Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Moscou

sur la Moskva à l'ouest de la Russie,

est la capitale cosmopolite du pays.

Son centre historique est le Kremlin, résidence du Président et complexe abritant les trésors des tsars dans l'Armurerie.

A l'extérieur, la place Rouge est le centre symbolique de la Russie. Le mausolée de Lénine, le Musée historique d'Etat et sa vaste collection, et la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, célèbre pour ses clochers à bulbe colorés, y sont implantés.

Blason de Moscou, Saint Georges terrassant le dragon

Histoire de Moscou

Mais qui se cachent sous ces coiffes blanches

à l'entrée de la Place Rouge ?

Les Missionnaires de la Charité de Mère Teresa, Place Rouge à Moscou

Les Missionnaires de la Charité

forment une congrégation religieuse catholique fondée à Calcutta le 7 octobre 1950 par mère Teresa, religieuse albanaise appartenant jusqu'alors à la congrégation Notre-Dame de Lorette, lauréate du prix Nobel de la paix en 1979.

Les Missionnaires de la Charité de Mère Teresa, Place Rouge à Moscou

Les Missionnaires de la Charité

compte 5 000 religieuses dans 123 pays – cette branche féminine est de loin la plus connue et la plus répandue parmi les autres créations de Mère Teresa.

La branche masculine des Missionnaires de la Charité a été créée en 1963. Développé en Inde, l'ordre compte 420 frères. Présent dans 21 pays sur tous les continents, il s'appuie sur le même charisme que les sœurs.

Au sein de cette branche masculine, les pères missionnaires de la Charité développent, dès 1984, le témoignage de la vie consacrée, l'évangélisation et le ministère sacerdotal auprès des plus nécessiteux dans les lieux où il n'y a pas de prêtres (bidonvilles, hôpitaux, prisons, etc.).

Chez les religieux comme chez les prêtres, des vocations contemplatives se développent en juin 1976. Ils vivent plus en retrait : dans la prière et le jeûne. En 1979, Mère Teresa a créé avec Angelo Devananda Scolozzi, prêtre, une communauté de laïcs contemplatifs, les Frères de la Parole, qui, après avoir disparu a été refondée par François-Thierry de Vregille, prêtre.

Le Père Thierry-François de Vregille, né en 1955 et a été ordonné prêtre en 1990. Il est refondateur de la Fraternité de la Parole, Mère Teresa de Calcutta en était la fondatrice et le Père Angelo Devananda Scolozzi le cofondateur. Il fait partie des Missionnaires de la Miséricorde envoyés par le pape François durant le Jubilé.

Le Père Angelo D. Scolozzi est fondateur des Frères de la Parole. Il a été auprès de Mère Teresa de 1977 à 1997.

Les Missionnaires de la Charité de Mère Teresa, Place Rouge à Moscou

Anjezë Gonxhe Bojaxhiu

en religion

mère Teresa

canonisée par l'Eglise catholique comme sainte Teresa de Calcutta, est une religieuse catholique albanaise naturalisée indienne, missionnaire en Inde, prix Nobel de la paix en 1979.

Née le 26 août 1910 à Üsküb dans l’Empire ottoman (actuellement Skopje en Macédoine du Nord) et morte le 5 septembre 1997 à Calcutta (Inde), elle est surtout connue pour son action personnelle caritative et la fondation d'une congrégation religieuse, les Missionnaires de la Charité qui l'accompagnent et suivent son exemple.

Le Pape Jean-Paul II et Mère Teresa

(Acrylique, 60 × 40 cm)

Arnaud Courlet de Vregille

Tag(s) : #Moscou

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :