Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 20/09/2017

      vous avez été

         1 171 238  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 06:58

 

Maisons-Laffitte

est une commune du département des Yvelines, région Île-de-France, située à 10 km environ au nord-est de Saint-Germain-en-Laye et à 18 km environ au nord-ouest de Paris, sur la rive gauche de la Seine.

Maisons-Laffitte est surnommée "cité du cheval", grâce à son importante activité équestre. Elle possède l'hippodrome incluant la plus grande ligne droite d'Europe (2 200 m), ainsi qu'un parc relié à la forêt de Saint-Germain-en-Laye où l'on croise souvent des cavaliers.

 

Le blason de Maisons-Laffitte est aux armes de la famille de Longueil qui fit construire le château au XVIIe siècle.

 

D'azur aux trois roses d'argent, au chef d'or chargé de trois roses de gueules.

 

Le château de Maisons-Laffitte,

à l'origine château de Maisons ou château de Maisons-sur-Seine,

est considéré comme un chef-d'œuvre de l'architecture civile du XVIIe siècle. 

C'est René de Longueil (1596 - 1677), Président à mortier au Parlement de Paris, Surintendant des Finances en 1651, qui fait construire le château au XVIIe siècle par l'architecte François Mansart (1598- 1666). 

Construit dans les années 1640, le château de Maisons, premier grand château "ouvert" avec vestibule central et escalier à jour, regroupe tous les traits novateurs. Le château médiéval s'efface, le château moderne est né.

 
Samson et les Philistins, tableau de Michel Corneille
Samson et les Philistins, tableau de Michel Corneille

 Samson

est un héros de la Bible doué d'une force fantastique qui lui permit de lutter contre ses ennemis, les Philistins mais il sera trahi par Dalila à qui il avait confié le secret de sa force.

 Son histoire est écrite dans le Livre des Juges

On reconnaît le personnage représenté nu, seulement vêtu d'une draperie et dans une position qui évoque un dieu-fleuve, à la mâchoire d'âne posée au sol avec lequel il vient probablement de massacrer les Philistins. 

Samson et les Philistins, tableau de Michel Corneille

 

Michel Corneille

(vers 1601 - 1664)

parfois appelé Michel Corneille le Père ou Michel Corneille l'Ancien pour le distinguer de son fils Michel Corneille le Jeune. 

était un peintregraveur et aquafortiste français.

Il est un des nombreux artistes à avoir étudié avec le célèbre maître Simon Vouet qui exerçait une influence despotique sur l'école française de peinture et dont la personnalité artistique impressionnait fortement tous ses élèves. A Paris, il se lia d'amitié avec Eustache Le Sueur, François Perrier et d'autres artistes majeurs de la capitale. La première peinture connue de Michel Corneille est une toile de 1630 intituléeEsaü cédant à Jacob son droit d"aînesse qui, de manière surprenante, ne révèle aucun signe de l'influence de Vouet.

Corneille s'est consacré à la peinture d'histoire et fut l'un des douze membres originels de l'Académie royale de peinture et de sculpture lors de sa création en 1648. Il en devint le recteur en 1656.

Il était un excellent coloriste, se rapprochant en cela plus de la peinture vénitienne que celle de tradition française, et, à ses débuts, son style ressemblait à celui de Simon Vouet.

Plus tard, il fut chargé de la décoration d'églises à Paris, sa pièce maîtresse étant sans doute "Saint-Paul et Saint-Barnabé à Lystre", peinte pour la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires