Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Alcobaça

est une municipalité du Portugal, du district de Leiria située dans le sous-région de l'Ouest, dans la province de l'Estremadura, et la région Centre.

Alcobaça est située dans les vallées des fleuves Alcoa et Baça, qui selon certains écrivains lui donnèrent leurs noms. Selon d'autres interprétations c'est la dénomination de cette ville d'origine arabe qui a été divisée pour baptiser ces deux fleuves.
 

Blason de Alcobaça  

De gueules, au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or, et à la tour crénelée d'or et ouverte d'une porte et de quatre fenêtres de sable, posée sur une mer d'argent mouvant de la pointe à deux faces ondées d'azur, la tour accompagnée à dextre et à senestre de deux croissants d'or les pointes tournées vers le chef.

 

São José (Saint Joseph), Eglise du monastère d'Alcobaça (Portugal)

Le monastère de Santa Maria d'Alcobaça

au nord de Lisbonne, Portugal,

fut fondé au XIIe siècle par le roi Alphonse Ier.

La fondation du Monastère d’Alcobaça est étroitement liée aux débuts de la monarchie portugaise.

São José (Saint Joseph), Eglise du monastère d'Alcobaça (Portugal)

São José (Saint Joseph)

Joseph (יוֹסֵף (Yosef) en hébreu, Ἰωσήφ (Ioséph) en grec) est un personnage juif qui apparaît pour la première fois dans l'Evangile selon Matthieu et dans l'Evangile selon Luc : il s'agit de passages sans doute ajoutés ultérieurement et appelés les évangiles de l'enfance de Jésus (Mt 1,18 et Lc 2,3). Joseph apparaît aussi dans un texte plus tardif, le Protévangile de Jacques, composé au milieu du IIe siècle ; cette version est incompatible par certains aspects avec celle des évangiles canoniques.

São José (Saint Joseph), Eglise du monastère d'Alcobaça (Portugal)

 

Joseph le charpentier

Les évangiles décrivent Joseph comme un tekton (τέκτων, mot grec que charpentier rend mal.

Les textes canoniques et apocryphes racontent que Joseph, issu de la lignée de David, exerce, malgré ses origines royales, l'humble métier de charpentier (faber lignarius). La tradition a en effet interprété le mot dans le sens restrictif de charpentier. Or le terme grec a une signification plus large : il évoque un artisan travaillant le bois en général (charpente, meubles, outils), mais aussi les métaux ou la pierre, c'est-à-dire capable de participer comme maçon, voire comme architecte, à la construction d'édifices assez importants, comme le rappelle Maurice Sachot, qui ajoute que le terme de charpentier peut alors être synonyme d'homme sage dans le milieu où évolue Jésus.

Une tradition, moins répandue et qui n'a eu qu'une faible postérité, reprend le sens habituel du mot faberfèvre, pour faire de Joseph un forgeron. 

Tag(s) : #Portugal

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :