Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 21/10/2017

      vous avez été

         1 173 729   

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 15:38
 
Le château royal de Blois,
situé dans le département de Loir-et-Cher, région Centre, fut la résidence favorite des rois de France à la Renaissance.
 
Blois-1 8850
 
La façade des Loges
est ornée de sculptures évoquant quelques travaux des Douze travaux d'Hercule
 
L'Hydre de Lerne est une créature mythologique : tuer l'Hydre de Lerne fut un des douze travaux d'Hercule (ou Héraclès chez les Grecs) ordonnés par Eurysthée, roi de l'Argolide.
Cette créature habitait les royaumes aquatiques et les marais. Elle possédait un corps de lézard ou de chien et plusieurs têtes. La tête centrale était immortelle et faite en partie d’or. Ces têtes se régénéraient doublement lorsqu'elles étaient tranchées. Hercule , recouvert de sa peau de lion pour se protéger des morsures, attira la bête hors de son repaire en lui décochant quelques flèches enflammées. L'Hydre de Lerne apparut accompagnée d'un crabe (ou une écrevisse géante) envoyé par Héra (femme et sœur de Zeus) dans le but de distraire Hercule  lors du combat. Agacé par les pincements du crabe, Hercule  l'écrasa du talon.
Héra en fera une constellation : celle du Cancer à côté de celle du Lion.
     Hercule  appela Iolaos, son frère jumeau pour l'aider. Ce dernier fit un feu, puis pour empêcher l'Hydre de faire renaître de nouvelles têtes, il cautérisa les chairs à leur racine avec des brandons et réussit ainsi à arrêter le sang.
     Hercule  décapita la tête immortelle et l'enterra toute vivante, alors qu'elle lançait encore des sifflements terribles. Il arracha les entrailles du cadavre et trempa ses flèches dans son venin, et depuis lors, la moindre blessure de l'une d'elles fut mortelle.
     
 
Blois-1 8797
 
 Blois-1-8797--2-.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires