Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Jean-Joseph Carriès
 né à
Lyon le 15  février 1855 et mort le 1er juillet 1894 à Paris, est un sculpteur, potier et miniaturiste très admiré à la fin du XIXe siècle.
Fils de cordonnier et orphelin à six ans, il est recueilli par une institution religieuse et devient apprenti chez un sculpteur d'objets religieux. Très remarqué au Salon de 1881 avec la tête décapitée de Charles Ier et sa série de bustes de 'Déshérités', il s'inspire de l'art gothique et plus tard de l'art céramique japonais qu'il découvre à l'Exposition universelle de 1878. Le sculpteur s'intéresse au grès émaillé et à la céramique pour réaliser des masques grotesques et des animaux sortis de son univers fantastique auquel il ajoute des glaçures dans de subtiles variations de bruns, de beiges et de crèmes.
Son
oeuvre inachevée est une porte monumentale en céramique pesant pas moins de vingt-deux tonnes, commandée par la princesse Winnaretta Singer pour abriter un manuscrit.
Il meurt à l'âge de 39 ans de la tuberculose.


La demoiselle
Grès émaillé, entre 1889 et 1894





Tag(s) : #Petit Palais - Paris

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :