Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Rome, an 50
A cause de son équipement offensif caractéristique, le rétiaire, gladiateur léger,
a frappé les imaginations.
Sa panoplie rappelle en effet celle du pêcheur: filet, trident (fuscina) et poignard.
Son armement défensif, en revanche, est réduit au minimum: pas de casque, mais des chevillères (fas­ciae) et un brassard (manica) qui protégeait le bras gauche, le plus exposé par le maniement du filet ou du trident. Le galerus, une large épaulière, couvrait la base du cou et donnait au rétiaire une silhouette particulière.
Le maniement du filet exigeait une grande dextérité. Le combat dépendait alors de son adresse et de sa rapidité. Il se retournait pour contenir la poursuite et lançait sa contre-attaque en tenant le trident des deux mains: la droite au bas de la hampe et la gauche serrant aussi le poignard, près de la fourche. Cette position s'observe fréquemment sur les monuments figurés (mosaïques de Cos, Reims, Bignor)


Tag(s) : #Musée de l'Armée - Armes et Armures

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :