Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 19/10/2017

      vous avez été

         1 173 567   

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 06:55

 

Caen

est une ville du nord-ouest de la France, chef-lieu de la région Basse-Normandie, préfecture du département du Calvados, traversée par l’Orne.

 

545px-Blason ville fr Caen (Calvados) (Orn ext) svg

 De gueules au château donjonné d'une tour crénelée d'or, le tout ouvert, ajouré et maçonné de sable. 

Devise de la ville de Caen : 

 Un Dieu, un Roy. Une Foy, une Loy.

 

Situé au cœur du château de Guillaume le Conquérant, dans un bâtiment contemporain,

Le musée des Beaux-Arts de Caen

compte parmi les musées les plus importants de France en matière de peinture européenne des XVIe et XVIIsiècles (France, Italie, Flandres, Hollande), tandis que sa collection de gravures en fait l'un des lieux incontournables.

 huile sur toile de Zoran Mušič
 huile sur toile de Zoran Mušič

 

Zoran Mušič,

né le à Bukovica, hameau de Gorica (Gorizia), ville aujourd'hui traversée par la frontière italo-slovène et qui fait alors partie de l'empire austro-hongrois, et mort le à Venise,

est un peintre et graveur slovène de la nouvelle Ecole de Paris.

Après des études aux Beaux-arts de Zagreb (1930-1935), il voyagea en Italie, en Espagne et à Paris.

Il effectua des copies de tableaux de Goya et du Greco, au musée du Prado.

Sa première exposition personnelle eut lieu en 1938.
En 1944, il fut arrêté par la Gestapo et déporté à Dachau. Cette période de captivité et de souffrance détermina tout son oeuvre à venir. Lors de sa captivité, il réalisa au risque de sa vie, une centaine de dessins décrivant ce qu'il voyait, c'est-à-dire l'indescriptible.

Zoran Music fut saisi par une incroyable frénésie de dessiner, peut-être sa seule issue pour s'en sortir.

Il dessina la vie au camp, "une vie de tous les jours dans un brouillard, ombres et fantômes bougent".
Au sortir de cette douloureuse expérience, il fit des séjours réguliers à Venise et en Suisse puis s'installa à Paris en 1952. Il réalisa entre autres de nombreuses vues de Venise (lagune, architecture) dans une palette Terre de Sienne aux tons doux et brumeux.
En 1995, il a fait partie de la sélection pour le centenaire de la Biennale de Venise.

Partager cet article

Repost 0

commentaires