Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 21/10/2017

      vous avez été

         1 173 729   

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 06:58

 

La station balnéaire d'Islantilla

sur la Costa de la Luz

se situe entre La Antilla et Isla Cristina, villes du sud de l'Andalousie.

Elle a été construite dans les années 90 pour être une référence dans le tourisme balnéaire de la province d’Huelva.

Son nom provient de la concaténation de ses deux voisines, Antilla et Isla Cristina.

Sa partie ouest est composée de complexes hôteliers en front de mer.

Le centre d’Islantilla est typique avec sa petite église, une petite plage de sable et quelques barques de pêcheurs directement sur le sable.

Juan Salcedo, Deux mains (Islantilla, Andalousie)

Sculpture de Juan Salcedo

à l'entrée du centre commercial d'Islantilla

Juan Salcedo, Deux mains (Islantilla, Andalousie)
Juan Salcedo, Deux mains (Islantilla, Andalousie)

Doris Salcedo,

née en 1958 à Bogota, en Colombie,

est une plasticienne colombienne réalisant des interventions et des installations in situ.

Doris Salcedo a étudié aux Beaux-Arts de l'Université Jorge Tadeo Lozano.

A la fin des années 1970, elle se rend au Nicaragua pour contribuer à la cause sandiniste, mais sur place, elle juge que la révolution n'est peut-être pas la voie à suivre.

En 1981, elle obtient une bourse de l'Institut colombien de financement et d'études techniques à l'étranger qui lui permet de s'inscrire à l'université de New York pour étudier la sculpture. Puis, en 1984, elle obtient le poste d'assistante du conservateur du Musée d'art moderne de New York.

Sa première exposition a lieu à Boston en 1992.

A Bogotá, elle donne des cours à l'Université nationale de Colombie ainsi qu'à l'université des Andes (établissement privé).

 Je ne travaille pas le bronze ou le marbre, mais des matériaux plus ordinaires. Ils vous montrent à quel point l'être humain peut être fragile. Je parle de la fragilité d'une caresse passagère. Si nous étions capables de comprendre cette fragilité inhérente à la vie, nous serions peut-être de meilleurs êtres humains.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cbx41 - dans Andalousie
commenter cet article

commentaires

Josiane 15/06/2017 10:55

J'aime !