Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 23/08/2017

      vous avez été

         1 169 379  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 07:54

 

Le jardin du Luxembourg

 est un jardin ouvert au public, situé dans le VIarrondissement de Paris.

Créé en 1612 à la demande de Marie de Médicis (née le 26 avril 1575 à Florence et morte le 3 juillet 1642 à Colognereine de France et de Navarre de 1600 à1610) pour accompagner le Palais du Luxembourg. il a fait l'objet d'une restauration dirigée par l'architecte Jean-François-Thérèse Chalgrin (né à Paris en 1739 et mort dans la même ville le 21 janvier 1811 sous le Premier Empire et appartient désormais au domaine du Sénat.

Frédéric Le Play

par André Joseph Allar (Toulon 1845 - Toulon 1926)

Cette statue a été érigée en 1906 à l'occasion de la célébration du centenaire de la naissance de Frédéric Le Play.
En application de la loi du 11 octobre 1941, relative à l'enlèvement et à la refonte des statues et monuments en alliages cuivreux situés dans les lieux publics et les locaux administratifs, la commission départementale de la Seine décide le 8 novembre de 1941 de livrer à la refonte la statue de Le Play ainsi que celle de Léon Cladel. Seule la statue de Le Play échappera à la fonte.
Elle sera retrouvée, en 1945, chez un marchand de fer au Blanc-Mesnil. Après restauration, elle sera remise en place en 1947.

Piédestal en marbre, statue en bronze
Inv. : 91-01396

Statue de Frédéric Le Play par André Joseph Allar
Statue de Frédéric Le Play par André Joseph Allar
Statue de Frédéric Le Play par André Joseph Allar

Frédéric Le Play,

Pierre-Guillaume-Frédéric Le Play

à La Rivière-Saint-Sauveur (Calvados) le 11 avril 1806, et mort à Paris le 5 avril 1882,

était un polytechnicien (Promotion X, 1825), ingénieur du corps des mines et sociologue paternaliste français se revendiquant de la tradition contre-révolutionnaire.

Il est l'auteur d'une enquête demeurée célèbre sur les "ouvriers européens" (1855); il est également le fondateur de la Société internationale des études pratiques d'économie sociale et de l'Union de la paix sociale.
Sous le Second Empire, Le Play fut conseiller d'Etat et réalisa de nombreuses études pour le gouvernement de Napoléon III. On le considère aujourd'hui comme l'un des précurseurs de la sociologie française. Le Play se réclame notamment du positivisme d'Auguste Comte, mais son approche est plus interventionniste et réformiste.

Soucieux de la "paix sociale", l'oeuvre de Le Play est empreinte d'un conservatisme et d'un paternalisme rigoureux qui portent la trace de penseurs comme Joseph de Maistre et Louis de Bonald. Grand défenseur des valeurs d'Ancien Régime (de la famille, de l'ordre social et du maintien des élites au pouvoir),

Le Play est également l'un des penseurs du corporatisme moderne et un théoricien de l'économie sociale.

Statue de Frédéric Le Play par André Joseph Allar

André-Joseph Allar

né le à Toulon, et mort dans la même ville le ,

est un sculpteur français.

Il est le fils d'un ouvrier de l'arsenal de Toulon. Entré dans une imprimerie comme apprenti, il est vite remarqué pour ses dons pour la gravure et la sculpture qu'il exprime en sculptant de vieux plombs d'imprimerie. Il est alors embauché dans une entreprise de sculpture à Toulon, puis entre à l'Ecole des beaux-arts de Marseille.
André Allar va à Paris pour se perfectionner en sculpture. Il est l'élève d'Eugène Guillaume (1822-1905), Antoine Laurent Dantan (1798-1878) et Jules Cavelier (1814-1894). Il obtient le grand prix de Rome en 1869 avec le bas-relief en plâtre "Alexandre buvant, tandis que son médecin Philippe lit la lettre de Parménion". Pendant son séjour à la Villa Médicis à Rome, de 1870 à 1873, il visite l'Italie (Toscane, Ombrie, Porto d’Anzio).
André Allar dont le talent est apprécié par les collectionneurs et amateurs d'art, reçoit de nombreuses distinctions. Il travaille pour le Palais de Justice, l'Opéra Comique et la galerie anatomique du Jardin des plantes et le Grand Palais.

En 1905, il est élu membre de l’Académie des Beaux-Arts de Paris.

Partager cet article

Repost 0

commentaires