Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Coimbra

est une ville fluviale du Portugal, ancienne capitale du pays, qui abrite une vieille ville médiévale bien conservée et une université historique.

Blason

Le serpent, c'est l'emblème de l'écu d'Ataces, roi des Alains, fondateur de Coïmbra. Le lion, c'est l'emblème d'Hermenerico, roi vainqueur des Suèves. La Vierge couronnée, c'est sa fille Cindazunda. La coupe c'est le symbole des symbole des cérémonies de son mariage avec Ataces, qui avait été le prix de la réconciliation des deux rois.

Portes de la bibliothèque et de la chapelle St Michel, cour de l’Université de Coimbra (Portugal)

L'université de Coimbra

est une université portugaise publique située à Coimbra, Portugal.

C'est une des plus anciennes universités en exercice en Europe et dans le monde, la plus ancienne du pays, et un des plus importants organismes de recherche et d'enseignement supérieur du Portugal.

Créée en 1290 à l’initiative du roi Denis Ier de Portugal avec bulle pontificale de Nicolas IV, l’université, fonctionnant d’abord à Lisbonne, connu à l’époque comme Etude générale, est transféré á Coimbra en 1308 et après plusieurs changements entre les deux villes, elle s’installe définitivement sur le bord du Mondego en 1537, dans les espaces cédés par Jean III (roi de Portugal, 1502-1557) pour son accommodation.

Jusqu'au XXe siècle, Coimbra est le seul pôle universitaire du monde lusophone. Ce monopole permettait aux autorités portugaises de garder une emprise sur l'idéologie dominante.

Porte de la bibliothèque Joanina

  Les travaux de construction de l’édifice de la bibliothèque Joanina de Coimbra ont débuté en 1717 et pris fin en 1728, sous le règne de Dom João V.

Les premiers ouvrages ont été accueilli au milieu du XVIIIe siècle et la collection abrite désormais des ouvrages datant du XVIe au XVIIIe siècles. Les trois étages en chêne de la bibliothèque contiennent près de 200 000 volumes, protégés par une atmosphère stable.

 Les livres ont encore un autre allié dans cette lutte quotidienne pour la conservation; En fait, à l'intérieur de la bibliothèque, il y a une colonie de chauves-souris qui, la nuit, se nourrissent des divers insectes qui apparaissent ici, protégeant ainsi tous ces volumes des attaques.

 

Portes de la bibliothèque et de la chapelle St Michel, cour de l’Université de Coimbra (Portugal)
Portes de la bibliothèque et de la chapelle St Michel, cour de l’Université de Coimbra (Portugal)

Blason de la famille de Coïmbra

D'argent à cinq écussons d'azur rangés et apointés en croix chargés chacun de trois besants d'argent, à une bordure de gueules chargée en alternance d'un château de trois tours d'or, fenestré et portillé d'azur et d'une fleur de lys au pied nourri de sinople mouvante de l'intérieur de la bordure

Portes de la bibliothèque et de la chapelle St Michel, cour de l’Université de Coimbra (Portugal)

Porte de la chapelle St Michel

La chapelle de l’Université de Coimbra remonte au XVIe siècle, probablement construite dans le style manuélin (*) sur ​​une ancienne chapelle du XIIe siècle.

La chapelle royale dédiée à Saint Michel était le siège de la confrérie des professeurs et des étudiants sous l’invocation de Notre- Dame de la Lumière.

Sa structure architecturale est manuélin, un style décoratif essentiellement visible dans les grandes fenêtres de la nef et du transept.

Portes de la bibliothèque et de la chapelle St Michel, cour de l’Université de Coimbra (Portugal)
Portes de la bibliothèque et de la chapelle St Michel, cour de l’Université de Coimbra (Portugal)
Portes de la bibliothèque et de la chapelle St Michel, cour de l’Université de Coimbra (Portugal)
Portes de la bibliothèque et de la chapelle St Michel, cour de l’Université de Coimbra (Portugal)

(*)  Style manuélin

Le style manuélin ou art manuélin est un terme adopté au XIXsiècle afin de désigner l’esprit créatif portugais qui s'est développé sous le règne du roi Manuel Ier du Portugal à la fin du XVe siècle.

Tag(s) : #Portugal

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :