Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

Galerie François Ier du Château de Fontainebleau

 

Cheminée de la Salle des Gardes, château de Fontainebleau

Salle des Gardes

 

 

Cheminée de la Salle des Gardes, château de Fontainebleau
Cheminée de la Salle des Gardes, château de Fontainebleau

Henri IV,

surnommé Henri le Grand, Henri de Bourbon

le à Pau et assassiné le à Paris,

fut roi de Navarre (Henri III de Navarre, 1572-1610) puis roi de France et de Navarre (1589-1610), premier souverain de la branche dite de Bourbon de la dynastie capétienne.

Il était le fils de Jeanne III, de son nom patronymique Jeanne d'Albret, reine de Navarre, et d'Antoine de Bourbon, chef de la maison de Bourbon, descendant du roi Louis IX, prince du sang et seconde personne de France.

En vertu de la loi salique cette filiation fera d'Henri le successeur naturel du roi de France à la mort de François, duc d'Alençon et d'Anjou (frère et héritier du roi Henri III), en 1584.

Confronté aux guerres de religion, il y fut d'abord impliqué en tant que prince du sang et chef protestant avant d'accéder au trône de France (baptisé catholique à sa naissance, il changea plusieurs fois de religion avant son accession au trône). Pour être accepté comme roi de France, il se reconvertit à sa religion d'origine, le catholicisme, et signa l'Edit de Nantes, traité de paix tolérant dans certaines limites le culte protestant, qui mit fin à deux décennies de guerres de religion.

Alors qu'il préparait une guerre contre l'Espagne, il fut assassiné le par un fanatique charentais, François Ravaillac, rue de la Ferronnerie à Paris.

Sa devise est Duo praetendit unus, qui peut vouloir dire 

 L'une protège l'autre , la France et la Navarre.

Cheminée de la Salle des Gardes, château de Fontainebleau

Le plafond de la Salle des Gardes

Cheminée de la Salle des Gardes, château de Fontainebleau
Cheminée de la Salle des Gardes, château de Fontainebleau
Cheminée de la Salle des Gardes, château de Fontainebleau
Tag(s) : #Fontainebleau

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :