Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 12/08/2017

      vous avez été

         1 168 653  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 09:32

 

  Venise

 (italien : Venezia, vénitien : Venexia),
surnommée la Cité des Doges ou la Sérénissime, est une ville de la plaine du Pô au nord-est de l'Italie et la capitale de la Vénétie.

485px-Coat of Arms of the Republic of Venice svg


Italie-3-6524.JPG

Italie-3-6524---Copie--2-.JPG

Italie-3 6524 - Copie

En bas à gauche, Attilio bandiera      
(né à Venise le 24 mai 1810, mort à Rovito le 25 juillet 1844)
et, en bas à droite, Emilio Bandiera
(né à Venise le 20 juin 1819, mort à Rovito le 25 juillet 1844)
sont des patriotes italiens.
Les frères Bandiera appartiennent à une famille noble. Ils sont les fils du baron Francesco Bandiera, amiral, et d'Anna Marsich. A leur tour, ils sont officiers de la marine austro-hongroise.
Les frères Bandiera,adhèrent aux idées de Giuseppe Mazzini et fondent une société secrète, l'Esperia. Ils font de la propagande auprès des officiers et des hommes de troupe de la marine autrichienne, dont fait partie Domenico Moro. Suite à une trahison, ces trois hommes ainsi que six autres insurgés passent en cour martiale et sont condamnés à mort. Ils seront fusillés le 25 juillet 1844 dans le Vallone di Rovito, province de Cosenza..
Leurs biographies >>> Les frères Bandiera

Domenico Moro
fait partie du groupe de rebelles des frères Bandiera.
Il sera fusillé avec eux  le 25 juillet 1844.
Les corps des frères Bandiera et de Domenico Moro seront rapatriés à Venise le 18 juin 1867. Les dépouilles sont enterrées à San Giovanni e Paolo.
           
    

Partager cet article

Repost 0

commentaires