Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

François Ier

(né François d'Orléans le à Cognac et mort le à Rambouillet)

fut sacré roi de France le dans la cathédrale de Reims. Il règna jusqu’à sa mort en 1547.

Fils de Charles d’Angoulême et de Louise de Savoie, il appartient à la branche de Valois-Angoulême de la dynastie capétienne.

François Ier est considéré comme le roi emblématique de la période de la Renaissance française1. Son règne permit un développement important des arts et des lettres en France. Sur le plan militaire et politique, le règne de François Ier fut ponctué de guerres et d’importants faits diplomatiques.

 

Il posséda un puissant rival en la personne de Charles Quint et dut compter sur les intérêts diplomatiques du roi Henri VIII d’Angleterre toujours désireux de se placer en allié de l’un ou l’autre camp. François Ier enregistra succès et défaites mais interdit à son ennemi impérial de concrétiser ses rêves, dont la réalisation toucherait l’intégrité du royaume. L'antagonisme des deux souverains catholiques entraîna de lourdes conséquences pour l’Occident chrétien : il facilita la diffusion de la Réforme naissante et surtout permit à l'Empire ottoman de s'installer aux portes de Vienne en s'emparant de la quasi-totalité du royaume de Hongrie.

Sur le plan intérieur, son règne coïncida avec l'accélération de la diffusion des idées de la Réforme. La constitution de la monarchie absolue et les besoins financiers liés à la guerre et au développement des arts induisirent la nécessité de contrôler et optimiser la gestion de l'Etat et du territoire.

François Ier introduisit une série de réformes touchant à l'administration du pouvoir et en particulier à l'amélioration du rendement de l'impôt, réformes mises en œuvre et poursuivies sous le règne de son successeur Henri II.

François 1er et Hébé, château de Fontainebleau

Hébé

était la plus jeune fille de Zeus et d'Héra.

Elle personnifiait l'éternelle jeunesse.
A Rome elle était vénérée sous de nom de Juventas.

Cette célèbre oeuvre de François Protheau, fut commandée pour l'empereur en 1862 et fut présentée au Salon de 1865. Elle a figuré à l'Exposition centennale de l'art français en 1900.

 

 

François Protheau,

né le à Fontaines (Saône-et-Loire), mort dans la même ville le ,

est un peintre et sculpteur français.

Il débuta au Salon de Paris en 1853 avec un plâtre représentant Une Moissonneuse, et exposera régulièrement jusqu'à sa mort.

Il obtint une mention honorable en 1855 et une médaille en 1864.

Il exposa également plusieurs peintures au Salon de 1865 : Une Nymphe et l'Amour, et Une Baigneuse.

François 1er et Hébé, château de Fontainebleau
François 1er et Hébé, château de Fontainebleau
Tag(s) : #Fontainebleau

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :