Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 Résidence de l'impératrice Joséphine Bonaparte,

le château de Malmaison entouré de son parc

reste un témoin incontournable de l'Histoire de France et de la passion pour la botanique de la célèbre impératrice.

Joséphine s'intéressa de près aux aménagements du parc et ne se lassera jamais de l'agrandir, transformant une propriété de 60 hectares lors de son acquisition en un domaine de 726 hectares (dont 70 de parc enclos) en 1814.

>>> Le parc de Malmaison

 Diane

est très tôt devenue la déesse de la chasse dans la mythologie romaine, après son assimilation à la déesse Artémis du panthéon grec durant le lectisterne de 399 av. J.-C..

Les lectisternes (du latin lectisternium, formé à partir de lectus, lit et de sternere, étendre, coucher) sont un rite de la religion romaine, consistant à inviter les dieux à un banquet, pour apaiser leur colère. Le rite suit le déroulement des banquets à la grecque. Les statues des dieux sont placées sur des lits de parade[1] ; les déesses peuvent soit partager les lits de parade des dieux, soit être sur des sièges (sellisternes), comme il convient à une personne féminine qui prend part à un banquet.

Diane chasseresse, parc de Malmaison
Diane chasseresse, parc de Malmaison
Diane chasseresse, parc de Malmaison
Diane chasseresse, parc de Malmaison

Les ponts de bois non loin de Diane

Diane chasseresse, parc de Malmaison
Diane chasseresse, parc de Malmaison
Diane chasseresse, parc de Malmaison
Diane chasseresse, parc de Malmaison
Diane chasseresse, parc de Malmaison

Diane au Château d'Ecouen

Tag(s) : #Malmaison
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :