Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Caroline Rémy, dite Séverine (1855-1929)
par Amélie Beaury-Saurel

Séverine
est la première femme journaliste à vivre de sa plume en publiant dans de multiples journaux du Gaulois à La Libre Parole.
Formée au journalisme par Jules Vallès, elle dirige Le Cri du peuple et devient assez célèbre pour être envoyée à Rome par Le Figaro et y obtenir un entretien avec le Pape Léon XIII publié le 4 août 1892, l'antisémitisme y est condamné.
Devenue dreyfusarde au contact de Bernard Lazare et après la démonstration de Zola, elle combat dans plusieurs journaux d'Europe.
Séverine n'adhère pas au parti communiste après 1920 par fidélité à la Ligue des droits de l'homme. Avant de mourir, en 1929, elle ne revendique qu'une épitaphe : 
Je suis Séverine, rien que Séverine, une isolée, une indépendante .

Amélie Beaury-Saurel,
est une peintre française née en 1849 à Barcelone(Espagne) de parents français et morte à Paris le 30 mai 1924.
Elève de J. Lefebvre, T. Robert-Fleury et J.P. Laurens à l'Académie Julian.
Elle devient rapidement une portraitiste renommée et est recommandée très tôt pour son talent par Léon Bonnat.
Elle reçoit le prix d'honneur de l'exposition Blanc et Noir en 1891 pour son tableau intitulé
Le travail de M. Frey, Maître d'armes.
Elle est reconnue comme une artiste majeure dès le salon de 1880. Elle obtient une troisième médaille en 1885 et est médaille de bronze à l'Exposition universelle de 1889.
 






Tag(s) : #Musée Carnavalet

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :