Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 24/05/2017

      vous avez été

         1 163 818  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 06:56

 

Pise

(en italien Pisa)

est une ville italienne d'environ 89 620 habitants, chef-lieu de la province de même nom en Toscane.

Elle est célèbre dans le monde principalement pour sa tour penchée.

Elle est traversée par le fleuve Arno et située sur la via Aurelia.

Son histoire >>> Pise

 

Son drapeau

La cathédrale Notre-Dame de l'Assomption de Pise

(en italien : Cattedrale di Santa Maria Assunta)

se trouve sur la Piazza dei Miracoli (Piazza Del Duomo), à Pise en Italie, où elle est le centre d'un ensemble monumental.

Sainte Bona de Pise

Sainte Patronne des hôtesses de l'air

1155-1207

Sainte Bona est né en 1156 dans une famille modeste habitant l'antique quartier de San Martino de Pise (Italie).A l'âge de quatorze ans, elle accomplit son premier pèlerinage en Terre Sainte. Elle rentre en Italie en 1174 après avoir vécu une épreuve qui renforce sa foi.

C'est au cours de cette même année que commença la construction de ce qui deviendra plus tard la Tour Penchée.

Une vision mystique la conduira à se joindre à un groupe de pèlerins en partance pour Saint Jacques de Compostelle. A cette époque, les chemins de ces pèlerinages étaient interminables, aventureux et parfois même dangereux. Bona, grâce à ses dons spirituels et pratiques, devint bientôt la référence matérielle et morale pour ses compagnons pèlerins. Cette expérience la convaincra rapidement du besoin d'une personne qui puisse servir de guide et de référence pour les pèlerins sur ces sentiers et décide alors d'accomplir désormais cette tâche. Après ce premier pèlerinage, Bona accompagnera encore huit fois les pèlerins sur les longs et tortueux chemins de Saint Jacques. En réalisant combien la difficulté était grande, ainsi que le temps que ces pèlerinages devaient prendre, car, au Moyen Age, ils étaient entièrement accomplis à pied, nous pouvons dire que Bona a consacré sa vie à cette mission.

Approchant la cinquantaine, fatiguée par ses incessant pèlerinages, Bona rentre à Pise, où, après deux ans de repos et de prière, elle repartit, seule, accomplir un autre pèlerinage vers Santiago. Elle le réalisera en prenant un " en-vol " miraculeux vers Saint Jacques de Compostelle.

Sainte Bona est la patronne des hôtesses de l'air, des agents de bord, des messagers, des guides, des pèlerins et des voyageurs en général.

Ses reliques sont conservés dans l'église de San Martino di Pisa, et son tombeau est dans le cimetièrel de la Cathédrale de Pise.

Référence

Investiture de Sainte Bona de Pise, tableau d'Antonio Cavallucci
Investiture de Sainte Bona de Pise, tableau d'Antonio Cavallucci

Antonio Cavallucci

(21 août 1752 - 18 novembre 1795)

est un peintre italien du XVIIIe siècle, représentant du baroque tardif.

Sa première œuvre connue date du milieu des années 1760. Il s’agit d’une frise peinte dans la Casa Cavallucci à Sermoneta. Son premier portrait est celui de son bienfaiteur, le duc Francesco Caetani. Ce tableau, disparu depuis, est connu grâce à une estampe réalisée en 1772 par Pietro Leone Bombelli (1737-1809).

En 1776, il reçoit sa première commande importante : la décoration de cinq salles d’audience du palais Caetani à Rome. Il peint des scènes mythologiques et allégoriques illustrant la thématique propre à chacune des cinq pièces. Il s'oriente vers un style néo-classique et se rapproche davantage des peintres classiques du XVIsiècle.

Au début des années 1780, il peint plusieurs portraits, comme ceux de Francesco Caetani et Teresa Cortini, duchesse de Sermoneta.

L’origine de la musique est probablement la peinture la plus importante du milieu de sa carrière. Ce tableau est inspiré du livre " Iconologica " de Cesare Ripa. Il reçoit de nombreuses commandes, via son nouveau mécène, le Cardinal Romualdo Braschi-Onesti (1753-1817), neveu du pape Pie VI.

En 1788, il peint le portrait de son nouveau bienfaiteur et du pape. Il est aussi l’auteur d’un des rares portraits de saint Benoît Joseph Labre. Sa réputation grandit de plus en plus. Il est intronisé dans la prestigieuse Accademia di San Luca en 1786, dans l’Academy of Arcadia en 1788, et dans la Congregazione dei Virtuosi al Pantheon la même année. Il est l’un des peintres les plus demandés de Rome. Il travaille, les dernières années de sa vie, pour le cardinal Francesco Saverio Zelada, décorant l'église San Martino ai Monti à Rome, dont le cardinal est titulaire.

Vitraux de la cathédrale

Partager cet article

Repost 0
Published by cbx41 - dans Pise
commenter cet article

commentaires

Josiane 25/08/2016 12:21

J'ai appris car je ne connaissais pas cette histoire de Sainte Bona.
Bonne après midi.