Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 21/10/2017

      vous avez été

         1 173 729   

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 06:56

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

La porte dorée, château de Fontainebleau
La porte dorée, château de Fontainebleau
La porte dorée, château de Fontainebleau

La Porte Dorée ou d’Orée

est l’entrée principale du château jusqu’au XVIIe siècle. 

 Construite sous François Ier en 1528, date de la première reconstruction du château, elle présente une superposition de loggias, d’inspiration italienne – dont l’une a été fermée par des fenêtres pour gagner en confort – et est décorée de fresques du Primatice, toujours visibles.

 Elle ouvre, d'une côté sur la cour ovale, de l'autre sur l'orée de la forêt de Fontainebleau.
C'est dans l'appartement du 1er étage qu'était logée Madame de Maintenon et qu'a été conclu la révocation de l'édit de Nantes (17 octobre 1685)

 

Le porche
Le porche
Le porche

Le porche

La porte dorée, château de Fontainebleau
La porte dorée, château de Fontainebleau
La porte dorée, château de Fontainebleau
La porte dorée, château de Fontainebleau
La porte dorée, château de Fontainebleau
Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article
7 octobre 2017 6 07 /10 /octobre /2017 06:57

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

Les grands chiens de Fô, château de Fontainebleau

Ces chiens-lions

sont d’origine bouddhique. Ils marquent l’entrée des " salons chinois " installés par l’impératrice Eugénie (épouse de Napoléon III et dernière souveraine ayant habité le château) sous le Second Empire.

Eugénie a présenté selon ses goûts et choix personnels des objets asiatiques de différentes époques acquis à la suite du sac du palais d’été de l’empereur de Chine, des offrandes apportées par les ambassadeurs du Siam, et des cadeaux faits à titre personnel à cette femme qui aimait les " chinoiseries ".

Référence

Les grands chiens de Fô, château de Fontainebleau
Les grands chiens de Fô, château de Fontainebleau
Les grands chiens de Fô, château de Fontainebleau
Les chiens de Fô
sont issus de la religion bouddhiste (qui se pratique principalement en Asie du Sud Est : Inde, Thaïlande, Chine).
Ce sont des animaux fabuleux mais qui font toutefois penser au chow-chow (race de chien chinoise)
Le mâle a la patte sur une balle, la femelle protège son petit.

 

Les grands chiens de Fô, château de Fontainebleau
Les grands chiens de Fô, château de Fontainebleau
Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 06:58

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

François Ier

(né François d'Orléans le à Cognac et mort le à Rambouillet)

fut sacré roi de France le dans la cathédrale de Reims. Il règna jusqu’à sa mort en 1547.

Fils de Charles d’Angoulême et de Louise de Savoie, il appartient à la branche de Valois-Angoulême de la dynastie capétienne.

François Ier est considéré comme le roi emblématique de la période de la Renaissance française1. Son règne permit un développement important des arts et des lettres en France. Sur le plan militaire et politique, le règne de François Ier fut ponctué de guerres et d’importants faits diplomatiques.

 

Il posséda un puissant rival en la personne de Charles Quint et dut compter sur les intérêts diplomatiques du roi Henri VIII d’Angleterre toujours désireux de se placer en allié de l’un ou l’autre camp. François Ier enregistra succès et défaites mais interdit à son ennemi impérial de concrétiser ses rêves, dont la réalisation toucherait l’intégrité du royaume. L'antagonisme des deux souverains catholiques entraîna de lourdes conséquences pour l’Occident chrétien : il facilita la diffusion de la Réforme naissante et surtout permit à l'Empire ottoman de s'installer aux portes de Vienne en s'emparant de la quasi-totalité du royaume de Hongrie.

Sur le plan intérieur, son règne coïncida avec l'accélération de la diffusion des idées de la Réforme. La constitution de la monarchie absolue et les besoins financiers liés à la guerre et au développement des arts induisirent la nécessité de contrôler et optimiser la gestion de l'Etat et du territoire.

François Ier introduisit une série de réformes touchant à l'administration du pouvoir et en particulier à l'amélioration du rendement de l'impôt, réformes mises en œuvre et poursuivies sous le règne de son successeur Henri II.

François 1er et Hébé, château de Fontainebleau

Hébé

était la plus jeune fille de Zeus et d'Héra.

Elle personnifiait l'éternelle jeunesse.
A Rome elle était vénérée sous de nom de Juventas.

Cette célèbre oeuvre de François Protheau, fut commandée pour l'empereur en 1862 et fut présentée au Salon de 1865. Elle a figuré à l'Exposition centennale de l'art français en 1900.

 

 

François Protheau,

né le à Fontaines (Saône-et-Loire), mort dans la même ville le ,

est un peintre et sculpteur français.

Il débuta au Salon de Paris en 1853 avec un plâtre représentant Une Moissonneuse, et exposera régulièrement jusqu'à sa mort.

Il obtint une mention honorable en 1855 et une médaille en 1864.

Il exposa également plusieurs peintures au Salon de 1865 : Une Nymphe et l'Amour, et Une Baigneuse.

François 1er et Hébé, château de Fontainebleau
François 1er et Hébé, château de Fontainebleau
Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article
1 octobre 2017 7 01 /10 /octobre /2017 06:58

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

La chapelle de la Trinité

Ancienne église conventuelle des moines Mathurins installés par saint Louis, celle-ci a été rattachée au château sous François Ier.

 Reconstruite à partir de ce règne et sous celui d’Henri II, elle reçoit la voûte actuelle sous Henri IV et fut terminée par Louis XIII puis enrichie par Louis XIV, Louis XV et Louis XVI.

On doit au peintre Martin Fréminet des scènes du mystère de la Rédemption de l'homme (les Trinitaires étant un ordre rédempteur)

 

Martin Fréminet (Paris, - Paris, (à 51 ans), est un peintre maniériste français, membre de la seconde Ecole de Fontainebleau, et actif au début du XVIIe siècle. Après un voyage en Italie à la fin du XVIe siècle, Fréminet revient en France en 1603, et se voit confier la réalisation des décors de la chapelle de la Trinité du château de Fontainebleau, œuvre maîtresse de sa carrière, aboutissement de ses recherches et de ses influences, qui le place comme l'un des derniers maîtres de l’école bellifontaine.

Chapelle de la Trinité, château de Fontainebleau
Chapelle de la Trinité, château de Fontainebleau

 

Chapelle de la Trinité, château de Fontainebleau
Chapelle de la Trinité, château de Fontainebleau

La voûte créée sous Henri IV

 

Chapelle de la Trinité, château de Fontainebleau

Le tableau d'autel

a été peint par Jean Dubois le Vieux en 1642 et représente la Sainte Trinité au moment de la déposition de croix.

 

Chapelle de la Trinité, château de Fontainebleau
Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article
28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 06:55

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

Petite chambre à coucher de l'Empereur

 

Lit de camp de l'Empereur

Petite chambre à coucher de l'Empereur, château de Fontainebleau

Bureau mécanique de Jacob-Desmalter

 

Georges Jacob (Cheny, — Paris ), reçu maître en 1765, est le plus célèbre et aussi le plus prolifique des menuisiers en sièges du XVIIIe français.

Il est le fondateur d'une dynastie ; deux de ses trois fils, Georges II Jacob (1768-1803) et François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770-1841), seront menuisiers et ébénistes, puis son petit-fils Alphonse Jacob-Desmalter (1799-1870) prolongera la renommée du nom de Jacob jusqu'au règne de Louis Philippe.

Depuis le règne de Louis XV jusqu'au Consulat, Georges Jacob produisit une quantité incalculable de sièges, de toutes espèces et d'une grande richesse d'invention.

Petite chambre à coucher de l'Empereur, château de Fontainebleau
Petite chambre à coucher de l'Empereur, château de Fontainebleau
Petite chambre à coucher de l'Empereur, château de Fontainebleau

Allégorie du retour des Bourbons en France

La Clémence royale arrête la Cours de justice

 

Petite chambre à coucher de l'Empereur, château de Fontainebleau
Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article
25 septembre 2017 1 25 /09 /septembre /2017 06:55

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

 

Chambre de l'Empereur

 

Lit

par Jean-Baptiste Rode sculpteur sur bois

 

Chambre de l'Empereur, château de Fontainebleau
Chambre de l'Empereur, château de Fontainebleau
Chambre de l'Empereur, château de Fontainebleau
Chambre de l'Empereur, château de Fontainebleau

Fauteuil

dit paumier (aux accoudoirs inégaux)

par Jean-Baptiste Rode sculpteur sur bois

Chambre de l'Empereur, château de Fontainebleau
Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 06:54

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

Salle du Conseil, château de Fontainebleau

 

Salle du Conseil

 

Salle du Conseil, château de Fontainebleau

Les boiseries peintes représentent des vertus et allégories liées à l’exercice du pouvoir.

Salle du Conseil, château de Fontainebleau
Salle du Conseil, château de Fontainebleau

Le plafond à caissons

illustré par Boucher

François Boucher,

né le 29 septembre 1703 à Paris où il est mort le 30 mai 1770,

est un peintre français, représentatif du style rocaille français.

Portrait de François Boucher

par Gustaf Lundberg,  portraitiste rococo suédois, né le 17 août 1695 à Stockholm où il est mort le 18 mars 1786.

Salle du Conseil, château de Fontainebleau
Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 06:57

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau
Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau

 

Salle du trône

Cette pièce fut la chambre du Roi, du XVIIe siècle à la Révolution.

Napoléon 1er la transforma en salle du Trône.

Le château de Fontainebleau offre le souvenir de plus de 700 ans de présence des souverains de France, de l’intronisation de Louis VII en 1137 à la chute du Second Empire en 1870.

Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau

 

Le trône de Napoléon 

avec ses trois éléments constitutifs :

le gradin qui surélève le titulaire de l’autorité,

le dais symbolisant son lien avec le ciel

et

le marchepied qui soutient l’autorité dans la conduite de sa mission.

 

Voulue en 1805 par Napoléon Ier dans l’ancienne chambre du roi, la salle du trône du château de Fontainebleau est la seule aujourd’hui conservée en France dans son état historique. Avec son couronnement, ses deux enseignes et son estrade, le trône fut installé dans l’alcôve de la pièce, à l’emplacement du lit du souverain.

A l’origine exécuté en 1804 sur les dessins des architectes Percier et Fontaine par Jacob-Desmalter pour le château de Saint-Cloud, il prit place à Fontainebleau en 1808.

Le fauteuil avait été, lui, livré pour le trône des Tuileries.

Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau
Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau

Le portrait de

Louis XIII

de l'école de Philippe de Champaigne a été placé en 1837 en souvenir de celui qui existait sous l'Ancien Régime et qui fut brûlé à la Révolution (Napoléon avait fait placer son propre portrait par Robert Lefèvre).

Philippe de Champaigne, né le à Bruxelles, et mort le à Paris, est un peintre et graveur classique français d'origine brabançonne.

 Portrait de l'artiste (entre 1625 et 1650)

 

Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau

 

Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau
Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 06:54

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

 

La salle de bains de l'Impératrice

possède un ingénieux système qui permet de dissimuler la baignoire encastrée dans le sol sous un canapé amovible.

La pièce servait ainsi également de boudoir.

  Le mobilier d'origine de cette salle de bain se compose d'un secrétaire en bois d'if, d'un ensemble de sièges en gondole en bois doré, dont le gourgouran (tissu de soie des Indes du XVIIIe siècle) en taffetas bleu ciel fut retissé à l'identique en 1977, d'une psyché et d'une table de toilette en acajou orné de bronzes de Thomire.

Derrière le canapé est aménagé un petit cabinet faisant office de garde-robe.

Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau
Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau
Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau
Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau

 

La baignoire encastrée

Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau
Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau
Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau

Portes et sculptures

 

Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau

 

Salle de bain de l'Impératrice, château de Fontainebleau
Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article
7 septembre 2017 4 07 /09 /septembre /2017 06:56

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

 

Chambre de l'Impératrice

 

Chambre de l'Impératrice, château de Fontainebleau

Le mobilier de la chambre de l'Impératrice a été installé pour Joséphine : le brocart des sièges et du lit sont d'origine. Seule transformation, la couchette a été agrandie pour deux personnes sous Louis-Philippe.

 

Chambre de l'Impératrice, château de Fontainebleau
Chambre de l'Impératrice, château de Fontainebleau
Chambre de l'Impératrice, château de Fontainebleau
Chambre de l'Impératrice, château de Fontainebleau
Chambre de l'Impératrice, château de Fontainebleau
Chambre de l'Impératrice, château de Fontainebleau
Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article