Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Fécamp

est une commune située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Ancien port morutier sur le littoral du pays de Caux, Fécamp se trouve dans la valleuse (dépression du terrain permettant l'accès à la mer) de la Valmont, sur la côte d'Albâtre.

De sinople aux trois tentes d’argent ouvertes du champ, celle de la pointe plus haute, au chef cousu d’azur chargé d’un faucon essorant, tenant dans ses serres une corne d’abondance, d’où s’échappent des graines brochant sur le champ, le tout d’argent.

 

Palais de la Bénédictine

 

Musée d'Art ancien

Sainte femme avec trois jeunes enfants à ses pieds

 

 

Sainte femme avec trois enfants, palais de la Bénédictine (Fécamp)
Sainte femme avec trois enfants, palais de la Bénédictine (Fécamp)

Sainte Sophie ou Sainte Sophie de Rome

est une martyr chrétienne suppliciée à Rome vers 137. 

Issue d'une riche famille romaine, elle éleva ses trois filles dans la religion du Christ et la crainte de Dieu. Les noms grecs de ses trois filles, Pistis, Elpis et Agapi ont été traduit en français et en russe : ce sont respectivement Foi (ou Véra),Espérance (ou Nadège) et Agapé (Charité, Liouba).

A Rome, sainte Sophie visitait les églises chaque dimanche et gagnait une multitude de femmes au christianisme. Selon la légende — probablement fondée sur des faits historiques — les jeunes filles et leur mère furent capturées, vers 137, par les troupes de l’empereur, aux oreilles duquel était parvenue la renommée de leur piété et de leur vertu.

Emerveillé par la beauté des enfants, l’empereur Hadrien voulut les adopter mais elles et leur mère refusèrent. Stupéfait de constater leur fermeté dans la foi malgré leur jeune âge, l’empereur fit comparaître les filles séparément, pensant que c’était par émulation mutuelle qu’elles osaient ainsi lui tenir tête. Rendu furieux par leur réponses et leur refus de renoncer à leur religion, l’empereur décida de les mettre à mort. Sophie encouragea ses trois filles — Foi, Espérance et Charité — durant leur supplice et mourut la dernière.

Référence

La bienheureuse Ide

ou

Ida de Boulogne (ou Ide de Lorraine),

née vers 1040 en Ardennes et morte en 1113 est fille de Godefroi II le Barbu, duc de Basse-Lotharingie, et de Doda.

Descendante de Charlemagne et nièce du Pape Etienne XI, elle épouse le Comte Eustache de Boulogne qui sauve la vie de Guillaume le Conquérant lors de la bataille d'Hastings.

Belle-sœur de Geoffroy, évêque de Paris et chancelier du roi de France Philippe Ier, son influence politique est considérable.

Ses fils, Godefroy de Bouillon et Baudouin sont les premiers rois francs de Jérusalem.

Sa petite fille Mathilde monte sur le trône d'Angleterre.

Entre la Croix et l'Epée, elle bâtit des cathédrales vénère le précieux sang du Christ et sera canonisée.

Référence 

Tag(s) : #Fécamp

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :