Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 21/07/2017

      vous avez été

         1 167 359  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 07:57

 

Ternay

est une commune du département du Rhône en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle fait partie des communes dites de l'Est lyonnais.

Ternay, site clunisien

Le nom de Ternay apparaît pour la première fois au Xe siècle dans les Chartes de Cluny. L’église paroissiale, qui date du XIIe siècle, est en fait celle de l’ancien prieuré bénédictin fondé par des moines de l’abbaye de Communay.

Bâtie à l’origine sur un promontoire dominant la vallée du Rhône, la petite cité suit la bonne pente, celle d’un développement mesuré, qui exclut les grands ensembles et s’attache à répartir harmonieusement les espaces de vie et de verdure. Les vingt-cinq hectares boisés du Grand Clos et l’île de la Table-Ronde, habitat protégé des castors, témoignent avec d’autres sites de cette permanence de la nature.

Ternay, site clunisien

Eglise romane Saint-Mayol

du XIIe siècle.

​La construction de l’église de Ternay débute dans la deuxième moitié du XIe siècle (de 1050 à 1100). Elle abrite du mobilier remarquable, une statue de la Vierge du XIIe siècle (attribuée à Berilon, sculpteur viennois) et décapitée sous la Révolution, une statue de Saint Mayol et de la Vierge datant du XIXe siècle, une croix classée et une cheminée dans le transept nord.

 

 Saint Maïeul ou Mayol 

(906 env.-994)

Né en Provence, d'une grande famille, Maïeul se réfugia à Mâcon, ses domaines ayant été ravagés par les Sarrasins. Il étudia à Lyon, puis devint archidiacre de Mâcon. Il entra à Cluny, où, quelques années plus tard, en 948, l'abbé Aymar, devenu presque aveugle, se l'adjoignit et le fit élire abbé. Maïeul continua l'œuvre de réforme des monastères commencée par ses prédécesseurs, et il enrichit considérablement le patrimoine de Cluny.

Il entretint des relations suivies avec les empereurs de Germanie Otton Ier (mort en 973) et Otton II (mort en 983) ; ce dernier aurait voulu le faire élire pape. Hugues Capet et son frère, le duc de Bourgogne Henri, ainsi que de nombreux seigneurs montraient aussi la plus grande déférence à l'abbé de Cluny, qui en profita pour leur arracher des monastères et y mettre des abbés réguliers. Maïeul jouit durant sa vie d'une autorité et d'une renommée de sainteté exceptionnelles. En 991, il fit élire son successeur Odilon.

Maïeul mourut à Souvigny (Allier). Son culte fut très populaire au Moyen Âge.

Jacques Dubois

Ternay, site clunisien
Ternay, site clunisien
Ternay, site clunisien

Puits fleuri​

Ternay, site clunisien

Le sarcophage romain

Ternay, site clunisien
Ternay, site clunisien
Ternay, site clunisien
Ternay, site clunisien

Bassin aux lis d'eau

Ternay, site clunisien
Ternay, site clunisien

Hommage aux anciens combattants​

Ternay, site clunisien
Ternay, site clunisien

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Josiane 31/01/2016 11:57

un endroit que je ne connais pas du tout !
Bon dimanche bien arrosé par ici