Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 17/10/2017

      vous avez été

         1 173 397   

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 14:24



 
Robert Fulton 
est un inventeur né en Pennsylvanie, aux Etats-Unis, le 14 novembre 1765, et mort à New York le 24 février 1815.
Considéré comme l'inventeur du bateau à vapeur, il fut en fait celui qui parvint à rendre opérationnel un procédé déjà connu, comme le prouvent les expériences de Denis Papin en Allemagne (1707), d’Auxiron et Claude François Jouffroy d'Abbans en France (1774), de John Fitch (1787) en Amérique, et de Symington (1788,1801) en Angleterre.



Augustin Jean Fresnel,
est un physicien français.
Fondateur de l’optique moderne, il proposa une explication de tous les phénomènes optiques dans le cadre de la théorie ondulatoire de la lumière
.
Buste en bronze, signé David d'Angers.



Grande optique
de premier ordre de feu fixe à éclats réguliers.
Cette optique est constituée de quatre panneaux au 1/4 de 0,92 m de distance.
Cristal-bronze, fin du 19e siècle.





Machine pour bateau,
vers 1920




Louis Alexandre de Bourbon (1678 † 1737),
comte de Toulouse, fils illégitime de Louis XIV et de Madame de Montespan.
Huile sur toile de l'école française, fin du XVIIe siècle.




Louis-Philippe de Rigaud de Vaudreuil,
Marquis de Vaudreuil
(1691-1763)
Fils aîné du gouverneur général de Nouvelle-France, de Rigaud de Vaudreuil s'illustre en tant que commandant de navires de guerre dans la Marine royale française. Ce portrait ne montre pas la croix blanche de l'ordre de Saint-Louis, ce qui donne à penser qu'il est antérieur à 1721, année où son sujet en est devenu membre.
Huile sur toile, vers 1750



ésar-
César Gabriel de Choiseul,
Duc de Praslin
(15 août 1712 - 15 novembre 1785)
fut un officier français, diplomate et homme d'Etat.
Ses titres : marquis de Choiseul, comte de Chevigny et de La Rivière, vicomte de Melun et de Vaux, baron de La Flèche et de Giry, seigneur de Chassy. Il a été fait chevalier du Saint-Esprit le 1er janvier 1762 et nommé membre honoraire de l'Académie des Sciences le 15 décembre 1769.
Huile sur toile de l'école française, XVIIIe siècle.




Le port d'Antibes en Provencevu du côté de la terre,
 Joseph Vernet
Huile sur toile, 1756



Navires devant le rocher de Giblaltar,
Chéri Dubreuil
Huile sur toile, 1872





Navires devant le rocher de Giblaltar,
 Chéri Dubreuil
Huile sur toile, 1872



L'incendie de 'l'Austria',
Eugène Isabey
Huile sur toile, vers 1859.




La tempête,
Jean-François Portaels
Huile sur toile, XIXe siècle




Bateaux de pêche,
Eugène Isabey
Huile sur toile, 1840




Le Charles Dickens,
Francis Tattegrain
Huile sur panneau, vers 1880




Côte à marée basse,
Théodore Gudin
Huile sur toile, 1874



Canon de marine de 270 mm
sur affût à chassis tournant, vers 1870



Vaisseau Cuirassé le Solferino,
construit sur les plans de Dupuy de Lome, lancé a Lorient en 1861
Ce bâtiment, issu directement de la Gloire lancée en 1859, a été le premier en France muni d'un éperon. Il déplacait 7129 tonneaux, portait dix piéces de 24cm, quatre de 19cm, et donnait 12 noeuds (22,2 kilom)








Canon de marine de 164,7 mm
sur affût à chassis tournant vers 1864



Scaphandre de grande profondeur
Alphonse et Théodore Carmagnolle, inventeurs vers 1882.
Acier et verre




Canon de 47 mm
à tir rapide, modèle 1885




Le Nauset, monitor (navire de rivière)
Le Nauset, monitor américain, construit en 1862 pour la marine fédérale des Etats-Unis lors de la guerre de Sécession fut opposé au Merrimak, batterie flottante des Confédérés.
Ce navire de rivière, blindé et très plat, était armé de deux canons lisses de 280 mm placés dans la tourelle centrale.



Frégate cuirassée à hélice 'Le Rochambeau'
Construite à New York en 1865, cette frégate cuirassée de 7060 t. fut achetée par la France en 1867. Elle participa aux opérations en mer du Nord et en Baltique pendant la guerre de 1870 comme garde-côtes cuirassé et fut désarmée en 1872.
Vitesse : 15 noeuds.
Armement : 4 canons lisses de 15 pouces et 2 canons lisses de 11 pouces.
Maquette au 1/62e, bois, acier, laiton, fibres végétales.



Torpilleur, frégate et corvette
De gauche à droite :
- Torpilleur 'La Combattante'
 Le 15 décembre 1942, la Royal Navy confie aux FNFL un destroyer de la classe Hunt, sorti des chantiers de Glasgow. Déplacant 1500 tonnes, dépassant les 27 noeuds, armée de deux tourelles doubles de 102 mm chacune, de canons automatiques de 40 mm, de tubes lance-torpilles, de grenadeurs, de mortiers lance-grenades, équipée de trois radars et d'un "asdic", La Combattante est un remarquable bâtiment de combat.
Après avoir accompli de nouvelles escortes de convois, notamment vers Anvers et des patrouilles en mer du Nord, elle sautera sur une mine au large de la côte est de l'Angleterre, le 23 février 1945.
- Frégate 'La Découverte',
de 1325 t. Armement : 2 canons de 102 mm, 11 canons de 20 mm Oerlikon. Armement ASM : 2 grenadeurs ASM, 4 Mortiers ASM. Détection : 1 radar 271 puis 277 et 1 asdic.
Cette frégate fait partie des premiers bâtiments océaniques dédiés à la lutte ASM.
- Corvette 'L'Aconit'
 Lancée le 31 mars 1941 aux chantiers britanniques Ailsa, la corvette Aconit fut cédée à la Marine des Forces Navales Françaises Libres (FNFL) en juillet 1941. Elle avait comme mission principale l'escorte de convois à travers l'Atlantique.
Elle fut rendue en 1947 à l'Amirauté britannique.




Sous-marins
- A gauche, sous-marin le 'Rubis' de 762 t.
Le Rubis fut lancé en 1931 à Toulon. Conçu pour mouiller des mines sans faire surface, il pouvait également lancer des torpilles. Les 32 mines dont ils étaient équipés étaient fixées à l'extérieur de la coque sous un revêtement hydrodynamique. En plongée, le sous-marin utilisait deux moteurs électriques Schneider qui lui donnaient une vitesse maximale de 8 noeuds. Il fait naufrage le 31 janvier 1958.
- A droite, sous-marin allemand U-BOOT 995
 de 500 t., type VII C, lancé en 1943. Sous-marin d'attaque à propulsion Diésel-électrique, il fait partie des quelques 1100 sous-marins sortis des chantiers allemands pendant la seconde guerre mondiale.




Porte-avions le 'Béarn'
Construit entre 1914 et 1918, lancé en 1920, ce cuirassé de la classe Normandie fut transformé entre 1923 et 1927 .et devient le premier porte-avions français avec une trentaine d'avions.
Vitesse : 20 noeuds, Armement d'origine : 8 x 155 mm en casemates simples , 6 x 75 mm AA, 8 x 37 mm AA , 4 tubes lances-torpilles 550 mm , 12 x 8 puis 12,2 mm AA.
En 1943 : 4 x 127 mm AA , 24 x 28 mm AA (6 quadruples) , 26 x 20 mm AA Oerlikon simples.
Il servit de ponton pour les équipages de sous-marins à Toulon jusqu'en 1965 et fut désarmé en 1967.




Sous-marin le 'Plongeur'
Le 'Plongeur' fut construit à Rochefort en 1858 et lancé en 1863. Il mesurait 44 m de long et était propulsé par une machine à air comprimé et atteignait 4 noeuds.
Il fut désarmé après quelques mois d'essai à cause de son instabilité et utilisé comme citerne flottante jusqu'en 1937.




Tourelle et obus de 380 mm




Canon de 138 mmm, modèle de 1927

    

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Antoinette de laet 12/05/2010 21:40



Je souhaiterais savoir dans que lieu (un Musée?) se trouve le tableau "la tempête" de Jean François Portaels ?


Merci de me répondre



didine67 01/07/2008 12:10

Bonjour, c'est un plaisir de venir et de voir à nouveau des photos de bateaux, j'aime beaucoup et toi je sais que cela te tient très à coeur. Ce week end à été vraiment superbe, mais pas très reposant... rentrée lundi matin à presque 1H... dur dur. Je te souhaite une bonne journée, je te dis à plus, bizzz