Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 17/11/2017

      vous avez été

         1 176 164   

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 06:59

 

Caen

est une ville du nord-ouest de la France, chef-lieu de la région Basse-Normandie, préfecture du département du Calvados, traversée par l’Orne.

 

545px-Blason ville fr Caen (Calvados) (Orn ext) svg

 De gueules au château donjonné d'une tour crénelée d'or, le tout ouvert, ajouré et maçonné de sable. 

Devise de la ville de Caen : 

 Un Dieu, un Roy. Une Foy, une Loy.

 

Situé au cœur du château de Guillaume le Conquérant, dans un bâtiment contemporain,

Le musée des Beaux-Arts de Caen

compte parmi les musées les plus importants de France en matière de peinture européenne des XVIe et XVIIsiècles (France, Italie, Flandres, Hollande), tandis que sa collection de gravures en fait l'un des lieux incontournables.

Pastorale, huile sur toile de Ker-Xavier Roussel
Pastorale, huile sur toile de Ker-Xavier Roussel

 

François Xavier Roussel

(1867-1944),
dit Ker-Xavier Roussel,
est un artiste peintre français. Il fait partie du groupe des Nabis.
Au moment où il faisait ses études à Paris au lycée Condorcet, Roussel a connu Vuillard, Maurice Denis et Lugné-Poe. Après un passage à l'école des Beaux-Arts, il fréquente l'académie Julian où il retrouve les futurs nabis. Il participe tout naturellement à leur première exposition chez Le Barc de Boutteville, en 1891. Son œuvre se distingue alors assez peu de celle de ses amis Seguin, Bonnard, ou Vuillard dont il épouse la sœur en 1893 : dessin stylisé, découpage de la toile par arabesques en grandes surfaces, formes plates... Toutefois Roussel s'éloigne assez vite de l'intimisme d'un Vuillard pour adopter un style plus simple et plus monumental qui n'est pas sans rapport avec celui de Puvis de Chavannes (Réunion de dames, 1894). En 1899, il quitte Paris pour s'installer définitivement à L'Étang-la-Ville, en bordure de la forêt de Marly. À partir de là, son œuvre connaît une évolution sensiblement différente, que l'on voit assez bien s'amorcer dans l'Album du paysage, suite de lithographies commandées par Vollard (1899) : c'est le retour à la nature, à l'étude de la figure dans le paysage et à des effets de lumière, que favorise aussi l'emploi nouveau du pastel. Jusqu'en 1944, ce sera alors la longue suite des scènes mythologiques, qui se réfèrent à la tradition de Poussin ou de Claude Lorrain, mais transposées dans la lumière impressionniste de la côte d'Azur ou de l'Île-de-France (L'Été, 1910, musée de Brême). Roussel peint plusieurs ensembles décoratifs importants pour le théâtre des Champs-Élysées (1913), pour le musée de Winterthur (1914-1918), pour le palais des Nations à Genève (1936) et pour le palais de Chaillot (1937). Une place particulière doit être faite à l'œuvre gravé (illustrations pour l'écrivain Maurice de Guérin, 1932).
Jean-Paul Bouillon, Encyclopaedia universalis

Autres tableaux au musée Maurice Denis

>>> Fontaine de Jouvence

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Josiane. 14/04/2016 19:44

De belles couleurs !