Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 20/09/2017

      vous avez été

         1 171 238  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 06:57

 

Londres

située au sud-est de la Grande-Bretagne, est la capitale et la plus grande ville du Royaume-Uni.

Longtemps capitale de l'Empire britannique, elle est désormais le siège du Commonwealth.

 

La Tour de Londres

 est une forteresse historique située sur la rive nord de la Tamise à Londres en Angleterre.

Sa construction commença vers la fin de l'année 1066 dans le cadre de la conquête normande de l’Angleterre. La Tour Blanche (White Tower) qui donna son nom à l'ensemble du château, fut construite par Guillaume le Conquérant en 1078 et fut considérée comme un symbole de l'oppression infligée à Londres par la classe dirigeante.

La tour sanglante de la Tour de Londres

La Tour sanglante

La tour sanglante de la Tour de Londres
La tour sanglante de la Tour de Londres

La porte de la Tour sanglante

par Frédéric Nash

La tour sanglante de la Tour de Londres

Instruments de torture dans la Tour sanglante

La tour sanglante de la Tour de Londres

Scavenger's Daughter

(Fille de charognard)

L'appareil se composait d'une barre unique de fer disposé autour des mains, des pieds et du cou de la victime. Ce support plaçait la tête sur les genoux de la victime en position assise. Il comprimait le corps jusqu'à faire couler le sang par le nez ou les oreilles

La tour sanglante de la Tour de Londres
La tour sanglante de la Tour de Londres

The Rack

Le rack est considéré communément comme la plus douloureuse forme de torture médiévale. C'est un cadre en bois généralement au-dessus du sol avec deux cordes fixés vers le bas et deux autres liée à une poignée sur le dessus.

Le tortionnaire tournait la poignée causant la tension des cordes tirant les bras de la victime. Finalement, les os de la victime se disloquaient. Si le tortionnaire tournait les poignées, certains des membres étaient déchirés, habituellement les bras.

 

La tour sanglante de la Tour de Londres
La tour sanglante de la Tour de Londres
La tour sanglante de la Tour de Londres
La tour sanglante de la Tour de Londres
La tour sanglante de la Tour de Londres
La tour sanglante de la Tour de Londres

The manacles (Les menottes)

Dispositif auquel le supplicié était attaché par les poignets pendant 5 à 6 jours

La tour sanglante de la Tour de Londres
La tour sanglante de la Tour de Londres
La tour sanglante de la Tour de Londres
La tour sanglante de la Tour de Londres
La tour sanglante de la Tour de Londres

Partager cet article

Repost 0

commentaires