Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 12/08/2017

      vous avez été

         1 168 653  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 14:00

 

Le château royal de Blois,

situé dans le département de Loir-et-Cher, région Centre, fut la résidence favorite des rois de France à la Renaissance.

 

Blois-3-9148.JPG

Blois-3-9149.JPG 

 Blois-3-9150.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alain VAUGE 18/04/2012 17:05


... Jamais deux sans trois ! 


Particulièrement concernant le "cas" Jeanne d'Arc, seul le "frottement" des idées et des opinions publiées permet à chacun d'éclairer d'abord sa lanterne, puis de former sa propre opinion. 


Il ne vous surprendra pas que mon ouvrage soit en totale contradiction avec le premier de ceux que vous citez, et que je sois réservé sur la thèse du second (dont je n'ai lu que des
extraits). 


Je ne peux que vous inviter à faire ... une troisième acquisition ! Très récemment paru chez Bénévent : "J'ai nom Jeanne la Pucelle, Journal d'une courte vie". Je joins un lien vers un
compte-rendu de l'ouvrage et son sommaire. 


Le cas échéant, je lirai avec attention votre critique de l'ouvrage et vos observations ... et peut-être aussi aurai-je à répondre à vos questions restées sans réponse. 


http://jeannedarc.monsite-orange.fr 


Bien cordialement, 


Alain VAUGE, auteur 

Alain VAUGE 17/04/2012 13:20


D'un point de vue artistique, rien à redire : un buste plaisant de facture classique et soignée. 


Sur le plan historique, tout est faux. La préoccupation d'un artiste est ailleurs et nous ne saurions le lui reprocher. 


Quelques mots sur le "portrait" de Jeanne d'Arc, celle de 1429/1430, lors de sa vie publique. Très rares sont les témoignages de ses contemporains. On ne connaît ni les traits de son visage ni
même la couleur de ses yeux. Par contre, sa coiffure est connue. Depuis le départ de Vaucouleurs (pour des raisons pratiques de sécurité) et jusqu'aux derniers jours qui ont précédé sa mort,
Jeanne était coiffée à la mode masculine des gens de cour, d'Eglise, des damoiseaux. 


Ses cheveux bruns ... étaient coupés courts, à l"écuelle", tempes rasées jusqu'à un à deux doigts au-dessus des oreilles, nuque totalement dégarnie et rasée jusqu'à la couronne de cheveux. Voilà
la seule chose que nous sachions avec certitude. Evidemment, ce portrait est moins "vendeur" que "la dame aux longs cheveux blonds ondulés" que l'iconographie aussi fausse que tadive a imprégné
dans nos esprits.


A Rouen, peu avant l'épisode fatal, Jeanne abjura. Elle fut alors rasée, ce qu'elle accepta, pour effacer cette coiffure masculine. Elle monta au bûcher, quelques jours plus tard, crâne rasé et
"couronné" d'une mitre d'infamie. Nous sommes là aussi à cent lieues des représentations conventionnelles, quasi "officielles". Pourtant, si la photographie avait existé le 30 mai 1431, c'est
ainsi qu'elle serait apparue.


Les artistes n'ont pas opté pour ces images "dures". On peut les comprendre ... mais cela n'empêche pas de faire la part des choses entre les représentations idéalisées et les réalités de la
"vraie vie" du début du XVe siècle.


Quant au costume que l'auteur du buste attribue à Jeanne ... c'est une pure fantaisie. Mais il serait trop long ici d'expliquer pourquoi. Il y a tant à dire ...


Alain VAUGE


auteur de "J'ai nom Jeanne la Pucelle, Journal d'une courte vie" qui vient de paraître aux éditions Bénévent. Pour en savoir plus et parcourir le sommaire :


http://jeannedarc.monsite-orange.fr 

cbx41 18/04/2012 14:22



Merci pour les très intéressantes précisions contenus dans votre commentaire.


Je possède deux livres sur Jeanne d'Arc :


- Jehanne d'Arc n'a pas été brûlée par Gérard Pesme de l'Académie d'Histoire


- Jeanne insultée, procès en diffamation par Yann Grandeau