Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Moscou

sur la Moskva à l'ouest de la Russie,

est la capitale cosmopolite du pays.

Son centre historique est le Kremlin, résidence du Président et complexe abritant les trésors des tsars dans l'Armurerie.

A l'extérieur, la place Rouge est le centre symbolique de la Russie. Le mausolée de Lénine, le Musée historique d'Etat et sa vaste collection, et la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, célèbre pour ses clochers à bulbe colorés, y sont implantés.

Blason de Moscou, Saint Georges terrassant le dragon

Histoire de Moscou

Le kremlin de Moscou

(russe : Московский Кремль, Moskovskiy Kremlʹ),

souvent appelé simplement le Kremlin,

est une forteresse située au cœur de Moscou, capitale de la Russie.

Le Kremlin a été construit entre le XIVe et le XVIIe. C'était la résidence du grand-prince ainsi qu'un centre religieux. 

Cœur du pouvoir politique et religieux de la Fédération de Russie, un kremlin est avant tout une forteresse urbaine.

Remparts du Kremlin de Moscou, Les tours Nikolskaïa, Nabatnaïa et Tsarskaïa.

La tour Nikolskaïa

Appelée aussi la Tour Saint-Nicolas, la Tour Nikolskaïa (Никольская башня) comporte un des points d'entrée du Kremlin à partir de la Place Rouge, qu'elle domine à l'une de ses extrémités ; elle est située à proximité du Musée Historique.

Elle a été construite en 1491 par l'architecte italien Pietro Antonio Solari. Il s'agit de la tour par laquelle Minine et Pojarski pénétrèrent dans le Kremlin.

La Tour Nikolskaïa tient son nom du monastère grec dit Nikolaïevski (ou Saint-Nicolas) maintenant disparu.

En 1806, elle fut reconstruite dans un style néo-gothique par l'architecte Karl Rossi. En

1812, sa partie supérieure fut détruite par les Français. Elle fut restaurée en 1816 par l'architecte Joseph Beauvais. Elle fut à nouveau sévèrement endommagée par un tir d'artillerie en 1917 et une fois de plus restaurée par Nikolaï Markovnikov.

En 1935, les autorités soviétiques la firent surmonter d'une étoile rouge, symbole de communisme. Sa hauteur totale actuelle est de 70,4 m.

Remparts du Kremlin de Moscou, Les tours Nikolskaïa, Nabatnaïa et Tsarskaïa.
Remparts du Kremlin de Moscou, Les tours Nikolskaïa, Nabatnaïa et Tsarskaïa.
Remparts du Kremlin de Moscou, Les tours Nikolskaïa, Nabatnaïa et Tsarskaïa.

Tours Tsarskaïa et Nabatnaïa.

Remparts du Kremlin de Moscou, Les tours Nikolskaïa, Nabatnaïa et Tsarskaïa.

La tour Tsarskaïa

Appelée aussi la Tour du Tsar, la Tour Tsarskaïa (Царская башня) est la tour la plus petite du Kremlin.

Elle a été construite en 1680, directement sur la muraille, pour une hauteur totale de 15 mètres. Elle tire son nom de ce que, sur une tour de bois construite à cet endroit, le tsar Ivan IV regardait les exécutions qui avaient lieu sur la place de la décollation, ou en général la Place Rouge lorsqu'il s'y produisait quelque événement.

Photo internet

Photo internet

La tour Nabatnaïa

Appelée aussi la Tour du Tocsin, la Tour Nabatnaïa (Набатная башня), construite en 1495, est celle d'où le tocsin était sonné lorsque les rondes apercevaient des feux ou des fumées laissant supposer l'approche d'ennemis.

En 1771, lors de la "Révolte de la Peste", la cloche du tocsin servit de signal de ralliement aux insurgés. Catherine II décida de punir la cloche et lui fit "ôter la langue".

De nos jours, la cloche du tocsin, fondue par Ivan Motorine (l'un des créateurs de la cloche-princesse), est conservée au musée du Palais des Armures.

Remparts du Kremlin de Moscou, Les tours Nikolskaïa, Nabatnaïa et Tsarskaïa.
Remparts du Kremlin de Moscou, Les tours Nikolskaïa, Nabatnaïa et Tsarskaïa.
Tag(s) : #Moscou

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :