Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 21/07/2017

      vous avez été

         1 167 359  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 07:58

 

Caen

est une ville du nord-ouest de la France, chef-lieu de la région Basse-Normandie, préfecture du département du Calvados, traversée par l’Orne.

 

545px-Blason ville fr Caen (Calvados) (Orn ext) svg

 De gueules au château donjonné d'une tour crénelée d'or, le tout ouvert, ajouré et maçonné de sable. 

Devise de la ville de Caen : 

 Un Dieu, un Roy. Une Foy, une Loy.

 

Situé au cœur du château de Guillaume le Conquérant, dans un bâtiment contemporain,

Le musée des Beaux-Arts de Caen

compte parmi les musées les plus importants de France en matière de peinture européenne des XVIe et XVIIsiècles (France, Italie, Flandres, Hollande), tandis que sa collection de gravures en fait l'un des lieux incontournables.

Abraham Grapheus

modèle de Jacob Jordaens

Abraham Grapheus (tête d'étude) par Jacob Jordaens
Abraham Grapheus (tête d'étude) par Jacob Jordaens
Abraham Grapheus (tête d'étude) par Jacob Jordaens

Jacob Jordaens

 (Anvers 1593 – id. 1678)

est un peintre flamand dont toute la carrière se déroula à Anvers.

Très réputé, il recevait des commandes de l'Europe entière. A la mort de Rubens (1640) et de Van Dyck (1641), Jordaens fut considéré comme le premier peintre de sa ville natale. 

Elève d'Adam Van Noort, il est reçu en 1615 franc-maître de la guilde d'Anvers en qualité de peintre à la détrempe. Il acquiert très vite un style personnel, mais revint sans cesse sur quelques modèles de ses aînés, Rubens et Caravage surtout. Sans jamais avoir entrepris de voyage en Italie, il trouve dans le Caravagisme des correspondances très étroites avec sa propre sensibilité: un réalisme âpre, vigoureux, d'amples formes rebondies et un éclairage qui exalte les couleurs vives. Il subit aussi l'ascendant de Rubens, dont les thèmes et les compositions l'inspirèrent longtemps. Son œuvre oscilla toujours entre ces deux tendances.  Dans l’atelier de Rubens (1620 - 1640), Jordaens est davantage un collaborateur qu'un élève du maître et travaille durant vingt ans à ses côtés.

Il participe avec Van Dyck aux grandes compositions que peignait alors Rubens.

En 1622, après le départ de Van Dyck en Italie, il devient le premier assistant de Rubens et prend probablement part à l'élaboration des vingt et un tableaux commandés pour la galerie Médicis à Paris. 

Collaborateur de Rubens, il n'en poursuit pas moins sa propre carrière. Il atteint peu à peu sa maturité et son style trouve sa plus heureuse expression au cours de la décennie 1630. Il réussit à présenter chaque sujet avec un grand réalisme, dans les portraits de groupe (en particulier familiaux) comme dans les scènes religieuses. Il passe d'un genre à l'autre dans des compositions souvent denses à la facture sensuelle et au coloris épanoui. Il puisera jusqu’à la fin de sa carrière dans les sujets ayant assuré son succès en proposant des variantes qui perdront progressivement en puissance.

Référence >>> Jordaens

Partager cet article

Repost 0

commentaires