Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 12/08/2017

      vous avez été

         1 168 653  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

20 septembre 2015 7 20 /09 /septembre /2015 06:58

 

Cherbourg-Octeville

 est une commune du département de la Manche et de la région Basse-Normandie. 

Elle résulte de la fusion des villes de Cherbourg et d'Octeville le 1er mars 2000.

Située à l’extrémité nord du Cotentin, protégée par la rade artificielle la plus grande au monde, entre la Hague et le Val de Saire, la cité a été au cours des siècles une place stratégique disputée entre Anglais et Français. Citée comme une des deux clés du royaume par Vauban, elle est devenue, par de colossaux travaux d’aménagement maritime, un port militaire de premier ordre, sous l’impulsion de Louis XVI et Napoléon Ier.

Escale des prestigieux paquebots transatlantiques dans la première moitié du XXe siècle, Cherbourg a été l’objectif premier des troupes américaines lors du débarquement de Normandie en 1944.

 

Ecusson Blason de la ville de Cherbourg 

 D'azur à la fasce d'argent chargée de trois étoiles de six rais de sable, accompagnée de trois besants d'or.

La Cité de la Mer

est un parc scientifique et ludique, inaugurée le 29 avril 2002 à Cherbourg-Octeville, consacrée à l'exploration sous-marine et à la découverte des grandes profondeurs, complété en 2012 par un nouvel espace Titanic, retour à Cherbourg.

Elle a pris place dans le bâtiment Art déco de l'ancienne gare transatlantique de Cherbourg.

 

Le Cyana

est un sous-marin de poche habité de l'Ifremer.

Il a été mis en service en 1969 et peut plonger jusqu'à 3 000 mètres de profondeur. Il était utilisé pour des missions d'observation, de mesures, de prélèvement d'échantillons, d'assistance aux sous-marins en difficulté et d'interventions sur épaves.

Le Cyana a été désarmé au printemps 2003 après plus de 30 ans d’activité et 1 300 plongées.

Sous-marin d'exploration Cyana,  Cité de la Mer à Cherbourg
Sous-marin d'exploration Cyana,  Cité de la Mer à Cherbourg

Masse : 9,30 t

Propulsion principale : 2 propulseurs électriques de 1,5 kW

Vitesse de déplacement longitudinale : 2 nœuds

Rayon d'action : 8 km

Propulsion auxiliaire : 2 propulseurs hydrauliques de 0,6 kW : 1 transverse AR et 1 vertical

Vitesse de descente et de remontée : 0,5 m/s

Autonomie (travail sur le fond) : 6 à 10 h

Equipements :

1 sondeur d'altitude1 sonar panoramique

3 caméras vidéo couleur (dont 1 3-CCD avec zoom et 1 3-CCD à focale fixe)

3 magnétoscopes (1 Betacam SP et 2 S-VHS)

1 caméra photo 800 vues avec marquage d'images, 1 flash 400 J

2 projecteurs 400 W HMI

5 projecteurs 650 W à iode

1 centrale d'acquisition et d'enregistrement des données

1 bras de manipulation à 5 degrés de liberté (+ ouverture et fermeture pince)

1 panier à échantillons de volume utile 30 l

Capacité d'emport (incluant le contenu du panier) : 50 kg

Sécurité :

autonomie supplémentaire de sécurité : 120 h

5 dispositifs pyrotechniques d'allègement de sécurité

1 dispositif de repérage de secours

Référence >>> Cyana

Sous-marin d'exploration Cyana,  Cité de la Mer à Cherbourg
Sous-marin d'exploration Cyana,  Cité de la Mer à Cherbourg
Sous-marin d'exploration Cyana,  Cité de la Mer à Cherbourg

Grâce aux deux hublots situés dans la partie avant de la sphère, le pilote et l’observateur, tous deux allongés en position ventrale, ont une vue remarquable du fond avec un champ de vision assez large, comparable à celui d’un nageur équipé d’un masque de plongée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires