Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 21/10/2017

      vous avez été

         1 173 729   

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 07:00

 

Sainte-Mère-Eglise

est une commune française, chef-lieu de canton du département de la Manche, région Basse-Normandie.

La commune est connue pour être l'une des premières communes de France libérées le 6 juin 1944 lors de la bataille de Normandie.

 

D'azur à l'église d'argent, couverte d'or et surmontée de deux parachutes aussi d'argent soutenant chacun une étoile du même, l'église chargée des lettres A et M capitales de sable, à la champagne cousue de gueules chargée d'un léopard aussi d'or

 

 

Le musée Airborne

est un musée consacré à la mémoire des parachutistes américains qui furent largués lors du début du débarquement allié en Normandie en juin 1944.

Il se trouve à Sainte-Mère-Eglise, dans la Manche.

 

Pistolet-mitrailleur Grease Gun M-3, musée Airborne
Pistolet-mitrailleur Grease Gun M-3, musée Airborne

Pistolet mitrailleur M3
( Appelé aussi Grease Gun, pompe à graisse)

Ce pistolet mitrailleur est adopté dans sa version simplifié nommée M3A1 le 24 décembre 1942, la fabrication démarre en début d'année 1943 à l'usine Guide Lamp, la fabrication des culasses étant sous-traitées à Buffalo Arms Corporation.

Le PM M3 a été fabriqué à partir de pièces de métal compressées.

Le coût moyen de fabrication du M3 atteignit 18$, contre 35$ pour une Thomson M1.

Cette arme n'a jamais été très populaire chez les combattants jugée trop rustique, ce qui lui valut les noms de pompe à graisse, Grease gun, seringue de pâtissier, lampe à soude ...

L'arme est mécaniquement très simple, tirant culasse ouverte et uniquement en automatique. Le "levier" d'armement est un simple trou dans la culasse dans lequel on passe le doigt pour manœuvrer le mécanisme. La chambre d'éjection est couverte par un volet articulé qui bloque la culasse lorsqu'il est en position fermé. La crosse télescopique fil de fer est dimensionnée de façon à pouvoir servir de tige de nettoyage du canon lorsqu'elle est démontée. Elle comprend également un outil pour remplir les chargeurs plus facilement.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cbx41 - dans Musée Airborne
commenter cet article

commentaires