Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 20/08/2017

      vous avez été

         1 169 179  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 06:59

 

Le château de Fontainebleau

a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III.

Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge.

Entouré d'un vaste parc et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques.

Les premières traces d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

 

La salle de bal

dite parfois galerie Henri II,

longue de 30 m et large de 10 m, a une superficie qui dépasse 300 m2. A l'origine (sous François Ier), elle était une simple loggia (réalisée sous la direction de Gilles Le Breton) qui ouvrait sur la cour Ovale et les jardins, et qui devait être couverte d'une voûte en berceau, comme en attestent les piles de consoles de retombée des arcs.

François Ier puis Henri II décident de la transformer en une grande salle de réception et d'apparat pour y organiser les fêtes royales.

La salle de bal, château de Fontainebleau
La salle de bal, château de Fontainebleau
La salle de bal, château de Fontainebleau

Plafond à caissons

par Philibert de l'Orme, également connu sous son nom de Delorme, architecte français de la Renaissance né à Lyon vers 1514 et mort le 8 janvier 1570 à Paris.

La salle de bal, château de Fontainebleau

La cheminée

 (dessinée par Philibert Delorme)

repose sur deux atlantes en bronze moulé représentant des satyres, moulages d'antiques conservés au musée du Capitole, peints et dorés en 1556 par Guillaume Rondel. Fondus à la Révolution, ils ont été refaits à Rome en 1966. Entre temps, ils furent remplacés en 1805 par des colonnes en plâtre de Percier et Fontaine.

La cheminée est également décorée du chiffre H de Henri II mêlé aux deux C entrecroisés de Catherine de Médicis, ainsi que des représentations d'arcs, de flèches, de carquois, de fleurs de lys et des emblèmes de l'ordre de Saint-Michel.

La salle de bal, château de Fontainebleau

Les Atlantes

 

 

 

Diane

Dessins réalisés par le Primatice (*) et exécutées  en fresque par Niccolo Dell'abate, peintre italien de la Renaissance tardive, né en 1509 ou 1512 à Modène (Italie), mort en 1571 à Fontainebleau, en France.

(*) Francesco Primaticcio, dit Le Primatice (né en 1504 Bologne, alors dans les Etats pontificaux et mort à Paris en 1570) est un peintre, architecte et sculpteur italien de la Renaissance tardive.

La salle de bal, château de Fontainebleau

Diane conduisant un char attelé de dragons.

La salle de bal, château de Fontainebleau
La salle de bal, château de Fontainebleau
La salle de bal, château de Fontainebleau

 

Chiffre H de Henri II mêlé aux deux C entrecroisés de Catherine de Médicis

 

Le H de Henri II

 

Tribune de la salle de bal

La salle de bal, château de Fontainebleau

Partager cet article

Repost 0
Published by cbx41 - dans Fontainebleau
commenter cet article

commentaires