Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 21/07/2017

      vous avez été

         1 167 359  

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

29 juillet 2015 3 29 /07 /juillet /2015 06:55

 

Londres

située au sud-est de la Grande-Bretagne, est la capitale et la plus grande ville du Royaume-Uni.

Longtemps capitale de l'Empire britannique, elle est désormais le siège du Commonwealth.

 

La Tour de Londres

 est une forteresse historique située sur la rive nord de la Tamise à Londres en Angleterre.

Sa construction commença vers la fin de l'année 1066 dans le cadre de la conquête normande de l’Angleterre. La Tour Blanche (White Tower) qui donna son nom à l'ensemble du château, fut construite par Guillaume le Conquérant en 1078 et fut considérée comme un symbole de l'oppression infligée à Londres par la classe dirigeante.

Le château fut utilisé comme prison dès 1100. Il servait également de grand palais et de résidence royale. Dans son ensemble, la tour est un complexe composé de plusieurs bâtiments entourés de deux murailles défensives concentriques et d'une douve. Il y eut plusieurs phases d'expansion, principalement lors des règnes de Richard Ier, d'Henri III et d'Edouard Ier aux XIIe et XIIIe siècles. Le plan général établi à la fin du XIIIe siècle n'évolua pas malgré les activités ultérieures dans ces murs.

La Tour de londres
La Tour de londres

Meurtrière et descente d'eau de la muraille extérieure

La Tour de londres
La Tour de londres

La Tour Blanche vue de l'extérieur de la forteresse

Dès 1078, La Tour Blanche fut construite en pierre blanche de Caen par le Normand Guillaume le conquérant suite à sa conquête de la ville sur les Danois. Les objectifs de la construction de la tour étaient de protéger Londres des agressions extérieures et de prévenir les débordements intérieurs.

Au XIIe siècle, pour améliorer les défenses du fort, le roi Richard Cœur de Lion fit creuser une douve autour du mur de la tour, et la fit remplir d'eau de la Tamise.

Au XIIIe siècle, Henri III renforce les murailles et aménage des appartements somptueux.

Enfin, Edouard Ier fit construire un mur extérieur entourant la première enceinte. En 1285, la Tour de Londres dispose donc d’une double protection.

En 1830, les fossés furent asséchés. Des ossements humains furent alors découverts.

La Tour de londres

Une marée de coquelicots dans les douves de la forteresse 

pour rappeler des victimes de la 1re  Guerre mondiale.

888 246 soldats morts, 888 246 coquelicots

Installée progressivement depuis le mois d’août dans les douves de la Tour de Londres, la marée rouge de 888 246 coquelicots, un pour chaque homme tombé au combat,

Les coquelicots rappellent les fleurs qui poussaient dans les champs de blé des Flandres (Belgique) ou des milliers de soldats britanniques périrent pendant la Premiѐre guerre mondiale. Les fleurs en papier qui sont portées aujourd’hui sont fabriquées par des anciens combattants et vendus par des représentants de la Royal British Legion, une association d’anciens militaires.

 

La Tour de londres

L'ours de garde

La Tour de londres
La Tour de londres

La Tour de londres

Quelques canons

La Tour de londres

Canon de 24 livres

Canon tirant des boulets de 24 livres, utilisé sur des navires de guerre, dans des batteries côtières et comme artillerie de siège, du XVIIe siècle au milieu du XIXe siècle.

 La livre anglaise pèse exactement 453,59237 g.

La Tour de londres
La Tour de londres

Canon de 32 livres

Le calibre de ce canon est exprimé à partir de la masse du boulet, 32 livres soit 14,5 kilogrammes, ce qui correspond à un diamètre de 154 mm (6 inches).

La Tour de londres
La Tour de londres

Tower bridge

vu depuis la forteresse

La Tour de londres
La Tour de londres

Partager cet article

Repost 0

commentaires