Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Moscou

sur la Moskva à l'ouest de la Russie,

est la capitale cosmopolite du pays.

Son centre historique est le Kremlin, résidence du Président et complexe abritant les trésors des tsars dans l'Armurerie.

A l'extérieur, la place Rouge est le centre symbolique de la Russie. Le mausolée de Lénine, le Musée historique d'Etat et sa vaste collection, et la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, célèbre pour ses clochers à bulbe colorés, y sont implantés.

Blason de Moscou, Saint Georges terrassant le dragon

Histoire de Moscou

La galerie d'Etat Tretiakov

est un musée de Moscou

fondé en 1856 par Pavel Tretiakov, industriel et grand amateur d'art.

Anastasiya Yakovlevna Naryshkina et ses enfants,  Galerie Tretiakov (Moscou)

Anastasiya Yakovlevna Naryshkina

(princesse Myshetskaya)

(1680-1723)

avec ses enfants Alexandra Kirillovna et Tatyana Kirillovna

Anastasiya Yakovlevna Naryshkina et ses enfants,  Galerie Tretiakov (Moscou)
Anastasiya Yakovlevna Naryshkina et ses enfants,  Galerie Tretiakov (Moscou)

Le portrait représente l'épouse du premier commandant de St. Pétersbourg (plus tard gouverneur de Moscou K.A.Naryshkin)

Anastasia Yakovlevna Naryshkina

(née princesse Myshetskaya) avec ses filles Tatyana (1704-1755) et Alexandra morte enfant.

La composition statique monumentale et la coloration locale lumineuse du portrait rappellent toujours les méthodes utilisées dans la peinture d'icônes. Le manque de compréhension de l'espace tridimensionnel est une caractéristique de l'art médiéval et est clairement représenté dans ce portrait alors que la figure féminine (que l'artiste a décidé de montrer assise) apparaît étalée sur la toile. Cependant, nous voyons déjà des signes de l'aube de l'art du Nouvel Âge. La robe somptueuse, la pose festive et l'impressionnant chapeau hollandais orné soulignent la noblesse et la haute position sociale de l'héroïne.

Les enfants sont présentés d'une manière intéressante, très typique de l'art du début du XVIIIe siècle. L'artiste ne ressent apparemment pas les caractéristiques spécifiques des enfants et leurs caractéristiques anatomiques et faciales inhérentes. Il les peint comme s'ils étaient de petits adultes, et ce n'est que par l'échelle des figures par rapport à la figurine principale que l'on peut deviner que ce sont des enfants.

Référence

Tag(s) : #Moscou

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :