Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Conflans-Sainte-Honorine
est une commune du département des Yvelines, région Île-de-France.
Elle est considérée comme la capitale française de la batellerie.
Tous les ans au mois de juin est célébrée une fête intitulée  
Pardon national de la batellerie.
 

Blason de Conflans

De gueules au pairle d'argent, au chef cousu d'azur semé de fleurs de lys d'or.

 

Aquamoteur du Pont-Neuf et canot d'apparat de l'amiral de La Grandière

Le musée de la batellerie et des voies navigables de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines)

est un musée municipal, mais à vocation nationale, consacré à la batellerie, aux bateaux fluviaux et aux voies navigables.

Le musée se trouve dans le château du Prieuré, sur les hauteurs de Conflans-Sainte-Honorine.

Aquamoteur du Pont-Neuf

Aquamoteur du Pont-Neuf et canot d'apparat de l'amiral de La Grandière

 

Aquamoteur du Pont-Neuf et canot d'apparat de l'amiral de La Grandière

Canot d'apparat de l'amiral de La Grandière

Aquamoteur du Pont-Neuf et canot d'apparat de l'amiral de La Grandière

 

Pierre-Paul de La Grandière

est un amiral français né le à Redon (Ille-et-Vilaine) et mort à Quimper le .

L'amiral par Mascré-Souville

Pierre-Paul de la Grandière se distingua très tôt comme lieutenant de vaisseau à la station du Brésil et de La Plata.

Promu capitaine de frégate en 1840, il fut nommé membre de la Commission du matériel d'artillerie. Il reçut plusieurs commandements au Levant puis à la station du Brésil. Après un passage à l'Arsenal d'Indret en 1844, il reprend d'autres commandements. On le voit aide de camp du Préfet Maritime de Brest en 1846. Il commande le Méléagre à Terre-Neuve en 1849, année qui le voit promu capitaine de vaisseau.

A la Division Navale du Pacifique en 1853, il prit une part active à la campagne du Kamtchatka.

Rentré en France en 1856, il passe au Dépôt des Cartes et Plans puis prit le commandement du vaisseau Breslaw en 1859 en mer Adriatique pendant la campagne d'Italie.

Après avoir reçu le commandement de la Division Navale de Syrie, il passe Contre-Amiral en décembre 1861, major général à Cherbourg puis à Brest en 1862.

C'est en mai 1863 qu'il fut nommé Gouverneur de la Cochinchine. Vice-Amiral en septembre 1865, La Grandière fit preuve dans ces fonctions des plus grandes qualités tant d'administrateur que d'économiste, et figure parmi les plus remarquables de tous les Amiraux-Gouverneurs qui se succédèrent à Saïgon. Il supervisa à ce titre avec une grande clairvoyance l'expédition en Corée de l'Amiral Pierre-Gustave Rozé en 1866. Il rentra en France en 1868 et fut Préfet Maritime à Toulon en 1870.

Référence

Tag(s) : #Batellerie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :