Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 19/10/2017

      vous avez été

         1 173 567   

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 07:05

 

Sainte-Mère-Eglise

est une commune française, chef-lieu de canton du département de la Manche, région Basse-Normandie.

La commune est connue pour être l'une des premières communes de France libérées le 6 juin 1944 lors de la bataille de Normandie.

 

 D'azur à l'église d'argent, couverte d'or et surmontée de deux parachutes aussi d'argent soutenant chacun une étoile du même, l'église chargée des lettres A et M capitales de sable, à la champagne cousue de gueules chargée d'un léopard aussi d'or

 

 

Le musée Airborne

est un musée consacré à la mémoire des parachutistes américains qui furent largués lors du début du débarquement allié en Normandie en juin 1944.

Il se trouve à Sainte-Mère-Eglise, dans la Manche.

 

Le Women Airforce Service Pilots (WASP)

ou Service de pilotes féminines de l'Armée de l'Air,

est une organisation para-militaire pionnière rassemblant des femmes pilotes civiles, employées par la United States Army Air Forces, pendant la Seconde Guerre mondiale.

Elle rassemble le 5 août 1943 deux escadrons créés un an auparavant : le Women’s Flying Training Detachment (WFTD) et le Women's Auxiliary Ferrying Squadron (WAFS). L'unité compte alors mille membres.

Elle est dissoute le 20 décembre 1944.

Tenue de pilote WASP, musée Airborne
Tenue de pilote WASP, musée Airborne
Tenue de pilote WASP, musée Airborne

Elles commencèrent leur action en Angleterre, à titre de bénévole, en effectuant des livraisons d’appareils neufs sortant d’usine aux unités combattantes. Elles pilotèrent des Spitfire, Typhoon, Hudson, Mitchell, Blenheim.

La formation des volontaires commence le 16 Novembre 1942. 

1078 femmes furent brevetées et furent affectées au convoyage d’appareils neufs et aussi à la périlleuse tâche de remorqueur de cible. Ce travail était de loin le plus dangereux car les élèves-pilotes ou les artilleurs tiraient généreusement sur cible et remorqueur.

Le WASP a ainsi convoyé 12.650 avions de 78 types différents et 38 volontaires ont perdu la vie en opération.

L'histoire des WASP >>> Women Airforce Service Pilots

Partager cet article

Repost 0
Published by cbx41 - dans Musée Airborne
commenter cet article

commentaires