Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Séville

(en espagnol : Sevilla)

est une ville du Sud de l’Espagne, capitale de la province de Séville et de la communauté autonome d’Andalousie.
Située au centre d'une riche région agricole, traversée par le Guadalquivir et connectée à un important réseau de communication, la cité est le cœur économique, politique et culturel de l’Andalousie, et constitue l’une des plus importantes villes du pays mais aussi de l'Europe du Sud.

 

Le blason représente le roi Ferdinand III de Castille, conquérant de la ville en 1248, entouré de saint Isidore et de son frère saint Léandre qui furent tous deux archevêques de Séville aux VIe et VIIe siècles.

La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)

La Casa de Pilatos

(Maison de Pilate)

est un palais aristocratique situé dans le centre historique de la ville espagnole de Séville, en Andalousie.

Bâtie essentiellement aux XVe et XVIe siècles, elle marie autour de plusieurs patios et jardins les styles mudéjar, gothique et renaissance. Son organisation spatiale, ses qualités architecturales et la richesse de sa décoration en font, avec l'Alcázar, le meilleur exemple de l'architecture civile andalouse de la fin du Moyen Âge et du début de la Renaissance.

La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)

 La femme à barbe,

de José de Ribera, date de 1631.

 C'est le portrait de Madeleine Ventura, allaitant son enfant au côté de son mari 

La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)
La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)
La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)

A droite, une longue inscription latine gravée sur un petit muret donne quelques explications sur ce surprenant tableau.

Elle nous apprend qu’il s’agit d’un portrait de Magdalena Ventura, une femme âgée de 52 ans, originaire des Abruzzes, qui à l’âge de 37 ans, a soudain eu la surprise de se voir pousser une barbe (elle était sans doute atteinte d’hirsutisme).

Toujours d’après cette inscription, cette femme avait pourtant donné trois fils à son mari, Félix de Amici, qui se tient à ses côtés.

On apprend enfin que le portrait a été peint par Ribera à la demande de Ferdinand II de Alcala, vice roi de Naples.

La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)

José de Ribera,

né le à Xàtiva et mort le à Naples,

dit lo Spagnoletto ( l'Espagnolet ) en raison de sa petite taille ou Giuseppe Ribera en italien,

est un peintre et graveur espagnol de l'ère baroque. Il est l'un des représentants du ténébrisme et de l'école napolitaine.

 

La maison du Prétoire

donne sur le patio

La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)
La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)
La femme à barbe (Ribera), Maison de Pilate (Séville)

Panneau d’azulejos

(carreaux de faïence décorés)

de style mudéjare.

L'art mudéjar est le fruit de circonstances historiques qui ne se sont rencontrées que dans la péninsule Ibérique au Moyen âge.

.

.

Tag(s) : #Andalousie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :