Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Moscou

sur la Moskva à l'ouest de la Russie,

est la capitale cosmopolite du pays.

Son centre historique est le Kremlin, résidence du Président et complexe abritant les trésors des tsars dans l'Armurerie.

A l'extérieur, la place Rouge est le centre symbolique de la Russie. Le mausolée de Lénine, le Musée historique d'Etat et sa vaste collection, et la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, célèbre pour ses clochers à bulbe colorés, y sont implantés.

Blason de Moscou, Saint Georges terrassant le dragon

Histoire de Moscou

La galerie d'Etat Tretiakov

est un musée de Moscou

fondé en 1856 par Pavel Tretiakov, industriel et grand amateur d'art.

Fiodor Matveïev, Vue de Rome, le Colisée
Fiodor Matveïev, Vue de Rome, le Colisée

Vue de Rome, le Colisée

Le Colisée, à l'origine amphithéâtre Flavien (Colosseo en italien), est un immense amphithéâtre ovoïde situé dans le centre de la ville de Rome, entre l'Esquilin et le Cælius, le plus grand jamais construit dans l'Empire romain.

Il est l'une des plus grandes œuvres de l'architecture et de l'ingénierie romaines.

Fiodor Matveïev, Vue de Rome, le Colisée
Fiodor Matveïev, Vue de Rome, le Colisée
Fiodor Matveïev, Vue de Rome, le Colisée

Fiodor Matveïev

(1758—1826)

(en russe : Фёдор Михайлович Матвеев)

est un peintre russe, un maître du paysage classique,

né en 1758 en Russie et mort en 1826 en Italie.

Il est le fils d'un soldat du régiment Izmaïlovski.

En 1764, il est accepté comme élève à l'Académie russe des beaux-arts. En 1776, il commence à suivre la classe spécialisée en étude des paysages et en 1778, comme premier de classe, il obtient la médaille d'or et une bourse pour un séjour d'un an d'étude à Rome. Il vivra 47 ans en Italie.

Il pense plus d'une fois retourner en Russie : en 1789 et 1795 il s'adresse à l'Académie des beaux-arts pour obtenir de quoi payer ses dettes et le voyage de retour. Dix ans plus tard, il écrit à nouveau pour revenir au pays. En 1806, il envoie un tableau à l'Académie intitulé Vue de Naples au pied du Pausilippe, qui lui vaut d'obtenir le titre d'académicien.

Il mourra en Italie en 1826.

Le jeune peintre russe Sylvestre Chtchedrine l'invite à travailler à son atelier de Rome parce qu'il considère Matveïev comme l'un des meilleurs paysagiste de l'époque.

Matveïev fait preuve d'une facilité d'exécution, d'une précision (qui va jusqu'à reproduire les feuilles des différentes espèces d'arbres chacune selon ses spécificités), d'un goût dans le choix de couleurs, d'une capacité d'expression de la lumière. Il est aussi inimitable pour peindre les plans lointains de paysages.

Tag(s) : #Moscou

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :