Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cbx41
  • Le blog de cbx41
  • : Photos de mes balades dans Paris (musées, parcs, jardins, sites, événements, manifestations diverses) et ailleurs, avec des vidéos de mes balades en France : Alpes, Bretagne, Essonne, Paris etc.. Mes lectures, qq citations ...
  • Contact

Rechercher

Visiteurs

  A ce jour 22/10/2017

      vous avez été

         1 173 799   

 visiteurs uniques

  venant d'au moins

     194 contrées

 

Catégories

9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 09:12
Beauvais
est une commune du département de l'Oise, dont elle est la préfecture, région Picardie. Elle se trouve au Nord du bassin parisien, sur les rives du Thérain, affluent de l'Oise.  
L'aéroport de Beauvais Tillé, datant des années 1930, se trouve au nord de l'agglomération. L'arrivée le 1er mai 1997 de la compagnie aérienne à bas prix Ryanair a permis un développement de l'aéroport lui permettant de devenir le 9e aéroport de France en termes de passagers, derrière l'aéroport de Bordeaux - Mérignac et devant l'aéroport de Nantes Atlantique.
      
     545px-Blason ville fr Beauvais (Oise) svg
     
    De gueules au pal d'argent, c'est-à-dire un pieu d'argent vertical sur fond rouge.
Palus ut hic fixus constans et firma manebo.
 (Tel ce pieu fiché constante et ferme resterai.) est la devise figurant sur le premier blason de la ville.

Le musée départemental de l'Oise

est un musée situé au cœur de Beauvais (Oise), au pied de la cathédrale, dans l'ancien palais épiscopal, classé monument historique.

Louis-Charles Timbal, portrait allégorique : l'Etude
Louis-Charles Timbal, portrait allégorique : l'Etude
Louis-Charles Timbal, portrait allégorique : l'Etude

 Louis Charles Timbal

Peintre et écrivain d'art né à Paris en 1821, mort en 1880.

Elève de Drölling, il s’est adonné à peu près exclusivement à la peinture religieuse.

 Au Salon de 1848, ses deux tableaux : le Christ porté au tombeau et la Vierge et la Madeleine au pied de la croix, lui valurent une médaille de 2e classe. Il produisit ensuite : Savonarole (1857); l'Eglise triomphante (1859), etc ...

A l'église Saint-Sulpice, dans la chapelle de Sainte-Geneviève, il représenta : Geneviève distribuant des vivres au peuple de Paris, et le Miracle des Ardents; dans l'église de la Sorbonne, l'Histoire de la théologie.

Critique et historien de l'art, il publia, dans la presse quotidienne, une brillante série d'articles réunis en volume sous le titre de Notes et Causeries sur l'art et sur les artistes (Paris, 1881).

Partager cet article

Repost 0

commentaires