Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 17/10/2017

      vous avez été

         1 173 397   

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 07:00

 

Digne-les-Bains

 est une commune chef-lieu du département des Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

 

D’azur à la fleur de lys d’or accompagnée en chef d’une croisette de gueules, aux flancs de deux lettres L capitales affrontées d’argent et en pointe d’une lettre D capitale aussi d’or

 

Le Musée Gassendi

occupe un ancien hospice du XVIe siècle. Il offre au public des collections encyclopédiques élaborées durant plus d’un siècle dans le domaine de l’art, de l’histoire et des sciences.

Pierre Gassend,

connu sous le nom de Pierre Gassendi,

né à Champtercier (près de Digne-les-Bains) le 22 janvier 1592 et mort à Paris le 24 octobre 1655,

est un mathématicien, philosophe, théologien et astronome français.

 

Aimé Ponson, Diogène cherchant un homme

Etienne Aimé Ponson,

né en 1850 à Marseille et mort en 1924,

est un peintre français.

Il fut l'élève de son frère Raphaël Ponson. A partir de 1876 il expose au Salon des artistes français. Il obtint en 1903 une mention honorable pour Le rat retiré du monde d'après La Fontaine. Il exposa également en province où il obtint de nombreuses récompenses (Médaille d'or à Marseille, médaille d'argent à Aix-en-Provence et Montpellier).

A partir de 1896 il enseigna l'art décoratif pour les jeunes filles à l'école des beaux-arts de Marseille.

Diogène de Sinope,

(Sinope vers 413 – Corinthe, vers 327 av. J.C.),

aussi appelé Diogène le Cynique, est un philosophe grec de l'Antiquité et le plus célèbre représentant de l'école cynique.

Disciple de Xéniade, il devient le maître entre autres de Zénon de Cition et Monime de Syracuse. Parmi tous les auteurs cyniques, c'est sur Diogène que la légende a accumulé le plus d'anecdotes et de bons mots (issue notamment de l'ouvrage de Diogène Laërce : Vies, doctrines et sentences des philosophes illustres, cette foison rendant leur authenticité largement douteuse.

 Il vivait dehors, dans le dénuement, vêtu d'un simple manteau, muni d'un bâton, d'une besace et d'une écuelle. Dénonçant l'artifice des conventions sociales, il préconisait en effet une vie simple, plus proche de la nature, et se contentait d'une jarre, en grec pithos, pour dormir.

Diogène avait l'art de l'invective et de la parole mordante. Il semble qu'il ne se privait pas de critiquer ouvertement les grands hommes et les autres philosophes de son temps (parmi lesquels Platon).

Les apostrophes les plus connues qui lui sont attribuées sont : Je cherce un homme (phrase qu'il répétait en parcourant la ville avec sa lanterne), et Ôte-toi de mon Soleil (en réponse au roi de Macédoine, Alexandre, qui était venu lui demander s'il avait besoin de quoi que ce soit).

Partager cet article

Repost 0

commentaires