Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 24/10/2017

      vous avez été

         1 173 946   

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 08:10
Pontoise
est une commune située en région Ile-de-France sur la rive droite de l'Oise, à environ vingt-cinq kilomètres au nord-ouest de Paris.
Chef-lieu du département du Val-d'Oise, elle accueille une sous-préfecture, la préfecture ne se situant pas au chef-lieu mais dans la ville voisine de Cergy, ce qui constitue un cas unique en France.
La ville abrite une des plus importantes cités judiciaires du pays ainsi que le siège d'un évêché catholique, détaché de Versailles, depuis 1966.
 
Les armes de Pontoise
 
120px-Blason de Pontoise svg
 
 D'azur au pont de cinq arches d'argent, maçonné de sable, posé sur des ondes aussi d'argent mouvant de la pointe, sommé d'un château à la porte coulissée donjonné de trois tours du même, le tout ouvert et ajouré du champ, maçonné aussi de sable, accosté en chef de deux fleurs de lys d'or
 
 
 
 
L'église est au milieu d'un parking, dommage

L'église est au milieu d'un parking, dommage

La façade de l'église Notre-Dame de Pontoise
La façade de l'église Notre-Dame de Pontoise
La façade de l'église Notre-Dame de Pontoise
La façade de l'église Notre-Dame de Pontoise
La façade de l'église Notre-Dame de Pontoise

Eglise Notre-Dame

L'origine de l'église Notre-Dame de Pontoise remonte au XIIe siècle. A cette époque, c'est une chapelle construite hors les murs de la ville. La statue de la Vierge qu'elle renferme en fait un lieu de pélerinage. Devenue trop petite, elle est remplacée par un bâtiment plus grand au XIIIe siècle, qui devient paroisse.
Puis l'église subit les conséquences de sa position hors les murs : tous les sièges que subit Pontoise l'endommagent ou la détruisent. Elle est démolie partiellement pendant la guerre de Cent Ans, puis restaurée sous Charles XII. Elle est détruite pendant les guerres de Religion, reconstruite, puis à nouveau détruite en 1589 quand la ville est assiégée par Henri III et le roi de Navarre. Enfin, en 1599, le cycle prend fin et l'église actuelle voit le jour. D'après les sources et les vestiges encore visibles au XIXe siècle, l'ancienne église devait mesurer près de 130 m de long (!). Le nouvel édifice est bien plus modeste. Avec un porche construit après coup et une façade rénovée au XVIIIe, son aspect architectural est assez hétéroclite.

 A la Révolution, l'édifice est transformé en magasin à fourrage, puis menacé de destruction. En 1801, il est rendu au culte sous la pression de ses paroissiens. 

Eglise Notre-Dame

L'origine de l'église Notre-Dame de Pontoise remonte au XIIe siècle. A cette époque, c'est une chapelle construite hors les murs de la ville. La statue de la Vierge qu'elle renferme en fait un lieu de pélerinage. Devenue trop petite, elle est remplacée par un bâtiment plus grand au XIIIe siècle, qui devient paroisse.
Puis l'église subit les conséquences de sa position hors les murs : tous les sièges que subit Pontoise l'endommagent ou la détruisent. Elle est démolie partiellement pendant la guerre de Cent Ans, puis restaurée sous Charles XII. Elle est détruite pendant les guerres de Religion, reconstruite, puis à nouveau détruite en 1589 quand la ville est assiégée par Henri III et le roi de Navarre. Enfin, en 1599, le cycle prend fin et l'église actuelle voit le jour. D'après les sources et les vestiges encore visibles au XIXe siècle, l'ancienne église devait mesurer près de 130m de long (!). Le nouvel édifice est bien plus modeste. Avec un porche construit après coup et une façade rénovée au XVIIIe, son aspect architectural est assez hétéroclite.
A la Révolution, l'édifice est transformé en magasin à fourrage, puis menacé de destruction. En 1801, il est rendu au culte sous la pression de ses paroissiens.

Partager cet article

Repost 0

commentaires