Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 22/09/2017

      vous avez été

         1 171 380  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 06:56

 

Caen

est une ville du nord-ouest de la France, chef-lieu de la région Basse-Normandie, préfecture du département du Calvados, traversée par l’Orne.

 

545px-Blason ville fr Caen (Calvados) (Orn ext) svg

 De gueules au château donjonné d'une tour crénelée d'or, le tout ouvert, ajouré et maçonné de sable. 

Devise de la ville de Caen : 

 Un Dieu, un Roy. Une Foy, une Loy.

 L'ordre des chanoines réguliers de Prémontré,

appelé couramment prémontrés, plus rarement norbertins,

est un ordre canonial catholique fondé par saint Norbert de Xanten (1080 - 1134)au début du XIIe siècle.

La désignation o.praem. (Ordo Praemonstratensis) est apposée à la suite des noms des religieux prémontrés.

Les prémontrés ont une double mission : l'apostolat, en tant que clercs, c'est-à-dire l'action auprès des fidèles dans les paroisses, et l'Office divin, comme les moines. Cette double mission répond à la devise augustine sanctitatem et clericatum (de sainteté et d'apostolat).

Ils sont parfois considérés comme des précurseurs des ordres mendiants.

Jean II Restout, portrait d'un prémontré
Jean II Restout, portrait d'un prémontré

 

Jean Restout, dit Jean II Restout ou Jean Restout le jeune,

né à Rouen, le et mort à Paris le ,

est un peintre rococo français.

Issu d’une grande famille de peintres dont l’activité s’étend sur plusieurs générations, Jean II Restout reçoit un premier enseignement de son père à Rouen, puis, à l’âge de quinze ans, va à Paris où il intègre l’atelier de son oncle Jean Jouvenet.

A la mort de celui-ci, Restout entre à l’Académie royale de peinture et sculpture pour y poursuivre sa formation.

Grand prix de Rome en 1717 avec Vénus demandant à Vulcain des armes pour Enée (localisation inconnue), Restout choisit cependant, comme l’avait fait son oncle, de ne pas partir pour l’Italie et de poursuivre sa carrière à Paris. L’une de ses premières commandes officielles est un ensemble de tableaux représentant des scènes des Actes des Apôtres pour l’église Saint-Germain-des-Prés, qu’il exécute entre 1716 et 1720, année de sa réception à l’Académie. Par la suite, il développe une grande clientèle religieuse et sera un des artistes les plus appréciés de son temps.

Gravissant les échelons successifs de l’Académie, il en sera directeur puis chancelier en 1761. Son enseignement et ses œuvres, visibles dans de nombreux églises parisiennes, influenceront toute une génération de jeunes artistes français.

Il fut élu aussi associé des académies de Rouen en 1748 et de Caen en 1749.

Partager cet article

Repost 0

commentaires