Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 21/07/2017

      vous avez été

         1 167 359  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 07:55

 

Vienne

est une commune située au sud-est de la France, au confluent du Rhône et de la Gère, dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes.

La richesse et la diversité de son histoire ont hissé Vienne au rang  de Ville d’art et d’histoire.

Blason de la ville de Vienne

(peinture murale, cour de l'Hôtel de Ville de Vienne).

Janvier 2007, Photo AV Monteux

 

 Jardin du 8 mai 1945

Ce jardin est un lieu de promenade agrémentée de pièces d'eau, de massifs floraux et d'arbres exotiques, créé entre 1895 et 1897.

Une voie romaine bordée d'un trottoir y est découverte, en 1895, datant peut-être du Ier siècle. Elle conduisait aux grands entrepôts construits sur les berges du Rhône.

La voie romaine​

Monument à Michel Servet  et Voie romaine, jardin du 8 mai 1945 à Vienne (Isère)
Monument à Michel Servet  et Voie romaine, jardin du 8 mai 1945 à Vienne (Isère)
Monument à Michel Servet  et Voie romaine, jardin du 8 mai 1945 à Vienne (Isère)

Vestiges romains

Monument à Michel Servet  et Voie romaine, jardin du 8 mai 1945 à Vienne (Isère)

 Monument à Michel Servet

Sculpture en pierre d'Euville (Meuse) par Joseph Bernard (1866-1931)

Michel Servet (vers 1509 - 1553) est à la fois un grand médecin (il découvrit la façon dont le sang passe dans les poumons pour s'oxygéner), un théologien et philosophe dont l’indépendance d’esprit lui a coûté la vie. 

Espagnol, il voyage beaucoup en Europe, d’abord pour étudier (Droit, Géographie, Médecine, Théologie), ensuite pour échapper aux autorités religieuses, catholiques comme protestantes, qui condamnent ses écrits.

Vers 1540, il finit par s’installer à Vienne comme médecin, car il bénéficie de la protection de l’archevêque de la ville, Pierre Palmier. Mais il continue de publier anonymement des ouvrages de théologie, considérés comme hérétiques. Il est démasqué, grâce aux preuves fournies par Calvin, le réformateur protestant de Genève,  qui voue une telle haine à Michel Servet qu’il collabore avec l’Inquisition catholique de Lyon.

Servet est arrêté mais s’échappe de prison, bénéficiant sans doute de quelque complaisance.  De manière étonnante, il part à Genève, où Calvin le fait immédiatement arrêter et condamner par le Grand Conseil à être brûlé vif.

Monument à Michel Servet  et Voie romaine, jardin du 8 mai 1945 à Vienne (Isère)
Sur un haut piédestal, est placé Michel Servet, les mains attachées dans le dos, les jambes et les doigts de pieds crispés de douleur.

Sur un haut piédestal, est placé Michel Servet, les mains attachées dans le dos, les jambes et les doigts de pieds crispés de douleur.

A gauche, est placé  le Groupe de la Jeunesse et de la Raison : la Raison est la femme enveloppée d’une grande draperie qui s’avance pour protéger le couple de la Jeunesse : ces deux jeunes gens au visage serein, qui regardent au loin, sont l’image d’une humanité nouvelle qui, guidée par la raison, regarde l’avenir avec confiance. L’histoire du XXe siècle viendra cruellement démentir cet optimisme.
A gauche, est placé  le Groupe de la Jeunesse et de la Raison : la Raison est la femme enveloppée d’une grande draperie qui s’avance pour protéger le couple de la Jeunesse : ces deux jeunes gens au visage serein, qui regardent au loin, sont l’image d’une humanité nouvelle qui, guidée par la raison, regarde l’avenir avec confiance. L’histoire du XXe siècle viendra cruellement démentir cet optimisme.

A gauche, est placé le Groupe de la Jeunesse et de la Raison : la Raison est la femme enveloppée d’une grande draperie qui s’avance pour protéger le couple de la Jeunesse : ces deux jeunes gens au visage serein, qui regardent au loin, sont l’image d’une humanité nouvelle qui, guidée par la raison, regarde l’avenir avec confiance. L’histoire du XXe siècle viendra cruellement démentir cet optimisme.

A droite du monument, figure le Remords, symboliquement de dos et en retrait, dont le sculpteur a accentué la largeur du dos. Le visage douloureux appuyé sur le bras replié montre son accablement.
A droite du monument, figure le Remords, symboliquement de dos et en retrait, dont le sculpteur a accentué la largeur du dos. Le visage douloureux appuyé sur le bras replié montre son accablement.
A droite du monument, figure le Remords, symboliquement de dos et en retrait, dont le sculpteur a accentué la largeur du dos. Le visage douloureux appuyé sur le bras replié montre son accablement.

A droite du monument, figure le Remords, symboliquement de dos et en retrait, dont le sculpteur a accentué la largeur du dos. Le visage douloureux appuyé sur le bras replié montre son accablement.

Monument à Michel Servet  et Voie romaine, jardin du 8 mai 1945 à Vienne (Isère)
Monument à Michel Servet  et Voie romaine, jardin du 8 mai 1945 à Vienne (Isère)

Partager cet article

Repost 0

commentaires