marquée par deux guerres et une occupation impliqua le déclin économique de la ville. Reconquise une dizaine d'années plus tard par les Almohades, elle fut intégrée dans le royaume de Grenade un siècle plus tard. Les Rois Catholiques la conquirent en 1489, et de port commercial avec l'Afrique, elle devint une ville côtière menacée par les pirates barbaresques. Elle fut délaissée par le commerce avec les Amériques dont Séville, et son port Cadix avaient le monopole.

Le seizième siècle fut marqué par le tremblement de terre de 1522, et par plusieurs révoltes morisques, durement réprimées.

La ville fut bombardée en 1939 par la flotte allemande, durant les derniers combats de la guerre civile espagnole. Elle a retrouvé une prospérité par le tourisme, et par une agriculture sous serres.

Référence

*Al-Andalus : nom donné par les musulmans à l’Espagne

Banc de Almeria, plaza de España (Séville)

Blason de Almeria

Banc de Almeria, plaza de España (Séville)

Devise

Muy noble, muy leal y decidida por la libertad, ciudad de Almería

Très noble, très loyale et engagée pour la Liberté, ville d'Almería.

Croix de Saint-Georges (rouge cramoisi sur fond argenté). Casernes extérieures : le nombre de casernes qui composent la frontière est de quinze compositions, répartis d'une manière alternative dans les grenades, les aigles, les châteaux, les Lions et les clubs, en nombre de trois  pour chacun de ces symboles.

 

Tag(s) : #Andalousie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :