Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Marly-le-Roi
est une commune du département des Yvelines, région Ile-de-France.


Le blason de Marly-le-Roi

fut créé en 1942, les soleils symbolisent Louis XIV, les alérions (petits aigles) sont les armes des Montmorency, premiers seigneurs de Marly-le-Roi, les couleurs bleu et jaune sont les couleurs royales.

Ecartelé, au premier et au quatrième d'azur au soleil d'or, au deuxième et au troisième d'or à la croix de gueules treillissée d'argent et cantonnée de quatre aiglettes d'azur.

Le musée du Domaine royal de Marly

invite le visiteur à découvrir la résidence intime de Louis XIV

L'Abreuvoir de Marly

Jacques Rigaud, L'Abreuvoir de Marly
Jacques Rigaud, L'Abreuvoir de Marly
Jacques Rigaud
est un dessinateur et graveur français,
né à Puyloubier (Bouches-du-Rhône) le 1er mai 1680 et mort à Paris le 10 août 1754.
Jacques Rigaud est probablement formé dans le milieu des peintres, qui œuvrent à l’Arsenal des galères de Marseille décorant des navires, enseignant le dessin et portraiturant les gradés. Au début du XVIIIe siècle, ce groupe d’artistes est dirigé par le peintre Michel Gospard Serra (Tarragone, 1658-Marseille, 1733),), membre de l’Académie royale de peinture et de sculpture, et l’un des peintres les plus célèbres du sud de la France.

Il s'installe à Paris à une date indéterminée, probablement avant 1724. D'abord édité par Gaspard du Change, Jacques Rigaud s'installe à son compte comme éditeur et marchand d'estampes. Il tient boutique rue Saint-Jacques.

Entre 1733 et 1736, il effectue un voyage en Angleterre, où il dessine les maisons royales de Londres, qu'il éditera ensuite en estampe.

Au cours de sa carrière, Jacques Rigaud a principalement édité des vues gravées d'après ses dessins. Elles figurent les châteaux royaux et princiers, des marines et des scènes de fêtes. Sa réalisation la plus célèbre est Les maisons Royales, un ensemble de plusieurs séries figurant des châteaux et jardins, rassemblant plus d'une centaine d'estampes.

Il est également l'auteur de quatre gravures sur le thème de la Peste de Marseille, arrivée en 1720.

Tag(s) : #Musée du Domaine royal de Marly

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :