Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Jean-Paul Marat
France, fin XVIIIe siècle
Comme son pendant, Le Peletier de Saint Fargeau, ce buste, d'accent populaire, est un témoignage du culte rendu aux deux martyrs de la Révolution, souvent associés dans les arts.

Jean-Paul Marat,
né à
Boudry (principauté de Neuchâtel prussienne à l’époque, aujourd’hui canton de Neuchâtel, en Suisse), le 24 mai 1743 et mort assassiné à Paris, le 13 juillet 1793, était un journaliste et homme politique, député montagnard à la Convention à l’époque de la Révolution.
Il fut assassiné dans son bain par Charlotte Corday alors qu’il tenait encore une lettre vouée à la lutte des Montagnards.

 

Tag(s) : #Musée Carnavalet

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :