Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 19/10/2017

      vous avez été

         1 173 567   

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 13:45

 

Sainte-Mère-Eglise

est une commune française, chef-lieu de canton du département de la Manche, région Basse-Normandie.

La commune est connue pour être l'une des premières communes de France libérées le 6 juin 1944 lors de la bataille de Normandie.

 

D'azur à l'église d'argent, couverte d'or et surmontée de deux parachutes aussi d'argent soutenant chacun une étoile du même, l'église chargée des lettres A et M capitales de sable, à la champagne cousue de gueules chargée d'un léopard aussi d'or

 

L'Airborne Museum de Sainte-Mère-Eglise

rend hommage aux parachutistes américains de la 82e et de la 101e Airborne qui ont payé un lourd tribut le 6 juin 1944.

Pistolet mitrailleur Thompson M1A1, musée Airborne
Pistolet mitrailleur Thompson M1A1, musée Airborne

La Thompson est un pistolet mitrailleur américain créé par John T. Thompson, qui racheta un brevet et fonda l'Auto Ordnance Corp. en 1916. Le premier exemplaire de la Thompson fut construit en 1919 et la production commença en 1921. Elle fut également produite sous licence au Royaume-Uni.

Elle est chambrée pour la cartouche .45 ACP. Elle peut tirer au choix au coup par coup ou en rafale.

En 1942, pour répondre aux contraintes de la guerre, le M1 est mis en production. L'arme est simplifiée, elle est désormais opérée directement par le recul, elle ne reçoit plus que des chargeurs droits de 20 ou 30 coups. Production totale en 1942/43: 285 480 pièces. Elle sera suivie, plus tard dans l'année d'une version encore plus simple nommée M1A1 avec le percuteur intégré à la culasse, Production entre 1942 et 1944, 539 143 pièces.

La Thompson usinée était une arme de bonne qualité mais chère à produire, relativement lourde (4,78 kg), ayant une portée utile de 100 mètres, à comparer avec la MP40 en calibre 9 mm Parabellum de l'armée allemande, (4,03 kg) d'une portée d'environ 200 mètres. Sa capacité au tir automatique et la puissance d'arrèt de sa cartouche 45 ACP demeurait pourtant un gage d'efficacité pour les engagements à courte portée bien que les unités américaines lui préféraient le fusil semi-automatique Garand M1 plus précis et bénéficiant d'une bien meilleure portée ou encore la carabine M1 également semi-automatique, beaucoup plus légère et maniable et d'une portée, qui bien que limitée par rapport à un fusil, était quatre fois supérieure à celle de la Thompson

Pistolet mitrailleur Thompson M1A1, musée Airborne

Spécifications techniques

Type: Pistolet-mitrailleur
Fonctionnement: Automatique, semi-automatique
Calibre et/ou munition: .45 ACP (11,43 mm)
Cadence de tir: 700 coups/min
Chargeur: 20/30 balles
Précision: Moyenne
Portée Pratique : 150 mètres
Masse: 4,780 Kg
Longueur: 813 mm / canon: 267 mm
Vitesse initiale: 280 m/s

Partager cet article

Repost 0
Published by cbx41 - dans Musée Airborne
commenter cet article

commentaires

lemenuisiart 04/08/2014 20:11

Les armes ont bien changé maintenant
A bientôt